Enseignants, Étudiants en chiffres

Évolution du nombre d’enseignants du supérieur et d’étudiants, par grandes disciplines.

Évolution des années 1920 à 2005-2006 in Prost Antoine, Cytermann Jean-Richard, Une histoire en chiffres de l’enseignement supérieur en France, Le Mouvement Social 4/2010 (n° 233), p. 31-46 (document signalé par Thierry Burger Helmchen). Évolution pour les années ultérieures in RERS 2014. Depuis un siècle, les disciplines juridiques sont toujours sous-encadrées par rapport aux disciplines scientifiques : cinq tableaux en grand format.

Effectifs étudiants de 1920 à 2005 (tableau en grand format)

P1360916

Prost et Cytermann. « Nous devons mettre en garde les utilisateurs contre tous les biais qui affectent les reconstitutions. Ils tiennent essentiellement à la pluralité des périmètres de saisie… La statistique historique est un genre injustement délaissé. Tenter de décrire par des chiffres l’évolution en longue période de l’enseignement supérieur et de la recherche est d’abord constater des ruptures, des discontinuités, en même temps que des permanences surprenantes« .

« Qu’on puisse prolonger, bien au-delà de la loi de 1968, les séries commencées au XIXe siècle atteste, mieux que bien d’autres indices, la force et la résistance du cadre des anciennes facultés : droit, lettres, sciences et médecine. Le moment vient pourtant où ce cadre éclate, et ne rend plus compte des structures d’enseignement et de l’évolution des diplômes. Il faut reconstruire des séries en remontant du présent vers le passé, à la rencontre, délicate, des séries descendantes. C’est dire la difficulté de construire des statistiques rétrospectives : pour qu’elles soient parfaitement fiables, elles doivent être compilées par des spécialistes confirmés. Nous avons conscience de n’être en ce domaine que deux amateurs de bonne volonté, et c’est faute de mieux que nous publions ces quelques tableaux, qui tentent de remédier partiellement et imparfaitement à une lacune majeure ».

Enseignants des universités de 1928 à 2008 (tableau en grand format)

P1360917Comparaison Droit et Sciences. Dans la première moitié du 20ème siècle, les étudiants en droit sont plus nombreux que les étudiants en sciences, alors que les enseignants en sciences sont nettement plus nombreux que les enseignants en droit.

En dix ans (entre 1955 et 1965), les étudiants en sciences deviennent plus nombreux que les étudiants en droit ; ils gardent leur avantage en matière d’encadrement enseignant.

Depuis 1970, les étudiants en droit ont repris le dessus, sont plus nombreux que les étudiants en sciences ; ils creusent même l’écart à partir de 1995 (leur nombre augmente alors que le nombre d’étudiants en sciences commence à diminuer). L’écart de taux d’encadrement s’accentue entre les deux disciplines : 9.562 enseignants en droit en 2000-2001 (10.471 en 2008-2009, soit +9,5%) contre 24.410 enseignants en sciences (27.056 en 2008-2009, soit +10,8%).

Les sciences se sont donc bien débrouillées au cours de la période où elles ont perdu des étudiants : les effectifs enseignants n’ont pas alors diminué mais ils ont progressé !

Commentaires fermés sur Enseignants, Étudiants en chiffres

Classé dans E. Droit et Sciences politiques, E. Sciences, F. 19ème et 20ème siècles

Les commentaires sont fermés.