Archives de Catégorie: E. Sciences humaines et sociales

L’UPEC dans la tourmente

L’UPEC dans la tourmente, courriel reçu le 20 septembre 2017. Merci pour votre blog, toujours riche de surprises et d’informations. Il y a longtemps que l’Université Paris Est Créteil a quitté vos radars et c’est dommage : une VPCA et deux assesseurs qui démissionnent, un doyen qui quitte l’université par dépit, des manifestations étudiantes, le président qui met à pied le DGS mais n’ose pas le dire, des postes vacants par dizaines… Chaque jour, chacun attend la suite du feuilleton. Si vous aimez le pittoresque, n’hésitez pas !

C’est vrai ! Ma dernière chronique sur l’UPEC remonte au 21 septembre 2016. « Suite à la chronique, L’Université Paris-Est Créteil en crise et en vacances – j’ai reçu, le 29 août 2016, un courriel se terminant par : l’UPEC travaille depuis la mi-juillet à la formulation d’un projet alternatif. Vous trouverez ci-joint les trois communiqués signés du président de l’université, Olivier Montagne, et publiés le mois dernier à l’attention de la communauté universitaire. Je ne doute pas que vous aurez le souci d’en faire état, afin d’assurer à vos lecteurs une information complète« . Dont acte : le texte des 3 communiqués.

Toutes les chroniques du blog sur l’UPEC depuis 2009.

Nouvelles 2017 de l’UPEC, données par le site.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Sciences humaines et sociales

Cours de Marc Bloch, 1937-1938

J’ai lu récemment de Marc Bloch, La France sous les derniers Capétiens (1223-1328), ouvrage publié par la librairie Amand Colin (réédition 1964). Il s’agit en fait du cours d’agrégation de cet exceptionnel historien du Moyen-âge pour l’année 1937-1938.

Lecture avec une grande émotion. « Marc Bloch, né en 1886, entre dans la clandestinité fin 1942, quand les Allemands envahissent la zone libre. En 1943, après l’invasion de la zone sud qui ne le laisse en sécurité nulle part, il s’engage dans la Résistance, dont il devient un des chefs pour la région lyonnaise au sein de Franc-Tireur, puis dans les Mouvements unis de la Résistance (MUR). Il est arrêté à Lyon le 8 mars 1944 par la Gestapo, interné à la prison Montluc, torturé, et meurt le 16 juin, fusillé aux côtés de vingt-neuf autres résistants » in Wikipédia. Il avait 58 ans.

Dans son introduction à cette édition, Fernand Braudel raconte l’histoire du livre. « Nous éditons un cours, à moitié mis en forme : Lucien Febvre l’avait conservé, dans ses propres papiers, à Saint-Amour ; ce cours était visiblement destiné au seul public des agrégatifs qui l’ont suivi à la Sorbonne, en 1937-1938 : il n’ a été nullement conçu comme une future publication. Avons-nous eu raison de penser qu’il méritait une plus large audience ? … Nous le livrons en effet presque sans modification, assurément sans retouche profonde… Nous avons cependant conservé le style télégraphique de développements simplement esquissés« …

En voici les pages 116 à 122, consacrées aux universités médiévales (à celle de Paris en particulier) et aux grands problèmes intellectuels qui y sont traités par les maîtres (points B et C de la partie 11 du livre, partie qui en est la dernière). Je trouve cette synthèse de 6 pages d’une densité et d’une clarté phénoménales.

Cliquer sur l’image pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Claude Dubar, deux ans déjà

Claude, mon ami depuis 1963, est mort le 29 septembre 2015. Deux ans déjà ! Hommage encore et toujours : Faire de la sociologie (chronique du 2 octobre 2015 ), Claude Dubar, Vivat semper !  (chronique du 29 octobre 2015).

Batz sur Mer, juillet 2008

La Faculté des Sciences économiques et sociales de l’université de Lille 1 Sciences et Technologies, dans laquelle Claude Dubar a enseigné pendant la 1ère partie de sa carrière, lui rendra un nouvel hommage scientifique le 29 septembre 2017.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), C. Pays de Loire, E. Sciences humaines et sociales

Sélection à l’entrée du M1, M2…

Sélection à l’entrée du master M1, du M2, du M1 et du M2 ? Cela commence à ressembler à une grande pagaille. « Si je n’ai pas de place en master suite à mes candidatures, je suis accompagné-e par mon rectorat qui me fait trois propositions de poursuite d’études«  : la saisine du recteur va-t-elle fonctionner ?

La Fédération Nationale des Étudiants en Psychologie a publié, ce 12 juillet 2017, un communiqué sur le recours possible pour les recalés en M1.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans E. Droit et Sciences politiques, E. Sciences humaines et sociales

Avignon. Clément VII et les rotuli

Troisième chronique sur les papes en Avignon, leurs relations avec l’université éponyme. 1. Le pape Boniface VIII fonde l’université d’Avignon en 1303. 2. Le pape Urbain V et la contestation étudiante (1367). 3. Clément VII (antipape de 1378 à 1394) et les rotuli (note 1 : les deux Clément VII).

Les rotuli de suppliques ne sont pas chose nouvelle sous Clément VII. Anne-Marie Hayez (note 2) a analysé ceux présentés à Urbain V en 1362-1363 : 5908 suppliques dans 339 rotuli et 5026 suppliques isolées. « La plupart des suppliques étaient d’ordre bénéficial. Celles regroupées dans les rouleaux de parchemin ou de papier avaient une certain unité : étudiants appartenant à une même université, personnages dont la demande était appuyée par un même puissant protecteur, qu’il fût laïque ou ecclésiastique… Des demandes relativement modestes portent soit sur des expectatives de bénéfices à la collation d’un évêque ou d’un évêque et de son chapitre, soit sur des expectatives de prébendes. Or si Urbain V ne modifie que deux fois sur sept le collateur dans le premier cas, quitte à préciser parfois que le bénéfice ne sera pas dans une cathédrale, pour les prébendes il change trois fois sur cinq le lieu demandé et écarte résolument ses familiers des chapitres cathédraux, les dirigent vers des églises collégiales de bien moindre importance ou de bénéfices non désignés ».

Jacques Verger mentionne les suppliques adressées à Clément VII, en 1378 et 1379 lors de son installation à Avignon, et en 1393-1394 à la fin de son pontificat (note 3). « Les premiers contiennent 866 noms dont ceux de 7 professeurs de droit ou d’arts libéraux. Le nombre de quémandeurs est presque multiplié par deux dans les rotuli de 1393-1394 : 1581 noms dont 19 professeurs« .

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. PACA Corse, E. Droit et Sciences politiques, E. Mobilité internationale, E. Sciences humaines et sociales

Comité de sélection et localisme

Qualité de la Science Française, Communiqué sur le recrutement par les pairs des universitaires et des chercheurs du CNRS, 19 juin 2017.

« Le recrutement par les pairs des universitaires et des chercheurs est une condition de la qualité de la production et de la transmission des savoirs. Il est aussi une garantie de l’égalité des chances dont doivent pouvoir bénéficier tous les candidats aux concours de l’enseignement supérieur et de la recherche. Seule la collégialité scientifique qui s’exprime à travers les comités et les jurys prévus par les dispositions juridiques régissant le recrutement universitaire et des organismes de recherche peut assurer la nécessaire expertise disciplinaire, sans laquelle toute décision peut paraître arbitraire.

QSF n’a cessé de rappeler que l’évaluation qui est associée au recrutement d’un universitaire ou d’un chercheur est sans doute plus importante que les appréciations qui peuvent avoir lieu tout au long de la carrière. C’est souvent de cette première évaluation que dépendent la qualité, l’attractivité et le rayonnement d’une université ou d’un organisme de recherche.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales

Les enseignantes-chercheures

Jérôme Tourbeaux, La situation des femmes universitaires dans l’enseignement supérieur en 2015, Note de la DGRH, n°2, mai 2017.

« En 2015, davantage d’enseignants-chercheurs hommes que femmes composent la population des universitaires : 63% conte 35%. Les femmes constituent 44% des maîtres de conférences et 23% des professeurs. L’augmentation de la proportion de femmes parmi les MCF et les PR s’est poursuivie au cours des 10 dernières années.

Les enseignantes-chercheures sont proportionnellement plus nombreuses en Lettres et Sciences humaines (51%) qu’en Griot-Economie-Gestion (43%) et qu’en Sciences-Techniques (28%).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales

De mystérieux étudiants en L

Les effectifs universitaires en 2016-2017. Par rapport à 2015-2016, « les effectifs continuent d’augmenter dans les cursus licence et master et de diminuer en cursus doctorat. En 2016-2017, le nombre d’étudiants inscrits à l’université est de 1 623 500 (+1,9 % par rapport à 2015-2016). Hors doubles inscriptions en CPGE, l’augmentation est ramenée à +1,1 % (+16 600 inscriptions).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Les effectifs augmentent moins fortement que l’année dernière et en cursus licence (+2,8 %) et en cursus master (+0,8 %) et poursuivent leur baisse en cursus doctorat (-2,3 %). Les doubles inscriptions des étudiants de CPGE continuent à expliquer une part importante de la hausse : hors ces inscriptions parallèles – abrégé en h. CPGE dans la suite – l’augmentation est divisée par 2 en cursus licence mais elle reste sensible : +1,4 %.

Les nouveaux entrants en première année sont toujours plus nombreux (+0,8 % h. CPGE) et parmi eux, les nouveaux bacheliers surtout : +1,8 % h. CPGE ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion, E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales

Quiz. Accusations contre un pape

Quiz pour le week-end de l’Ascension. Qui est le pape concerné par les accusations ci-dessous ? Un indice : durant son pontificat, ce pape a fondé, par bulle, trois universités.

Citation d’un extrait de l’introduction d’un ouvrage qui est consacré à ce pape. « L’index des accusations contenues dans les trente-quatre documents édités par […] comprend dix pages.

Les accusations portent sur les étapes de la vie de [le pape concerné], les circonstances de son élection, la question de sa légitimité, le pape étant déclaré « un faux pasteur », un « voleur » coupable d’avoir incité par la ruse son prédécesseur à abdiquer.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, B. Quiz, D. Italie, E. Sciences humaines et sociales

Socrate passe le code de la route

Socrate passe le code de la route, d’après Platon, par Anne de Cremoux, avril 2017, publié dans Pastiches antiques. La Conduite publique, Livre III.

« Les premières années à l’université, c’est aussi le temps, souvent, où l’on doit passer son examen de code de la route. Qu’en était-il il y a près de 2500 ans, dans une Athènes surpeuplée au début de la guerre du Péloponnèse ? Les chercheurs de l’université de Lille ont retrouvé un document exceptionnel : le procès-verbal de l’examen de code passé par Socrate en 427 av. notre ère, dans la prestigieuse école du sophiste Taxias. Il semble que le maître de conduite, devenu fou, se soit pendu peu après ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), D. Europe (autres), E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales