Archives de Tag: Vidal Mandon Vallaud-Belkacem Fioraso

Quand enterre-t-on enfin l’UBL ?

5ème notice nécrologique pour la COMUE Université Bretagne-Loire, présidée par Pascal Olivard.

La ministre Frédérique Vidal vient de  remettre en question, sans langue de bois et avec un nombre impressionnant d’arguments, l’existence même de cette COMUE. C’est le président Olivard lui-même qui l’a dit devant le CA de l’UBL, le 13 novembre 2017 (compte-rendu de l’entretien avec la Ministre).

Il est temps de regarder enfin les choses en face, car ça fait deux ans et demi que l’UBL devrait être enterrée.

Le 5 mai 2015, je publiais une première nécrologie : Feu la COMUE Bretagne-Loire.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie, C. Pays de Loire

Doctorat. Droits d’inscription : +36%

Communiqué de la Confédération des Jeunes Chercheurs (8 novembre 2017). Contre l’augmentation de 150 euros des frais d’inscription sans bénéfices pour les doctorant-es.

« La CJC s’oppose à l’augmentation des frais liés à l’inscription en doctorat avancée par le gouvernement. Dans un contexte d’explosion de la précarité dans la recherche, elle demande à être reçue d’urgence par Madame Vidal, ministre de l’ESRI.

La CJC s’insurge d’apprendre par voie de presse que le texte du Plan étudiants présenté le 30 octobre dernier, inclut une contribution Vie étudiante obligatoire s’ajoutant aux frais d’inscription en doctorat. La CJC étudie actuellement toutes les options à mettre en œuvre si l’avant-projet de loi restait en l’état et va prendre contact avec les autres organisations de l’enseignement supérieur et de la recherche en ce sens.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Réformer « en même temps »…

Le combat du blog Histoires d’universités, depuis 2009, est celui de la création, en même temps, d’Instituts d’Enseignement Supérieur (IES) dédiés au 1er cycle et d’universités de recherche dédiées au master et au doctorat. La réforme Vidal-Blanquer n’a aucune stratégie globale, aucune ambition (Le « Plan Étudiants » en 20 mesures ; Accompagner chacun vers la réussite)

Republication de la chronique du 14 mars 2014 : le combat du blog, créer des IES. Pourquoi réformer l’ensemble du 1er cycle (Licence, DUT, BTS et CPGE) ? Quels défis ? Quels parcours de formation et quels programmes ? Quelle pédagogie ? Quel corps enseignant ? Quels coûts ? Quels financements ? Combien d’IES ? Quelle répartition sur le territoire (carte des formations) ?

1. Chronique du 19 février 2009. Créer 480 Instituts d’enseignement supérieur. Réformes bloquées : une chance pour la Réforme.

2. Chronique du 4 mars 2011 (séminaire Politiques des Sciences). Sortir le cycle Licence de l’université et créer des IES.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Le « Plan Étudiants » en 20 mesures

Adage

Plus un Plan comprend de mesures,

plus il cache la misère.

Le Plan étudiants : accompagner chacun vers la réussite (dossier de presse, 44 pages). Suite de 2018, l’échec certain de Frédérique Vidal (17 juillet 2017), Enrichir le 1er cycle : du vent ! (12 octobre), Le rapport Filâtre botte en touche (20 octobre).

« Le Plan étudiants issu de la concertation lancée par Frédérique Vidal en juillet dernier, a été présenté, lundi 30 octobre 2017, par le Premier ministre, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation, et le ministre de l’Éducation nationale. A noter, parmi les mesures annoncées, l’intégration en terminale de deux semaines dédiées à l’orientation, l’ouverture d’une nouvelle plateforme plus simple d’utilisation en janvier 2018, la suppression de la sélection par le tirage au sort, ou encore une offre augmentée dans les formations en tension. L’idée qui sous-tend cette réforme ambitieuse est de passer de l’enseignement supérieur pour tous, à la réussite dans l’enseignement supérieur pour chacun ».

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé

Paris-Seine : une mine d’éminences

L’Université Paris-Seine est une COMUE francilienne, créée par décret le 11 février 2015 : elle comprend 15 membres dont une seule université, Cergy-Pontoise.

Cette COMUE et l’université de Cergy-Pontoise ne sont pas sur le devant de la scène médiatique. C’est plutôt bon signe : elles ne sont pas en crise financière ! A la différence des autres COMUE franciliennes, Paris-Seine réussit bien et même très bien : en 2017, labellisations d’excellence pour un I-SITE (communiqué de presse) et pour un nouveau cursus à l’université (Collège Universitaire Paris Seine, doté de 15,9 millions d’euros sur dix ans, somme la plus élevée attribuée aux 17 projets sélectionnés).

Il est à noter que Paris-Seine et Cergy-Pontoise ont eu ou ont à leur tête des personnalités éminentes. Cinq d’entre elles, parmi les sept citées ci-dessous, exercent aujourd’hui des responsabilités nationales. Un tel nombre – simultané – n’a vraisemblablement jamais été atteint dans l’histoire de l’enseignement supérieur contemporain. Elles forment réseau dans le soutien à Emmanuel Macron. Elles sont macron-compatibles.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

APB : le rapport botte en touche

Accueil et réussite des étudiants dans l’enseignement supérieur : 3 mois de concertation, 11 groupes de travail, 55 réunions. Et au final, un rapport qui botte en touche sur la question du mode d’accès à la licence universitaire : accès libre sans avis ni recommandation ; accès libre mais avec avis et recommandations ; accès sous conditions ; ou accès sélectif.

La ministre Frédérique Vidal proposera avant un mois un plan d’action global applicable à la rentrée 2018. Gageons que la solution retenue demeurera confuse… pour ne braquer personne (lire la chronique : l’échec certain de Frédérique Vidal). Cette solution, très vraisemblablement, ne sera pas celle défendue par le président de l’université de Cergy-Pontoise : la sélection à l’entrée de la licence.

19 octobre 2017, communiqué du MESRI : restitution des travaux de la concertation pour l’accueil et la réussite des étudiants. « La concertation voulue par Frédérique Vidal a abouti à une série de propositions concrètes remises à la ministre par Daniel Filâtre, rapporteur général de la concertation.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Enrichir le 1er cycle : du vent !

Lettre des ministres Vidal et Blanquer aux proviseurs des lycées, en vue de la rentrée 2018 dans l’enseignement supérieur (11 octobre 2017)

« Alors qu’une concertation est en cours sur un « contrat pédagogique de réussite étudiant« , nous tenons à vous apporter, dès aujourd’hui, des éclairages sur les évolutions de l’accès à l’enseignement supérieur. Nous savons que les futurs étudiants, les équipes pédagogiques et les parents ont d’ores et déjà commencé à vous interroger ».

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Ambition 2. « Réformer et enrichir le premier cycle ». Enrichir de combien de centaines de millions d’euros ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon)

A. Beretz s’est fait piquer le poste

En septembre 2016, Alain Beretz est nommé, vers la fin de son second mandat de président de l’université de Strasbourg, Directeur Général de la Recherche et de l’Innovation (DGRI) au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Le ministère, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon, cherchait alors un nouveau directeur pour mener un rapprochement entre la DGRI et la DGESIP (direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle). Dans quel but ? Celui de la politique de simplification pour une meilleure cohérence et performance des politiques de formation, recherche et innovation.

Alain Beretz est macron-compatible (cela ne le choquera pas que je l’écrive !). Il pouvait donc espérer que la réunion des deux directions DGRI et DGESIP se fasse sous sa houlette. C’est raté. Au mieux, il restera DGRI jusqu’à sa retraite. Il y a pire comme fonction et comme rémunération !

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Rhône-Alpes Auvergne, E. Ingénierie

Licence. L’échec ne recule pas

Suite des chroniques statistiques sur les diplômes de 1er cycle (évolution des effectifs et des taux de réussite). Cette chronique porte sur le diplôme de licence. Tableaux issus des RERS 2017.

La licence professionnelle (une année de formation après l’obtention d’un bac+2) a été créée en 1999. 30 090 licences pros ont été délivrées en 2006, 48 744 en 2015 (tableau ci-dessous). La progression a été importante de 2006 à 2010 (44 235 licences délivrées dès 2006). Augmentation plus lente depuis cette date.

Ce tassement de la la progression du nombre annuel de diplômés de licence pro est à mettre en relation avec la quasi stabilité du nombre de DUT délivrés. En effet, une grande majorité des licences pros sont préparées en IUT. C’est un aspect de la crise des IUT.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans E. Economie Gestion, E. Sciences

Crédits de l’ESR de 2014 à 2017

Les Repères et Références Statistiques 2017 sont parus. Partie dédiée aux budgets, coûts et financements (18 pages).

Crédits de la Mission Interministérielle Recherche et Enseignement Supérieur (MIRES). Crédits du Programme 150 (formations supérieures et recherche universitaire).

Les crédits exécutés ont légèrement progressé de 2014 à 2016 : 12 743,5 milliards € en 2014, 12 807,5 milliards en 2016. Les crédits votés en loi de finances initiale pour 2017 étaient en hausse de 3,5% … Les crédits exécutés en 2017 ne connaîtront cependant pas une telle progression, vu l’annonce, il y a peu, d’une première annulation de crédits, supérieure à 300 millions.

Crédits exécutés (2014-2016), Crédits votés (LFI 2017)

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé