Archives mensuelles : février 2018

Insertion et Capacités d’accueil

Faut-il prendre en compte l’insertion professionnelle des diplômés de l’université pour fixer les capacités d’accueil en 1ère année de licence ? Une première réponse à cette question a mis le feu au poudre avant qu’une seconde réponse soit produite par la commission mixte paritaire Assemblée-Sénat, juste avant le vote de la loi Orientation et Réussite des Étudiants, le 15 février 2018

  • nuit du 8 au 9 février 2018. Au cours de l’examen du projet de loi ORE, les Sénateurs ont voté l’amendement Grosperrin. « Les capacités d’accueil des formations du premier cycle de l’enseignement supérieur des établissements relevant des ministres chargés de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur sont arrêtées chaque année par l’autorité académique après dialogue avec chaque établissement. La modification des capacités d’accueil prend en compte les taux de réussite et d’insertion professionnelle observés pour chacune des formations ».
  • 13 février 2018. Compromis proposé par la commission mixte paritaire et qui figure dans le projet de loi définitif. « Les capacités d’accueil des formations du premier cycle de l’enseignement supérieur des établissements relevant des ministres chargés de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur sont arrêtées chaque année par l’autorité académique après dialogue avec chaque établissement. Pour déterminer ces capacités d’accueil, l’autorité académique tient compte des perspectives d’insertion professionnelle des formations, de l’évolution des projets de formation exprimés par les candidats ainsi que du projet de formation et de recherche de l’établissement ».

Avant de citer les arguments utilisés par les pourfendeurs de l’amendement Grosperrin (motion du CNESER et courriel du sénateur des Hauts-de-Seine, Pierre Ouzoulias), il n’est pas inutile de rappeler que la mission 3 du service public de l’enseignement supérieur, mission qui figure dans la loi LRU de 2007 et qui a été reprise dans la loi ESR de 2013, est l’orientation et l’insertion professionnelle.

Lire la suite

8 Commentaires

Classé dans Non classé

Vaillant, le rapport de la semaine

A chaque semaine, son nouveau rapport. Semaine 9, c’est le tour du rapport de Loïc Vaillant, professeur des universités–praticien hospitalier en dermatologie : Mise en œuvre du service sanitaire pour les étudiants en santé. Le rapport a été présenté aujourd’hui à la presse, à Angers

Cliquer sur les images pour les agrandir

La République en Marche Forcée bouscule tout sur son passage. Le service sanitaire obligatoire pour les étudiants en santé, c’est comme si c’était fait. Il n’y aura même même pas besoin de délivrer une ordonnance. Des expérimentations auront lieu dès le mois prochain ! Pourquoi cette boulimie de réformes tous azimuts ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Mulhouse : 15 œuvres de Street art

Mulhouse. Photographier ses murs peints, selon l’itinéraire proposé par Cirkwui. Un musée de Street art… en plein air. Un plaisir pour les yeux : album de 56 photos (15 œuvres dont 11 illustrent cette chronique). Des fresques qui mettent de bonne humeur. Une manière originale pour découvrir des épisodes de l’histoire de la ville, pour se remémorer par exemple qu’elle fut une Cité-République, avant sa réunion à la France en 1798. Présentations des fresques : citations de Cirkwui.

La réunion de Mulhouse à la France

Daniel Dyminski a réalisé plusieurs œuvres à Mulhouse de la sculpture à la peinture. La fresque située à l’angle des rues Jacques Priess et de la Tour du Diable célèbre le bicentenaire de de la réunion de Mulhouse à la France. Avant 1798, et son rattachement à la France, la République de Mulhouse était une cité-État. La scène de la réunion représentée a lieu devant l’hôtel de ville (place de la Réunion) peint dans des tons bleus. Au premier plan les cavaliers portent les couleurs de la République de Mulhouse. Ces couleurs sont héritées des couleurs nationales suisses.

Cliquer sur les images pour les agrandir. Autres photos dans l’album

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie, E. Mobilité internationale, E. Sciences, F. 19ème et 20ème siècles

Chantier du Studium (2017-2020)

Université de Strasbourg. Suite de la chronique De la création de la Bibliothèque universitaire Blaise Pascal (1967) à sa déconstruction (2017). Deux temps : la déconstruction de Blaise Pascal (2017), la construction du Studium (2018-2020).

La déconstruction de la bibliothèque commence au printemps 2017 : dans un premier temps, il semble ne pas se passer grand chose. C’est pourtant une phase essentielle et délicate : le désamiantage du bâtiment. La démolition proprement dite s’accélère à partir d’octobre et se termine en fin d’année : la phase est beaucoup plus spectaculaire, parfois plus bruyante et plus poussiéreuse.

Album de 52 photos en 8 séquences de juillet à décembre 2017. Autres reportages : une vidéo filmée du toit de l’Institut de Chimie (la déconstruction en accéléré), un reportage photos par Olivier K (septembre 2017)

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

De Pascal au Studium (1967-2017)

Deux chroniques et 115 photos sur une des opérations du Plan Campus de l’université de Strasbourg. Chronique 1. De la construction en 1967 de la bibliothèque des Sciences et Techniques (Blaise Pascal) au Marché public pour son désamiantage et sa démolition (octobre 2016), en passant par l’extension du bâtiment en 1997 et les travaux du Campus vert et ouvert en 2014. Chronique 2 (à suivre). Les travaux de démolition (2017) et le lancement de la construction du Studium (2018).

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Années 60. Université de Strasbourg. Source Wikipédia. « Le campus de l’Esplanade s’est construit à partir des années 60, au cœur du nouveau quartier de l’Esplanade dans le prolongement des bâtiments de l’université construits par les Allemands (à la suite de la Guerre de 1870), tels que le Palais Universitaire ou l’Observatoire astronomique. C’est l’architecte-urbaniste Charles-Gustave Stoskopf qui sera chargé de dessiner les plans de ce nouveau quartier et donc, ceux des nouveaux bâtiments de l’université ».

1967. La Bibliothèque des Sciences et Techniques est construite à l’entrée du campus de l’Esplanade (côté Campus historique). Architecte Roger Hummel. Surface du bâtiment : 7 743m². La bibliothèque prend le nom de Blaise Pascal.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), F. 19ème et 20ème siècles

JM Blanquer, réformateur insatiable

Le Ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, s’arrêtera-t-il un jour de vouloir réformer, encore réformer et réformer de plus belle ? Quitte à marcher sur les platebandes de la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal.

Après le projet de réforme du bac :

  • une réforme de la formation dans les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (réseau des ÉSPÉ) ?
  • une réforme du recrutement et de l’affectation des enseignants du primaire et du secondaire ?

Formation des enseignants. Info CGT FERC SUP (9 février 2018) : Information importante à l’attention des personnels, des étudiants et des stagiaires des ÉSPÉs, et à l’attention des futurs étudiants des ÉSPÉ.

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Non classé

Le Conseil d’État et l’intérêt public

Cliquer sur ‘limage pour l’agrandir

Le juge des référés du Conseil d’État a rejeté les demandes de suspension de la plateforme ParcourSup : le texte des deux ordonnances. Ce qui me surprend dans cette décision, c’est l’argumentation :

« Le juge des Référés relève que l’article L. 612-3 du code de l’éducation subordonne l’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur à une préinscription. La plateforme Parcoursup a ainsi été ouverte à compter du 22 janvier 2018 afin que les étudiants procèdent à l’enregistrement et à la saisie de leurs vœux.

Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Non classé

CAEN accueille tous les bacheliers

Lettre de Pierre Denise, président de l’Université de Caen Normandie, à ses chers Collègues. Commentaires critiques de cette lettre en fin de chronique.

« La loi Orientation et Réussite des Étudiants (ORE) a été adoptée le vendredi 16 février 2018 par les deux chambres du Parlement. Elle fait suite à l’aberration et à l’illégalité du tirage au sort dans les licences en tension.

Se pré inscrire aux formations de l’université de Caen

La loi ORE comporte des dispositions qui ont fait débat pendant sa préparation, et sur lesquelles, avec d’autres présidents d’université, nous sommes intervenus pour prévenir les risques notamment relatifs aux stratégies de sélection que pourraient déployer certains établissements : déclinaison locale des attendus et des critères d’appréciation, fin de la préférence académique, absence de hiérarchie des vœux, prise en compte des débouchés professionnels dans la détermination des capacités d’accueil. Malgré l’introduction de dispositifs pour encadrer ces pratiques potentiellement concurrentielles, la plus grande vigilance s’impose.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie

INSPIRE. Parcours d’une éclaireuse

Suite de la chronique Bizarre ce label pour la réussite.

« La plateforme INSPIRE est labellisée par le ministère, ce qui permettra notamment… de développer sur l’ensemble du territoire son réseau d’étudiants « éclaireurs » pour renforcer l’orientation par les pairs. Une subvention de 1,8 million d’euros à l’association d’intérêt général ARTICLE 1 permettra d’accompagner les centaines de milliers de lycéens dès le mois de février 2018″.

Sur la plateforme INSPIRE : une rencontre avec Mouna, Éclaireuse du mois de février 2018. Premier commentaire. Le parcours de Mouna est exceptionnel. Il fera rêver de nombreux lycéens. Mais il ne peut être reproduit que par quelques dizaines de bacheliers. C’est en effet le nombre que le CPES de Paris Sciences et Lettres et le lycée Henry IV accueille chaque année. Mention Très Bien au bac presque obligée. J’ai vertement critiqué le CPES quand il a été créé en 2012 (chronique du 9 juin 2012) : ENS Ulm et Henri IV, têtes à claques. Ces deux établissements n’ont pas pour mission d’organiser des licences.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Mobilité internationale, E. Sciences humaines et sociales, Non classé

Diplômés du supérieur en Europe

Observatoire des territoires, Éducation et enseignement supérieur, approches territoriales, Fiche d’analyse 2017, 36 pages.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Introduction de la fiche d’analyse. « L’éducation des populations progresse de manière spectaculaire dans l’ensemble des pays européens. En France, ce sont désormais plus de 43 % des 30-34 ans qui détiennent un diplôme de l’enseignement supérieur, contre à peine plus de 27 % à l’aube des années 2000.

Malgré ce constat positif, de très fortes disparités demeurent encore entre les pays d’Europe. Alors qu’en Europe du Nord – au Royaume-Uni, en Irlande, au Danemark ou encore en Suède – près de la moitié des jeunes adultes sont titulaires d’un diplôme du supérieur, d’autres pays comme l’Italie ou la Roumanie comptent à peine plus de 25 % de diplômés du supérieur.

Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans D. Allemagne, D. Espagne, D. Europe (autres), D. Italie