Archives de Tag: Vie étudiante

Budget 2019, disparition de l’ARPE

Michel Abhervé, Budget 2019. Discrète disparition de l’ARPE (Aide à la Recherche d’un Premier Emploi), Blog Alternatives économiques, 28 septembre 2018. Ci-dessous : Affiche attirant l’attention des diplômés du supérieur.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

« Cette aide était destinée à accompagner financièrement la période d’insertion professionnelle, qui sépare la sortie des études et l’accès au premier emploi, pour les jeunes diplômés de moins de 28 ans disposant de faibles ressources. Elle répondait à une demande de la FAGE qui écrivait en août 2016  » La FAGE se félicite donc de la mise en place de ce dispositif.  » Sa création a permis à la FAGE de se retirer de la mobilisation contre la loi Valls El Khomri.

Sans bilan, sans débat elle serait supprimée au détour du vote du budget, avec une argumentation pour le moins discutable »…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Service civique dans le Supérieur

Accueillir des volontaires en service civique dans les établissements d’enseignement supérieur, Guide_pratique, 2018, 32 pages.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Droits en hausse, en baisse ?

Pour l’année 2018-2019, le coût des études supérieures (pour les étudiants), et plus particulièrement le montant des droits d’inscription, sera-t-il en hausse, stable, en baisse ? Une réponse globale est impossible.

12 juillet 2018. Communiqué de la Ministre Frédérique Vidal sur le sujet : Préparer son entrée dans l’enseignement supérieur : ce qui change à la rentrée universitaire 2018

« Mesures en faveur des étudiants qui s’appliqueront à la rentrée prochaine :

  • baisse des droits d’inscription à l’université,
  • sécurité sociale gratuite,
  • mise en place de la contribution de vie étudiante et de campus. La CVEC servira à renforcer les actions en terme de vie étudiante et de vie de campus,
  • aide à la mobilité (lire la chronique du blog : 200 à 1000 €, splendeur de la bureaucratie

La ministre insiste sur les baisses mais oublie de mentionner les hausses pour une proportion croissante des étudiants.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

200 €, splendeur de la bureaucratie

Je viens de lire la circulaire n°2018-088, du 9-7-2018, Procédure nationale de préinscription Parcoursup, Aides spécifiques à certains bacheliers (en fait, une aide à la mobilité géographique).

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Cette circulaire, publiée tardivement, est un superbe exemple d’une bureaucratie qui étale sans vergogne toute sa splendeur.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans E. Mobilité internationale

ParcourSup : la double peine

Article du Républicain Lorrain (30 juin 2018), signalé par un collègue messin. Études : Metz loge plus cher que Nancy

Cliquer sur les images pour les agrandit

Le collègue commente : double peine pour les élèves de terminale dont tous les vœux ont été refusés dans un premier temps et qui ne reçoivent une proposition que ces jours-ci. Ils ont été stressés durant près d’un mois et demi et n’ont pu rechercher un logement. Le marché du logement étudiant s’est peu à peu rétréci. Moins de choix possibles pour eux : « il ne leur reste plus qu’à tenter d’avoir une chambre par le Crous ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Mai 68. La Liberté au cœur

Strasbourg, Musée historique, exposition jusqu’au 14 octobre 2018, Mai 1968 : la Liberté au cœur. Deux mois de fièvre et deux mille ans d’histoire en 22 leçons.

Album de 57 photos : diaporama.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Dossier de presse. (7 pages). « Le Musée Historique de la Ville de Strasbourg a bénéficié d’un généreux don d’affiches de Luc Rudolph, étudiant en droit à Strasbourg en mai 68. Cette vingtaine d’affiches créées à Strasbourg lors de la révolte étudiante, fait l’objet d’une exposition-parcours au printemps 2018. Grâce au professeur d’histoire émérite Georges Bischoff, historien et commissaire de l’exposition, ces affiches scandent le parcours du musée grâce à une mise en relation avec des évènements évoquant des moments de liberté ou de révolte de notre histoire. Le visiteur est ainsi amené à revoir l’Histoire de Strasbourg sous cet angle particulier, depuis l’époque romaine jusqu’à la première séance du Parlement européen élu au suffrage universel en 1979, en passant par la bataille de Hausbergen, l’invention de l’imprimerie, la Révolution de 1848″…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Manifestation du 19 avril. Photos

Manifestation interprofessionnelle du 19 avril 2018 à Strasbourg, de la gare à la place Kléber. Temps beau et chaud.

Manifestation partiellement intersyndicale (CGT et Solidaires Sud, quelques militants FO, UNSA, FSU, UNEF). Estimation : 3 500 manifestants. Les plus nombreux : les militants de la CGT. Atmosphère bon enfant. Aucun incident à ma connaissance. Présence discrète des forces de l’ordre. Impact de cette manifestation sur la politique du gouvernement ? A venir !

Cliquer sur les images pour les agrandir

Album de 43 photos : cheminots, étudiants, avocats, travailleurs sociaux et médico-sociaux, territoriaux.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Enquête de l’OVE : report en 2020

Observatoire de la Vie étudiante, Lettre d’information n°84, avril 2018. Report et amélioration de la qualité de l’enquête nationale Conditions de vie des étudiants, dont la prochaine édition se tiendra au printemps 2020. Des enquêtes Flash sont prévues, la première en 2019

Texte intégral du communiqué OVE

Bizarre : parmi les raisons du report de l’enquête, ne figurent pas des raisons budgétaires. L’OVE devrait publier son budget et son compte financier pour les cinq dernières années.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Loi ORE : la FAGE est furieuse

Communiqué de la FAGE (15 février 2018). Projet de Loi ORE : La commission mixte paritaire franchit la ligne rouge.

« Depuis plusieurs mois maintenant, la FAGE est la seule organisation étudiante à s’être investie dans l’élaboration du Plan Etudiants puis à avoir soutenu la philosophie de la réforme du premier cycle qui en découlait. Cette réforme était censée mettre un terme au fiasco du tirage au sort et permettre d’apporter des réponses à l’expansion démographique de la communauté étudiante tout en apportant les outils nécessaires pour favoriser la réussite de tous les étudiants. Un soutien assumé, bien que sous conditions : la garantie d’un accès aux études supérieures dans les meilleures conditions possibles pour chaque néo-bachelier aurait dû représenter le coeur d’une réforme ambitieuse.

 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Pour cela, la promesse d’un investissement massif, d’une part pour augmenter les capacités d’accueil des filières en tension ou risquant de l’être, et d’autre part pour assurer un accompagnement personnalisé, était essentielle afin de croire en la réussite de ce projet de loi et de son application dans les établissements universitaires. Par ailleurs, la place prépondérante du recteur constituait une garantie face à de potentielles dérives locales.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Étudiants : orientation et réussite

Communication du Conseil des ministres du 22 novembre 2017 : compte-rendu du projet de loi orientation et réussite des étudiants

Les 10 chroniques précédentes du blog sur cette réforme. Un seul commentaire : aucun des mots qui pourraient fâcher (sélection, pré-requis, attendus) ne figure dans le communiqué !

Le Communiqué du Conseil. « La ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a présenté un projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants. Il s’agit de la traduction législative du plan étudiants présenté le 30 octobre 2017. Afin de tourner définitivement la page du tirage au sort et d’accompagner tous les étudiants vers la réussite, le projet de loi transforme tout d’abord en profondeur l’accès à l’enseignement supérieur. Cette nouvelle procédure, assise sur une nouvelle rédaction de l’article L. 612-3 du code de l’éducation, repose sur quatre principes :

  • la garantie du droit d’accès à l’enseignement supérieur : le baccalauréat demeure le seul passeport requis pour entrer vers l’enseignement supérieur. Tous les bacheliers peuvent choisir la voie qu’ils souhaitent. Mais pour que cette ouverture ne soit pas qu’une apparence, elle doit être assortie d’un accompagnement renforcé des bacheliers qui en ont besoin ;
  • une meilleure orientation en continu : la procédure nationale de préinscription est confortée. Elle engage l’enseignement secondaire comme l’enseignement supérieur. En pratique, tout au long de l’année de classe de terminale et, à terme, des années de l’enseignement secondaire, les futurs étudiants seront désormais guidés dans leur orientation. Les conseils de classe du premier et du deuxième trimestre formuleront un avis consultatif sur le projet et les vœux de chaque lycéen, afin de l’éclairer dans sa décision. Deux professeurs principaux par classe l’accompagneront ;

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé