Archives de Tag: Contrat de site

La culture du parangonnage [sic]

La prise en compte des classements internationaux dans les politiques de site, rapport d’inspection, mai 2017, 181 pages. Onze préconisations (page 10 et 11).

Préconisation 1. Le ministère doit expliciter sa position vis-à-vis des classements internationaux et l’intégrer dans le dialogue contractuel.

Le dialogue stratégique contractuel ? Celui-ci n’a plus aucun sens, ne sert plus à rien

  • Un établissement n’est concerné que tous les 5 ans
  • Les crédits affectés au contrat ne constitue plus qu’une goutte d’eau dans le budget global
  • Les équipes de recherche de l’établissement ne peuvent plus être comparées entre elles car la notation A, B et C a été supprimée
  • L’offre de formation n’est plus habilitée diplôme par diplôme, mais elle est accréditée globalement.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Évaluer : autosatisfecit du HCERES

Hcéres (Haut Conseil de l’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur). Toutes les chroniques précédentes sur le Hcéres.

Le Hcéres vient de publier son Rapport d’activité 2016 (44 pages). Sur la première page, deux slogans : Partenaire de progrès ; Hcéres, évaluation et qualité. La mise en page du rapport est avenante ; on l’imagine sur papier glacé, comme dans les entreprises du CAC 40. Visiblement, le Hcéres a soigné sa communication !

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté

SUP. Moins d’enseignants qu’en 2011

En 2011, il y avait 91 257 enseignants dans l’enseignement supérieur. En 2016, il n’y en a plus que 89 957, soit 1300 de moins. Cette diminution est révélée par les très officiels Repères et Références Statistiques 2017 (indicateur 9.15 retraçant l’évolution des effectifs depuis 1992).

François Hollande et ses ministres ou secrétaires d’État n’avaient-ils pas promis une hausse de 5 000 emplois en 5 ans, soit 1000 par an (enseignants et personnels techniques et administratifs).

Cliquer sur l’image pour l’agrandir le tableau ou cliquer ici

En fait, la diminution globale observée de 2011 à 2016 cache des évolutions différenciées selon les catégories d’enseignants :

  • Le nombre de professeurs a faiblement augmenté : 20 929 en 2011, 21 183 en 2016 (+ 254).
  • Même chose pour le nombre de maîtres de conférences : 38 883 en 2011, 39 000 en 2016 (+ 117).
  • Hausse un peu plus forte pour le nombre de professeurs du secondaire enseignant dans le supérieur : 12 891 en 2011, 13 317 en 2016 (+426).
  • La chute des effectifs globaux est essentiellement due à une forte baisse du nombre d’ATER, de doctorants contractuels et de personnels temporaires de santé : 18 554 en 2011, 16 457 en 2016 (- 2097). Ce sont donc essentiellement les doctorants en fin de thèse ou les jeunes docteurs qui en ont pris « plein pot ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

PACA. L’innovation des universités

Quelles politiques d’innovation dans l’université de Nice Sophia Antipolis (la ministre Frédérique Vidal en a été la présidente) et, plus largement, dans l’ensemble des universités des régions PACA et Corse ? Chroniques précédentes sur la question : L’innovation dans les entreprises ; 48% des entreprises ont innové ; Intéresser les chercheurs inventeurs

Nice Sophia Antipolis se présente comme la première technopole d’Europe (photo). « 1ère technopole européenne, Sophia Antipolis, initiée en 1969 par le Sénateur Pierre Laffitte, est née autour d’une idée forte : la « fertilisation croisée » entre chercheurs, enseignants et  industriels. Devenue une référence mondiale en matière d’innovation, elle compte 2230 entreprises qui emploient  36 300 personnes issues de 63 nationalités différentes, qui côtoient 4000 chercheurs et 5000 étudiants ».

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. PACA Corse

Bretagne Loire : le CNRS se retire

Objet: Précisions sur l’annonce de la sortie du CNRS de l’Université Bretagne Loire (courriel du 18 mai 2017). Pour aller plus loin : toutes les chroniques du blog sur la COMUE Bretagne Loire, sur son président, Pascal Olivard.

« Mesdames et Messieurs les Directrices et Directeurs d’unités, cher.e.s collègues,

Vous avez très certainement été informés du courrier que le Président du CNRS, Alain Fuchs, a adressé à Pascal Olivard, Président de l’Université Bretagne Loire, pour l’informer de sa volonté de se retirer de la ComUE.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie, C. Pays de Loire

Universities UK’s five priorities

United Kingdom, General Election, 8 june 2017. Universities UK’s five priorities, 8 pages.

Our world-leading universities play a central role through their teaching and research in generating national economic growth and employment, improving life opportunities, supporting social cohesion, and promoting invention and innovation while attracting international talent from across the world.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans D. Europe (autres), E. Mobilité internationale

Petites et Moyennes Universités

Rapport de l’Inspection Générale de l’Administration de l’Éducation Nationale et de la Recherche (IGAENR) sur les petites et moyennes universités. Réaction de l’Alliance des universités de recherche et de formation (25 présidents d’université signataires). Chronique du 4 février 2017 : Claque méritée pour l’IGAENR.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas eu accès au rapport dans son intégralité : Petites et Moyennes Universités, octobre 2016, 130 pages.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Régions/Universités, bilan « 0 »

Vers une coopération renforcée entre les régions et les établissements d’enseignement supérieur (communiqué de presse de la CPU).

« Le 28 février 2017, à l’occasion du colloque annuel de la CPU, organisé à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, la CPU et Régions de France ont signé une convention-cadre de coopération destinée à renforcer leurs liens et à fixer de nouvelles bases de travail suite aux évolutions législatives des dernières années. En 2017, les axes de travail porteront sur quatre chantiers prioritaires : le patrimoine universitaire, la formation tout au long de la vie, l’intégration des formations paramédicales au sein des universités et les futurs programmes européens…

En 2009, la CPU et Régions de France avaient déjà signé, pour une durée de 5 ans, une convention visant à mettre en place des relations de travail régulière entre les organisations, dans un objectif d’accès à l’enseignement supérieur pour le plus grand nombre et dans un cadre d’engagement croissant des régions dans le soutien aux universités.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans E. Médecine Pharmacie

Claque méritée pour l’IGAENR

Rapport de l’Inspection Générale de l’Administration de l’Éducation Nationale et de la Recherche (IGAENR) sur les petites et moyennes universités. Réaction de l’Alliance des universités de recherche et de formation (25 présidents d’université signataires).

Page 5. Des conclusions hors contexte :

« Au final, les préconisations de l’IGAENR sont sans rapport avec les questions que pose l’AUREF. En fait, l’IGAENR défend, idéologiquement, les politiques de regroupement sans les questionner alors que les universités interrogent ce modèle qui est imposé. Mais, c’est le propre de l’idéologie que d’adapter la réalité à ses désirs. En effet, les conclusions viennent de manière très surprenante donner un avis sur les modèles de regroupements jugés conformes ou non et sur le mode de pilotage organisé en leur sein. CQFD.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Bureau CPU. Profession de foi

Communiqué de la CPU, 15 décembre 2016. « Gilles Roussel, président de l’Université Paris-Est-Marne-la-Vallée vient d’être élu président de la Conférence des présidents d’université, en séance plénière, avec ses deux vice-présidents, Fabienne Blaise, présidente de l’Université de Lille-Sciences Humaines et Sociales – et Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon. Élus au premier tour à 82 voix sur les 94 votants, 130 inscrits ». A propos de cette élection, lire Bureau de la CPU : 5 gros ratés.

Profession de foi des trois candidats au bureau de la CPU (11 pages). Unité et collégialité, pour une CPU encore plus forte

A quoi s’engage le bureau pour combattre deux points noirs de l’Enseignement supérieur et de la recherche en France, à savoir les regroupements d’établissements et les stratégies territoriales, le post-bac et le 1er cycle universitaire ? Bons diagnostics, mais pas de ruptures envisagées. Il faut faire mieux.

Critique des regroupements et des contrats de site : il faut faire mieux

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé