Archives de Tag: Doctorat

Naïves Associations de Docteurs

Communiqué de presse de l’Association Nationale des Docteurs (ANDès) et de la Confédération des Jeunes Chercheurs (CJC), 25 janvier 2018. Inscription des compétences partagées par les titulaires du doctorat au Répertoire National des Certifications Professionnelles.

« L’ANDès et la CJC se félicitent de l’inscription prochaine du doctorat au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)… La fiche RNCP présente la liste des compétences attendues chez tout nouveau docteur, indépendamment de sa discipline de recherche ». Lire le communiqué…

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Paris 1. Jeunes chercheurs en colère

Doctorants mobilisés. Lettre à la Présidence de l’université Paris I Panthéon Sorbonne, juillet 2017. Cette lettre circule de nouveau sur les réseaux sociaux.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Précaires ESR : conditions d’emploi ?

Inventaire des conditions d’emploi précaires des enseignants-es et chercheur-es dans l’enseignement supérieur et la recherche.

Le Collectif des travailleur·es précaires fait l’inventaire des mauvaises conditions d’emploi subies par les enseignant·es et les chercheur·es (doctorant·es, docteur·es sans poste, vacataires, contractuel·les, chômeurs·euses, etc.) sur la période 2014-2018. 39 questions. Dernier délai pour remplir le questionnaire : 15 mars 2018.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

ENA, un concours pour les docteurs ?

Extrait de l’entretien de Patrick Gérard, directeur de l’École Nationale d’Administration, par News Tank.

Vous avez également des projets pour les docteurs… ?

« Pour le concours interne et le troisième concours, les trois années de thèse sont désormais comptabilisées. Mais l’enjeu à mes yeux est d’attirer des élèves scientifiques qui aient un très haut niveau en recherche. Une promotion est un mélange de profils : il faut que nos élèves apprennent à raisonner selon différentes logiques.

C’est pourquoi le conseil d’administration du 30/11/2017 a débattu du sujet et m’a confié le soin de proposer, à titre expérimental, un projet de quatrième concours ayant pour objectif d’attirer des docteurs des disciplines scientifiques dites exactes. L’objectif est de le mettre en œuvre au plus tard pour le concours 2019 pour un contingent de trois à cinq élèves« .

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), Non classé

Encore un effort, Mme la Ministre

Confédération des Jeunes chercheurs, communiqué du 13 décembre 2017 sur la Contribution vie étudiante du projet de loi Orientation et Réussite des étudiants (toutes les chroniques sur la loi ORE).

« Si l’amendement de M. Attal et Mme Cloarec est adopté, une contribution « vie étudiante » de 90 € conduirait alors à une augmentation nette des frais liés à l’inscription en doctorat de 68,90 €, passant de 396,10 € à 465 €3. Comparés aux 128,90 € d’augmentation prévus initialement, il s’agit d’un premier recul du gouvernement. Mais faire porter le poids du financement d’une vie étudiante que les doctorant-es côtoient peu, en augmentant de 17 % le coût d’un doctorat, reste inacceptable »…

Lire la suite du communiqué…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Universités. La saison des gels

Communiqué syndical. « Doctorant-e-s, étudiant-e-s de Paris 1 Panthéon Sorbonne, c’est le début de la fin des postes pérennes d’Enseignants-chercheurs, à Paris 1. Presque la moitié des postes « publiables » sont « oubliables ».

Au Comité Technique de l’Université Paris-1, ce jour, a été présenté la nouvelle campagne d’emploi pour 2018 pour les Enseignants-Chercheurs (voir tableau ci-joint; à valider par le CA semaine prochaine)

Les chiffres sont affligeants : sur 79 postes vacants, et donc publiables, seulement 44 postes seront de fait publiés ! Ce qui indique un taux de 36% de postes gelés. Cela pour faire des économies, sans traçabilité et sans compte rendu des sommes allouées.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

La présidence se défend en nous disant que le rectorat qui tient les cordons de la bourse, nous  » tire les oreilles « , et que des universités comme Nanterre gèlent les postes d’EC à un taux de 70 %. Le mouvement, il est vrai, est général.  Cette même régulation, à une échelle nationale, scelle le destin académique de façon bien sombre : pour les étudiant-e-s et doctorant-e-s, la pérennité du travail – sinon le travail lui-même – sont sabotés.

Considérant que c’est tout l’avenir des doctorant-e-s et étudiant-e-s qui se joue, et que leur futur est largement détruit par de telles prévisions, puisqu’il devient impossible d’obtenir de postes pérennes, nous ne pouvons plus supporter cette situation. Considérant que c’est tout l’encadrement des étudiant-e-s qui en pâtit (tout le monde le sait, le remplacement de ces postes par des contractuels en surcharge n’est pas une solution), nous ne pouvons plus supporter de tels arguments.

Aussi nous appelons toutes les organisations syndicales, associatives et tou-te-s les acteurs et actrices de l’université à nous contacter et à se joindre à nous pour la riposte ! »

Pour aller plus loin. Chroniques sur Paris 1 Panthéon Sorbonne

2 Commentaires

Classé dans C. Ile-de-France

Docteurs : 2 333 euros après 3 ans

Odile Wolber et Paul Zedam, Devenir des docteurs 2012, un an et trois ans après l’obtention de leur diplôme : les indicateurs par discipline, Note d’information du SIES, n°17.10, novembre 2017.

« Enquête expérimentale qui a impliqué 30 établissements ou COMUE délivrant des doctorats et 102 écoles doctorales, correspondant à 4 889 docteurs sur 14 796 diplômés en 2012, toutes nationalités et tous âges confondus. Compte tenu de la qualité des réponses obtenues, 2 725 docteurs ont été retenus dans l’exploitation finale ».

Les résultats principaux. La situation des docteurs est qualifié d’excellente par les auteurs, mais on observe, d’une discipline à l’autre, de fortes différences de trajectoire professionnelle, de conditions d’emploi, de statut et de rémunération (pour celle-ci, l’indicateur est le salaire mensuel net médian pour l’ensemble des docteurs) ; au sein même des disciplines scientifiques, les différences sont également importantes.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

En doctorat aux Pays-Bas

Entretien téléphonique avec Nathan de Arriba-Sellier. Je l’ai rencontré la première fois à Bordeaux en juillet 2012, lors d’une rencontre nationale qui réunissait les vice-présidents étudiants des universités (chronique du blog et photo ci-dessous).

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Nathan était alors président du conseil de surveillance de la CEVPU, lui-même étant, à 21 ans, VP étudiant à l’université Jean Moulin de Lyon. En 2013, il y devenait titulaire d’une licence de droit, après avoir obtenu, en plus, un diplôme d’université en droit germanique. Je reviendrai sur sa trajectoire de formation, son engagement étudiant et ses premières expériences professionnelles dans une prochaine chronique (son CV sur Linked in).

La chronique d’aujourd’hui porte sur la situation actuelle de doctorant et sur les conditions doctorales aux Pays-Bas, jugées par Nathan meilleures qu’en France. « J’occupe depuis février 2017 un contrat doctoral ou plus exactement une bourse de recherche (fellowship) d’un centre de recherches interdisciplinaire commun aux universités de Leiden, Rotterdam et Delft (Hollande Méridionale). J’y conduis un doctorat en droit européen sur le fonctionnement de la supervision financière ».

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Rhône-Alpes Auvergne, D. Allemagne, D. Europe (autres), E. Droit et Sciences politiques, E. Mobilité internationale, Non classé

CJC. Pour une recherche intègre

Communiqué de la Confédération des Jeunes Chercheurs (9 novembre 2017), Pour une recherche exigeante, intègre et transparente.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Febvre et Bloch : les Annales

Strasbourg, Laboratoire d’Europe, 1880-1930. Une partie de l’exposition au Musée d’Art Moderne et Contemporain : La genèse de la Revue des Annales. Album de 27 photos.

Lucien Febvre (1878-1956) « réussit brillamment ses études : il intègre l’École normale supérieure en 1899, dans la section des lettres et il soutient sa thèse en 1911. Elle s’intitule Philippe II et la Franche-Comté ».

Cliquer sur les images pour les agrandir

Marc Bloch (1886-1944) « soutient en 1920 une thèse de doctorat allégée, sur l’affranchissement des populations rurales de l’Île-de-France au Moyen Âge : Rois et Serfs. Il publie en 1924 son œuvre magistrale, Les Rois thaumaturges. Il y expérimente avec audace une méthode comparatiste empruntée aux maîtres de linguistique (il parle lui-même une dizaine de langues) ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles