Archives de Tag: Vidal Mandon Vallaud-Belkacem Fioraso

Les 103 733 sans place

103 733 candidats à une 1ère année d’enseignement supérieur n’ont pas encore reçu de proposition ou sont en attente de place (cf. la statistique ci-dessous).

État des lieux de ParcourSup, 15 juillet 2018 (celles et ceux qui ont « raté » leur bac sont désormais exclus de la base).

  • 71 350 en attente d’une proposition
  • 14 006 ayant demandé à être accompagné par le recteur de leur académie
  • 18 377 n’ayant eu que des réponses négatives sur des formations sélectives

Cliquer sur l’image pour les agrandir

Ces candidats sans place ont-ils une chance d’en obtenir une d’ici fin juillet, fin août ? Personne ne le sait tant il y a d’incertitudes (chronique du 6 juillet). La conséquence : ces candidats sans place vont, très injustement, cumuler les peines.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé

Droits en hausse, en baisse ?

Pour l’année 2018-2019, le coût des études supérieures (pour les étudiants), et plus particulièrement le montant des droits d’inscription, sera-t-il en hausse, stable, en baisse ? Une réponse globale est impossible.

12 juillet 2018. Communiqué de la Ministre Frédérique Vidal sur le sujet : Préparer son entrée dans l’enseignement supérieur : ce qui change à la rentrée universitaire 2018

« Mesures en faveur des étudiants qui s’appliqueront à la rentrée prochaine :

  • baisse des droits d’inscription à l’université,
  • sécurité sociale gratuite,
  • mise en place de la contribution de vie étudiante et de campus. La CVEC servira à renforcer les actions en terme de vie étudiante et de vie de campus,
  • aide à la mobilité (lire la chronique du blog : 200 à 1000 €, splendeur de la bureaucratie

La ministre insiste sur les baisses mais oublie de mentionner les hausses pour une proportion croissante des étudiants.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

New cursus. Saupoudrage de crédits

Dans ma chronique du 16 octobre 2017, dédiée aux résultats du 1er appel à projets Nouveaux cursus à l’université, j’écrivais en conclusion : j’avoue que 17 expérimentations pour réformer l’ensemble du premier cycle me laissent sceptique ; j’espère qu’une évaluation rigoureuse des résultats sera opérée et diffusée dans 2 ans.

Je suis encore plus sceptique sur les résultats du second appel à projets PIA3 « Nouveaux cursus à l’université » (Frédérique Vidal. Communiqué du 9 juillet 2018).

La ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, ont annoncé, lundi 9 juillet, la liste des 19 lauréats du second appel à projets (liste en annexe du communiqué). Il est doté d’une enveloppe de 176 millions d’euros sur dix ans ; la gestion en est confiée à l’Agence nationale de la recherche (ANR).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans C. Bretagne Normandie

IUT : des places supplémentaires ?

Début juillet 2018, Frédérique Vidal a annoncé 10 000 places supplémentaires pour les entrants en 1er année d’études supérieures et pour les étudiants souhaitant se réorienter. Ce n’est que de la poudre aux yeux, qu’une intoxication de plus. Les places, en particulier dans les filières technologiques (STS, IUT), ne se créent pas d’un coup de baguette magique !

Ainsi, la dernière Note Flash du SIES confirme que les effectifs en IUT sont globalement stagnants depuis 10 ans (Aurélie Delaporte et Diane Marlat, Les effectifs en IUT en 2017-2018, Note Flash du SIES, n°9, juin 2018). Pire : une Note de 2017 indique une diminution du nombre annuel de diplômés au cours de la même période (cf tableau ci-dessous). Une des raisons : une place en IUT coûte plus cher qu’une place en Licence. Une autre raison : Directeurs d’IUT et Présidents d’IUT pratiquent une politique de recrutement globalement malthusienne, pour maintenir les équilibres sur le marché du travail.

  • En 2017-2018, légère augmentation des effectifs en IUT
  • Hausse des effectifs de nouveaux entrants à l’IUT
  • Davantage de nouveaux entrants dans le secteur des services
Cliquer sur les images pour les agrandir

Et que dire de l’échec de la politique voulant donner la priorité du recrutement en IUT aux bacheliers technologiques ? Près des deux tiers des nouveaux entrants en DUT sont titulaires d’un baccalauréat général (40% d’un baccalauréat scientifique) !

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

130 000 vacataires dans le SUP

Communiqué de la Confédération des jeunes chercheurs

Cliquer sur les images pour les agrandir

« Dans un contexte de mobilisation sociale dans les universités, la ministre de l’enseignement supérieur Frédérique Vidal a récemment justifié la dissolution des conseils centraux de l’université Toulouse-Jean-Jaurès par le fait que les vacataires n’étaient plus payés. Si la Confédération des Jeunes Chercheur-es se satisfait de voir que les conditions de travail des enseignant-es vacataires de l’enseignement supérieur préoccupent la ministre, elle l’appelle à ne pas en faire un alibi dans sa gestion de la mobilisation en cours et à passer aux actes.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

9 bloqueurs, 14 vigiles

Strasbourg, mercredi 18 avril, 10 heures. Selon le communiqué de l’université, 12 bâtiments sont bloqués.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Mercredi 18 avril, 14 heures à 16 heures 30, je fais le tour des bâtiments du Campus de l’Esplanade et du Campus Historique. Je photographie. Le communiqué de l’université (12 bâtiments bloqués) n’est guère fidèle à la réalité : les deux campus sont hyper-paisibles, dans ces premières chaleurs d’un été précoce.

Le Portique, Faculté des Sciences du Sport, 14 heures.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales, Non classé

Gazelle, Gazette de la sélection

Gazelle, La gazette de la sélection, n°1, 17 avril 2017, SNESUP-FSU de l’université de Strasbourg, 3 pages.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Mardi 17 avril, Faculté de Psychologie, Conférence débat sur la loi ORE, de 17 à 18 heures 30. Une centaine de personnes présentes, dont 6 vice-présidents de l’université. Tout l’apparat d’un cérémonial élyséen : deux caméras ne filmant et n’enregistrant que les débatteurs, sur l’estrade de l’amphi, devant le tableau noir. Présence de la photographe attitrée de l’université.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Conférence débat sur la loi ORE ?

Université de Strasbourg, lundi 16 avril, information presse. Blocage de l’université : le président décide de consulter l’ensemble des étudiants

« Des étudiants réunis en assemblée générale ce matin ont annoncé le blocage reconductible de l’ensemble des bâtiments de l’université à compter du mardi 17 avril.

Le président de l’université avait envoyé vendredi 13 avril un message aux étudiants. Il leur proposait de rencontrer les élus étudiants du CA et de la CFVU, ainsi que 3 ou 4 étudiants représentant l’assemblée générale. A ce jour, ces étudiants n’ont toujours pas pris contact pour répondre à cette invitation.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Strasbourg. Blocage ? Dialogue ?

16 au 20 avril 2018 : semaine cruciale pour l’université de Strasbourg, pour les mouvements d’opposition ou d’adhésion à la loi Orientation et réussite des étudiants, à la procédure d’admission ParcourSup.

Le contexte : dernière semaine de cours du semestre, dernière semaine avant les vacances de printemps, deux semaines avant les dix semaines consacrées aux examens, aux rattrapages, aux corrections et aux jurys. Dix semaines : c’est presque la durée du second semestre ! A l’université, on passe presque autant de temps à contrôler les connaissances qu’à les dispenser (toutes les chroniques du blog sur les Modalités de Contrôle des Connaissances). C’est sûr : les diplômes délivrés ne sont pas « en chocolat ».

Lundi 16 avril. Nouveaux blocages (décision de l’AG  du 15 avril, cf. ci-dessous 1.) ? Ouverture du dialogue entre la présidence et l’AG des étudiants en lutte, les représentants étudiants dans les conseils centraux (cf. ci-dessous 2. message du président Michel Deneken) ? Blocage et/ou dialogue ? En points 2 et 4, actualisations du 16 avril.

Cliquer sur les images pour les agrandir

1. Nouveaux blocages ? J’ai participé à la première partie de l’assemblée des étudiants du jeudi 12 avril, le temps d’écouter une dizaine d’interventions étudiantes limitées à 3 minutes. J’ai été impressionné par le nombre de présents (l’amphi était plein), par la bonne organisation (un premier vote : les journalistes peuvent-ils prendre des photos, sauf de la zone protégée – étudiant(e)s ne souhaitant pas être photographié(e)s ; réponse largement favorable), par le respect des opinions minoritaires (en l’occurrence favorables à la loi ORE). J’ai noté une des interventions modérées : « oui, il faut s’opposer à la loi ORE, à la sélection qu’elle instaure, sélection sociale en particulier, mais dès lors c’est contre-productif d’insérer des fake-news dans les tracts (cette loi ne prévoit pas la fin de la compensation, la fin des rattrapages, l’augmentation des frais d’inscription) ».

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France

Les quatre silences de F. Vidal

Depuis le 31 mars 2018, nouvelle étape de la procédure d’admission ParcourSup. Les établissements, qui ont été l’objet d’au moins un vœu des élèves candidats à l’enseignement supérieur, ont accès à leurs dossiers, ont jusqu’au 21 mai pour les traiter, et devront faire des propositions à partir de cette date (acceptation ou refus de l’admission). Du 14 au 31 mars, les candidats au SUP avaient à constituer leurs dossiers et à confirmer leurs vœux. Le calendrier

Dans ce contexte, quatre silences de la Ministre Frédérique Vidal ne sont pas admissibles, surtout parce qu’ils émanent de quelqu’un qui a promis la transparence totale de la procédure d’admission.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), Non classé