Archives de Tag: Wauquiez

Licence. Fioraso valide Wauquiez !

Plus je relie les 121 propositions du Comité de pilotage des Assises, plus je me dis que cette liste désordonnée n’a même pas la saveur d’un inventaire à la Prévert. Le slogan, « de bac-3 à bac+3 », inventé par la CPU, repris par les ex-présidents devenus conseillers de la ministre Fioraso, fait l’objet de propositions à mourir de rire ou de pleurer. Les 47 propositions « Agir pour la réussite de tous les étudiants » ne portent en aucun cas une réforme de l’ensemble du 1er cycle de l’enseignement supérieur, de l’ensemble des formations post-bac.

La chronique d’aujourd’hui porte sur la réforme de la licence. Geneviève Fioraso et Vincent Berger oublient que la licence a été réformée par Laurent Wauquiez le prétentieux par l’arrêté du 1er août 2011. Pour rappel, la CPU ne s’est pas opposée à cette réforme : elle s’est abstenue au CNESER, les organisations étudiantes votant pour. Aucune proposition des Assises pour abroger cet arrêté. Geneviève Fioraso et Vincent Berger dans les pas de Laurent Wauquiez ! Le changement, c’était hier !

Laurent Wauquiez avait confirmé les conditions d’accès à la 1ère année de licence en vigueur depuis 1968 : accès de droit pour tous les bacheliers et pour les titulaires d’un titre équivalent, droits d’inscription fixés nationalement et d’un faible montant eu égard au coût de la mise en œuvre du diplôme. Pas question de mettre les étudiants dans la rue ! Aucune des 121 propositions des Assises ne remet en cause le faible montant des droits d’inscription et le libre accès à la licence (la sélection à l’entrée n’est évoquée que pour la première année des sciences de la santé – proposition 9).

Lire la suite

Commentaires fermés sur Licence. Fioraso valide Wauquiez !

Classé dans Non classé

La dépense par étudiant diminue

L’état de l’École. 31 indicateurs sur le système éducatif français. Le 22ème état vient d’être publié par la DEPP (Ministère de l’Éducation nationale). Pour la deuxième année consécutive (de 2009 à 2010 et de 2010 à 2011), la dépense d’éducation par étudiant inscrit dans l’enseignement supérieur a baissé. Intéressant ! Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez ne disaient-ils pas le contraire ?

Indicateur 4. La dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur, en euros constants, a été de 28 milliards en 2011 contre 27,8 en 2010, mais le nombre d’étudiants a progressé d’une année sur l’autre. En 2011, la dépense par étudiant a été de 11.630 euros (11.670 eu 2010).

Cette moyenne cache des disparités importantes et historiques entre la dépense pour les classes supérieures des lycées  et pour l’université (graphique 2). Les sections de techniciens supérieurs et les classes préparatoires aux grandes écoles sont plus dépensières (respectivement 13.740 et 15.080 euros par étudiant en 2011) que les universités. Mais ces formations sélectives sont de moins en moins à la fête.

Lire la suite

Commentaires fermés sur La dépense par étudiant diminue

Classé dans Non classé

Députés Pécresse, Wauquiez, Hetzel

Deux anciens ministres de l’enseignement supérieur et de la recherche, Valérie Pécresse (45 ans) et Laurent Wauquiez (37 ans), ont été réélus députés en juin 2012. Ils ont été rejoints à l’Assemblée par Patrick Hetzel (48 ans), ancien directeur de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (photo : en campagne à Saverne, en juin 2012). Tous les trois siègent sur les bancs de l’UMP. Tous les trois soutiennent la candidature de François Fillon à la présidence de l’UMP.

Anciens Hauts responsables de l’enseignement supérieur et de la recherche entre 2007 et 2012, vont-ils intervenir dans le débat des Assises et dans celui qui lui succèdera à l’Assemblée nationale (projet de loi prévu en décembre 2012) ?

J’ai eu la curiosité de consulter le site fort pertinent de l’Assemblée nationale. Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez, Patrick Hetzel interviennent-ils dans les débats pléniers et en commission ? Posent-ils des questions au gouvernement ? C’est Patrick Hetzel, le petit nouveau et bon élève, qui détient la palme de l’activité parlementaire. Les deux anciens ministres n’en ont que pour les finances de l’État : ils possèdent les ficelles du métier, et ne sont pas sans hargne vis-à-vis du nouveau gouvernement.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Députés Pécresse, Wauquiez, Hetzel

Classé dans Non classé

Réduire l'offre de formation

L’offre de formation des universités est pléthorique. Elle a explosé au cours des cinquante dernières années, depuis la création des IUT et de la maîtrise au milieu des années 60. Des nouveaux diplômes se sont ensuite ajoutés aux diplômes existants. La dernière étape a été la création du LMD en 2002 : toutes les universités ont multiplié les mentions, les spécialités, les parcours de licence et de master ; pour la rentrée 2012, Admission Post Bac propose 2.352 1ère année de licence. Pléthore et illisibilité de l’offre, erreurs d’orientation, réorientations, échecs en premier cycle… Coûts de plus en plus insupportables et en même temps gaspillages d’argent public.

Passées aux responsabilités et compétences élargies (RCE) et confrontées à des difficultés financières accrues, les universités n’en ont pas encore fini avec leur calvaire : la réforme Wauquiez d’août 2011 prévoit en effet un minimum de 1.500 heures d’enseignement pour chacune des licences. Les universités commencent à surveiller le coût de l’offre de formation. Mais elles ne s’y attaquent pas encore de front : elles n’osent pas fermer des diplômes. Elles prennent donc un chemin détourné : diminuer le nombre d’heures d’enseignement, chaque composante devant faire des « efforts ». 20.000 heures supprimées à l’université de Strasbourg en 2012, 40.000 heures en 2013, selon le SNESUP. Les responsables universitaires se transforment en managers tueurs de coûts, sans avoir défini une stratégie claire pour l’offre de formation du futur.

Les syndicats s’opposent à cette absence de stratégie, à cette baisse des coûts décidée à la petite semaine. Le SNESUP-FSU de l’université de Strasbourg le fait savoir par un communiqué du 9 juillet 2012 : « Austérité et dégraissage : non à la réduction de l’offre de formation !La seule solution qui nous est proposée : faire moins de cours pour davantage d’étudiants avec moins de personnels ». Le SNESUP défend l’emploi et les revenus des enseignants précaires et stables, dans un contexte de dégradation du pouvoir d’achat des fonctionnaires et de fin de la défiscalisation des heures supplémentaires. Normal !

Lire la suite

Commentaires fermés sur Réduire l'offre de formation

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Insertion : classer les universités ?

Deux enquêtes nationales sur le devenir professionnel des diplômés de masters obtenus en 2007 et en 2008 ont été réalisées par les observatoires universitaires et publiées par le Ministère de l’enseignement supérieur. Valérie Pécresse a transformé, sans vergogne, les résultats de la 1ère enquête en palmarès des universités : « Insertion. Non et non, Valérie« .

Laurent Wauquiez a trompé les étudiants et leurs familles en prétendant que les résultats de la 2ème enquête permettaient de « démocratiser l’accès aux bonnes informations pour les classes moyennes et de mettre fin au gâchis de la sélection par la connaissance des bons réseaux. L’information ne peut être réservée qu’à un cercle d’initiés“. « Ne lisez pas l’enquête Masters 2008« . 114 chroniques du blog sur l’insertion.

Un excellent article récent revient sur la question des classements. Jean Bourdon, Jean-François Giret et Mathieu Goudard, « Peut-on classer les universités à l’aune de leur performance d’insertion ?« , CEREQ, Formation emploi, 117, janvier-mars 2012. Toutes choses étant égales par ailleurs, existe-t-il un effet « établissement » ?

Lire la suite

Commentaires fermés sur Insertion : classer les universités ?

Classé dans Non classé

CNESER. Etudiants tous désunis ?

Un lecteur et contributeur du blog, étudiant et militant du syndicat SUD-FSE, a attiré mon attention sur les élections des représentants étudiants au Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (CNESER) qui auront lieu fin juin 2012. Grand merci à lui pour son analyse.

Le CNESER comprend 68 membres, dont 11 étudiants. Il s’agit d’une élection indirecte : sont électeurs les élus étudiants dans les trois Conseils centraux des universités. Vont donc voter les étudiants élus en 2012. Mais le scrutin pourrait être reporté. En effet, à la demande d’une des associations étudiantes et contrairement aux deux élections précédentes, le corps électoral, conformément d’ailleurs au Code de l’Éducation, ne comprendra plus les élus étudiants suppléants au CA. Pour éviter des recours en contentieux, Geneviève Fioraso en a décidé ainsi le 4 juin (communiqué du MESR). Puisque les listes électorales doivent être modifiées, l’UNEF demande de surseoir à l’élection.

Lire la suite

Commentaires fermés sur CNESER. Etudiants tous désunis ?

Classé dans Non classé

ENA, classement de sortie, Wauquiez

Le décret du 4 mai 2012, avant-veille du second tour de l’élection présidentielle, maintient le classement de sortie de l’ENA. Il est signé par François Sauvadet et Valérie Pécresse. Il rend désormais obligatoire un entretien avant affectation dans un emploi de la fonction publique. En cas de réserve exprimée par la commission au terme de l’entretien, le nouvel Énarque peut passer outre à l’avis et faire valoir son classement. Le serpent de mer de la suppression du classement n’est pas encore mort.

Laurent Wauquiez, sorti major de la promotion Mandela (2001), a intégré l’un des trois grands Corps de la fonction publique, le Conseil d’Etat. C’est un privilège des élèves sortis dans la « botte ». L’article 50 rappelle aux sortants que, s’ils choisissent la fonction publique, ils doivent, à compter de leur nomination, servir l’Etat pendant dix ans au moins.

« A compter de leur nomination » laisse entendre que les années d’École ne font pas tourner le compteur des 10 ans. Laurent Wauquiez n’a pas, à ce jour, respecté cette obligation décennale. Quand va-t-il se mettre en règle ? Il a annoncé récemment qu’il allait s’ancrer dans la Haute-Loire. Comme François Hollande en Corrèze ? Mais, s’il n’était pas réélu député, retournerait-il au Conseil d’Etat ?

Lire la suite

Commentaires fermés sur ENA, classement de sortie, Wauquiez

Classé dans Non classé

5.000 postes pour 50% de diplômés

5.000 postes pour l’enseignement supérieur promis par François Hollande. Pourquoi ? Pour faire progresser les taux de succès en premier cycle. Le lien postes / taux de succès procède d’une hypothèse forte : un taux d’encadrement plus élevé améliore les conditions d’études et donc les taux de succès.

Le problème est que cette hypothèse n’a jamais été confirmée ou infirmée par des études statistiques rigoureuses et pour une raison simple : lacunes de données. Personne ne connaît le taux d’encadrement dans chacune des années de premier cycle. Personne ne sait qui enseigne en 1er cycle : quelle part des services d’enseignement assurée par des professeurs, des maîtres de conférences, des PRAG et PRCE, des professeurs associés, des ATER, des doctorants sous contrats, des vacataires ? Cette donnée indispensable pour réfléchir sérieusement ne figure dans aucun des bilans sociaux des universités.

Il est donc indispensable de ne pas se précipiter pour recruter 5.000 enseignants supplémentaires en 1er cycle. Il faut mettre les bœufs avant la charrue, procéder avec ordre et méthode. 1. Tenir les assises de l’enseignement supérieur et de la recherche : aucune date n’est annoncée. Inadmissible !

Lire la suite

Commentaires fermés sur 5.000 postes pour 50% de diplômés

Classé dans Non classé

Wauquiez, Hollanchon, Le Penkozy

Dans le Canard Enchaîné du 25 avril 2012, en page Urnes. « Cet argument du ministre Laurent Wauquiez (Libération du 20/4). « Hollanchon, c’est un repoussoir absolu, c’est le cauchemar pour les électeurs centristes ». Commentaire du Palmipède : « Pas sûr qu’ils rêvent tous de Le Penkozy ».

Blog de Laurent Wauquiez. Pas de commentaire du Ministre sur le score de François Hollande et de Jean-Luc Mélenchon au Puy-en-Velay. Le maire n’a pas vu venir le coup : les Ponots et les Ponotes veulent Hollanchon pour président, lui disant au passage qu’ils pourraient bien, aux prochaines municipales, se passer de lui comme premier édile. Wauquiez le Ponot ferait mieux de jouer le Penaud !

Et s’il arrivait que Wauquiez le Ponot ne soit pas réélu député en juin, il pourrait tout de suite incarner le rêve de son mentor : avoir un « vrai travail« , prendre enfin ses fonctions au Conseil d’Etat, poste qu’il a choisi à sa sortie de l’ENA et après une formation qui a coûté 230.000 euros à l’Etat. 81 chroniques du blog sur Laurent Wauquiez.

Commentaires fermés sur Wauquiez, Hollanchon, Le Penkozy

Classé dans Non classé

Oui, la licence est bradée !

Le Monde du 18 avril 2012 s’interroge : « L’université est-elle en train de brader la licence ?« . Ma réponse est sans conteste « oui » ! Les deux articles de la page 12 souffrent d’un manque de recul historique étonnant. Celui de Nathalie Brafman – « Le système de compensation des notes, créé en 2011 pour améliorer la réussite des étudiants, est controversé » – laisse penser que la compensation des notes ne date que l’arrêté Wauquiez d’août 2011. Celui d’Isabelle Rey-Lefebvre – « Certains universitaires s’inquiètent d’un affaiblissement de leur discipline » – donne la parole à trois acteurs de terrain qui ne développent qu’un point de vue local ou disciplinaire.

Le Monde est également fort criticable sur un second point. Pour mesurer le taux de réussite en licence, le quotidien utilise des données statistiques obsolètes (panels de bacheliers 2002-2005 et de bacheliers 2008). Le quotidien aurait pu au moins s’inquiéter de la mise en péril de la statistique publique ! 

Histoire de la compensation entre les notes. Lire ma chronique du 11 avril 2009 : « Examens, notes, modalités de contrôle des connaissances« . 

Critiques de l’arrêté du 1er août 2011 réformant la licence (arrêté Wauquiez). Lire ma chronique du 22 août 2011 : « Licence : laxisme accru des modalités de contrôle des connaissances » (MCC).

Commentaires fermés sur Oui, la licence est bradée !

Classé dans Non classé