Archives de Tag: Vidal Mandon Vallaud-Belkacem Fioraso

Performances 2020 pour la MIRES

Projets annuels de performances (Annexe au projet de loi de finances pour 2020), Mission Recherche et Enseignement Supérieur (414 pages). Pour les Projets annuels de performances depuis 2011, cliquer ici.

150 – Formations supérieures et recherche universitaire

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur Performances 2020 pour la MIRES

Classé dans B. Quiz, Non classé

Les fautes de Frédérique Vidal

Depuis 2007, tous les ministres et secrétaires d’État de l’enseignement supérieur ont décidé de mettre cet objectif au cœur de leur politique explicite. Faut-il rappeler leurs noms ? Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez, Geneviève Fioraso, Najat Vallaud-Belkacem, Thierry Mandon. Chronique d’Histoires d’universités (novembre 2017) : faire progresser la réussite en Licence

Frédérique Vidal s’inscrit dans la continuité de ses prédécesseurs.

Communiqué à l’occasion de la remise du Rapport du Comité de suivi de la Loi Orientation et Réussite des Étudiants (7 octobre 2019).

  • « Le comité reconnaît les avancées permises par la loi en faveur de la réussite étudiante, notamment grâce à l’introduction, pour la première fois, d’un accompagnement personnalisé et à la création de parcours adaptés pour les lycéens et étudiants ».

Par fonction, Frédérique Vidal est obligée de dire du bien de la loi ORE. Le Comité la flatte en reconnaissant les « avancées permises ». Puisqu’il n’y pas encore de résultats prouvés, un Comité impartial et prudent aurait dû plutôt parler d’avancées « souhaitées, visées, voulues »Faute vénielle de la Ministre.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Les fautes de Frédérique Vidal

Classé dans Non classé

SUP. Sept Cergy-Pontins Macroniens

Actualisation de la chronique du 30 octobre 2018 : Le cercle des 7 Macroniens de Cergy-Pontoise (le texte intégral est repris en note finale).

Depuis octobre 2018, deux de ces sept personnalités de l’enseignement supérieur et de la recherche ont changé de fonction, obtenant un poste plus important : Françoise Moulin Civil et Anne-Sophie Barthez.

Françoise Moulin Civil

  • 2008 à 2012, présidente de l’université de Cergy Pontoise (chronique du blog en 2009)
  • 2012 à 2018. Rectrice de l’académie de Lyon en septembre 2012, présidente de la Conférence des recteurs de février 2015 à février 2018, rectrice coordonnatrice pour les académies de Clermont-Ferrand, Grenoble et Lyon, et, de janvier 2016 à 2018, rectrice de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes.
  • février 2018, nommée administratrice provisoire de l’Université Paris-Est Créteil jusqu’à l’élection d’un président ou d’une présidente. Jean-Luc Dubois-Randé est élu président de l’UPEC, le 7 septembre 2018.
  • fin 2018, l’ancienne présidente de Cergy est nommée conseillère pour la politique de site et les établissements auprès de Frédérique Vidal. En attendant mieux !
  • 22 mars 2019, nommée administratrice provisoire de l’université de Paris (pour accompagner la fusion de Paris 5 et Paris 7). Les élections aux conseils centraux et facultaires de la future université ont eu lieu les 21 et 22 mai (résultats pour les personnels). Élection par le conseil d’administration de la présidence de l’Université prévue le 21 juin 2019. « Si c’est Christine Clerici qui est élue, il est prévu qu’elle effectue les deux premières années avant de laisser sa place à Frédéric Dardel, président de l’Université Paris Descartes, qui, entre temps, devrait être nommé vice-président formation » (in News Tank Higher Education).
  • Commentaire 1. Je suis surpris et choqué par la liberté des deux présidents sortants de se partager la présidence de la nouvelle université : 2 ans pour Christine Clerici, puis 2 ans pour Frédéric Dardel. La durée d’un mandat présidentiel est de 4 ans ; il n’y a pas à tergiverser.
  • Commentaire 2. La priorité donnée à l’ex-présidente de Paris VII peut paraître élégante : les femmes d’abord. Elle ne l’est pas ! Dans 2 ans, Frédéric Dardel sera idéalement placé pour se succéder à lui-même. L’ère des petits arrangements entre amis gagne du terrain : un tel partage temporel déjà eu lieu à Grenoble (2 ans pour Lise Dumasy, puis 2 ans pour Patrick Lévy).
  • Commentaire 3. Françoise Moulin Civil est née en 1952. Elle peut déjà prendre sa retraite si elle en a l’envie. Elle devra obligatoirement la prendre en 2020. Si c’est le cas, comment le gouvernement va-t-il l’occuper durant une année ?

Lire la suite

Commentaires fermés sur SUP. Sept Cergy-Pontins Macroniens

Classé dans C. Ile-de-France

Le Sénat auditionne F. Vidal

27 mars 2019, Sénat. Audition de Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (texte intégral)

Audition sur deux points : Bienvenue en France (frais différenciés d’inscription pour les étudiants extracommunautaires) et ParcourSup.

Extraits des réponses de la Ministre :

  • Bienvenue en France : au final, nous sommes très loin de la description quelque peu réductrice qui a été faite de cette stratégie.
  • Nous n’avons rien inventé. Depuis longtemps déjà, la très grande majorité des pays accueillant des étudiants étrangers appliquent les mêmes règles. Ainsi, les droits d’inscription pour ces étudiants sont de 8 000 euros à l’université de Maastricht, de plus de 6 000 euros au Danemark, de plus de 8 000 euros en Suède. En parallèle, ces pays ont développé un système d’exonérations et de bourses, ce qui les rend encore plus attractifs.
  • De surcroît, nous sommes attachés en France à un financement de l’enseignement supérieur par l’impôt. Nous ne sommes pas favorables à une hausse des droits d’inscription pour tous les étudiants : les étudiants français, les étudiants internationaux dont les familles résident durablement France et y payent leur impôt ne sont donc en aucun cas concernés par ces frais différenciés.
  • Le décret prévu matérialisera cet engagement du Premier ministre.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Le Sénat auditionne F. Vidal

Classé dans Non classé

Bac pro : le recteur recrute en STS

Décret du 10 avril 2017 et arrêté du 9 janvier 2019. Deuxième année d’expérimentation de modalités d’admission dans une section de techniciens supérieurs. Depuis la rentrée 2018, toutes les régions académiques de métropole sont concernées.

Pourquoi les bilans de cette expérimentation ne sont-ils pas publiés ? Que cache-t-on ? Faut-il accuser la Ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, de pratiquer l’opacité ? Et que fait donc Jean-Michel Blanquer ?

L’article 5 du décret précise pourtant. Le recteur établit un bilan annuel de l’expérimentation qui inclut des éléments quantitatifs et qualitatifs et qu’il remet aux ministres… L’évaluation de l’expérimentation fait l’objet d’un rapport annuel et d’un rapport final, réalisés par les services du ministère chargé de l’enseignement supérieur à partir des bilans des recteurs.

Que cache-t-on ? Comment a-t-on conjugué APB en 2017 (ParcourSup en 2018) et l’intervention décisionnelle du recteur ?

Lire la suite

Commentaires fermés sur Bac pro : le recteur recrute en STS

Classé dans Non classé

Exonérer les doctorants étrangers

Actualisation, 24 février 2019. Frédérique Vidal au Journal du Dimanche : « La hausse des frais d’inscription ne s’appliquera pas aux doctorants étrangers ».

Dans le rapport qu’ils viennent de remettre à Frédéric Vidal, les 5 experts commissionnés proposent que tous les doctorants étrangers soient exonérés des droits d’inscription annoncés par Édouard Philippe le 30 novembre 2018.

Dans Stratégie d’attractivité des étudiants internationaux, il était envisagé en effet de demander aux doctorants extra-communautaires des droits d’inscription annuels de 3 770 euros

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Une levée de boucliers s’en était suivie. La plus déterminée a été celle de président de l’université de Strasbourg : le président Michel Deneken s’engage.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Exonérer les doctorants étrangers

Classé dans Non classé

PÉPITE. L’entrepreneuriat étudiant

Rapport de Albert Meige, Cristelle Gillard et Philippe Perrey. La formation de l’esprit entrepreneur. 127 pages. Janvier 2019

Évaluation du plan PÉPITE en faveur de l’entrepreneuriat étudiant.

Recommandations pour un passage à l’échelle.
Lire la suite

Commentaires fermés sur PÉPITE. L’entrepreneuriat étudiant

Classé dans Non classé

Faire mourir l’université à petit feu

Bachelor et grade de licence : les contours de la mission confiée à Patrick Lévy et Jacques Biot, News Tank Higher Educaton, 28 janvier 2019.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

ParcourSup 2019. 14 235 formations. La mission Lévy / Biot conduira à la reconnaissance du bachelor, comme formation post-bac aux droits d’inscription libres, en multipliera le nombre et en affaiblira d’autant plus la licence universitaire. Pauvre licence. Pauvre université publique.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Faire mourir l’université à petit feu

Classé dans Non classé

Spoil System dans l’EducNat, l’ESR

Le mandat des personnalités membres du conseil scientifique et du conseil d’orientation de l’École supérieure de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESENER créée en 2011) est interrompu. Ces personnalités peuvent donc vaquer à d’autres occupations.

  • Article 8 de l‘arrêté du 24/12/2018. « Est abrogé l’arrêté du 24 août 2011 modifié portant création de l’ESENER.
  • Est abrogé l’arrêté du 9 septembre 2015 fixant la composition et les modalités de fonctionnement du Conseil d’orientation et du Conseil scientifique de l’École supérieure de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche ».

Pourquoi la mise en œuvre de cet article 8 peut-elle donner lieu à un Spoil System, à un système de dépouilles ?

Lire la suite

Commentaires fermés sur Spoil System dans l’EducNat, l’ESR

Classé dans Non classé

« Bienvenue en France » en 5 pages

Bienvenue en France. Frais d’inscription différenciés pour les étudiants étrangers extra-communautaires : lettre de Frédérique Vidal aux présidents d’université et aux directeurs d’école, 10 décembre 2018.

5 pages pour préciser ce que sera ou plutôt ce que pourrait être cette Bienvenue en France. 5 pages, c’est beaucoup, c’est trop. C’est d’autant plus « trop » qu’on ne sait pas au final où Frédérique Vidal veut en venir.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

La ministre donne des pistes, en vrac :

Lire la suite

Commentaires fermés sur « Bienvenue en France » en 5 pages

Classé dans E. Mobilité internationale