Archives de Tag: Communication

Sauver l’apprentissage !

Rencontre, jeudi 4 juin, entre le chef de l’État et les partenaires sociaux : un plan pour l’emploi des jeunes. Après une année record dans la progression de l’apprentissage, en particulier dans l’enseignement supérieur (chronique : 37,9% des apprentis à Bac+2 ou plus), la Covid-19 freine dramatiquement les perspectives de l’apprentissage.

Revue de presse. L’étudiant, France Info, Aix-Marseille Université, Université de Strasbourg.

  1. L’étudiant, 4 juin 2020

« Une aide élargie aux grandes entreprises et aux formations post-bac jusqu’au niveau licence. Jusqu’ici, l’aide unique à l’embauche d’apprentis était réservée aux entreprises de moins de 250 salariés et pour préparer des diplômes de niveau inférieur ou égal au bac (CAP, BEP, bac pro). Le dispositif d’aide est désormais élargi à toutes les entreprises et pour préparer des diplômes jusqu’au niveau licence professionnelle« .

2. France Info. C’est galère de trouver un contrat » : la filière de l’apprentissage en grande difficulté suite au confinement, déplore Gnagna Diouf, 21 ans. 

En septembre, elle va rentrer en deuxième année de BTS mécanique. Elle doit décrocher un contrat en alternance de 12 mois, dans une entreprise industrielle. Mais aucune de ses candidatures n’aboutit, dans un contexte économique délicat où les entreprises ressortent fragilisées de la période de confinement dû au coronavirus.

« Pour le moment j’ai envoyé 20 candidatures et je n’ai reçu qu’une seule réponse depuis le début du confinement. En plus elle était négative ». Gnagna Diouf,

3. Aix-Marseille Université (communiqué de presse du 4 juin 2020)

« La taxe d’apprentissage (TA) est une contribution financière que peut percevoir Aix-Marseille université chaque année via les entreprises qui souhaitent ainsi participer au financement de l’apprentissage et des formations technologiques et professionnelles qu’AMU déploie.

1 commentaire

Classé dans AA. Universités et COVID 19

ParcourSup, le diktat, le calendrier

Dans la chronique ParcourSup piège les bacs pros, j’écrivais en conclusion : Plus ParcourSup propose de formations, plus il a des effets négatifs sur le devenir des élèves de terminale professionnelle. L’existence de Parcoursup est un piège pour eux.

Le 1er piège est une sorte d’obligation à déposer des vœux de poursuite d’études dans le supérieur, comme si cela allait de soi. Cette année, 95% d’entre eux ont émis un vœu de poursuite, ce qui ne les distingue plus guère des élèves de bac général ou technologique.

Confirmation et étonnement critique, en lisant en ligne un article des Dernières Nouvelles d’Alsace, daté du 13 mai, Ouverture de la phase d’admission sur ParcourSup. Il démontre comment la formulation de vœux (taux proche désormais des 100%) est devenue une quasi-obligation. Un diktat ?

Au total, dans l’académie de Strasbourg, 23 967 candidats ont confirmé au moins un vœu en phase principale, soit une nette augmentation de 2,35 % par rapport à 2019-2020. Cette hausse, qui est la même qu’au niveau national, s’explique, précise-t-on au SAIO, par la « large mobilisation de tous les acteurs de l’orientation durant la crise sanitaire pour inciter les jeunes à confirmer leurs vœux. Ils ont été extrêmement insistants« .

Cela dans les établissements scolaires où les professeurs principaux étaient en contact étroit avec leurs élèves, comme dans les centres d’information. « Plus de  3 000 candidats non scolarisés dans des établissements ont été appelés, par exemple des travailleurs en service civique, des jeunes en stage ou en année de césure ». Plus largement en comptant les publics des collèges, prolonge le SAIO, « plus de 200 entretiens téléphoniques par semaine ont été menés durant la période de confinement ».

Phase 2 du calendrier de ParcourSup : la saisie des vœux, la finalisation du dossier.

Commentaires fermés sur ParcourSup, le diktat, le calendrier

Classé dans AA. Universités et COVID 19, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Univ. Strasbourg, reprise progressive

Texte du communiqué : 5 pages.

    Extraits. Après 8 semaines de confinement, l’Université de Strasbourg renoue partiellement avec une activité en présentiel sur ses différents campus. Après la distribution de 300 000 masques et solutions hydro-alcooliques ce lundi 11 mai et la diffusion des consignes sanitaires la semaine précédente, l’Université de Strasbourg sera accessible  à partir du 12 mai à certains personnels uniquement. Il s’agit en priorité de faire respecter les consignes nationales, d’accompagner tous les acteurs de l’université dans cette période délicate, et d’impulser une reprise progressive de toutes les activités possibles.

    Si le télétravail va perdurer pour une grande partie des agents, des activités de recherche en lien direct avec le CNRS et l’Inserm, certaines activités administratives, la gestion des bâtiments et des chantiers reprendront en présentiel selon un protocole strict respectant les mesures sanitaires et gestes barrière. Ces consignes s’appliquent à tous les personnels de l’université quels que soient leurs missions, professions, statuts. L’Université de Strasbourg reste attentive à toute situation individuelle et notamment aux personnels qui ont été isolés.

    Les étudiants quant à eux poursuivront leurs enseignements à distance, tout comme les évaluations dont les nouvelles modalités ont été récemment validées par la Commission formation et vie universitaire (CFVU).  

    1 commentaire

    Classé dans AA. Universités et COVID 19

    Covid-19. Critères et Indicateurs

    Rouge ou Vert ? La carte du déconfinement.

    France Info, 7 mai. Déconfinement : quatre régions et Mayotte restent en rouge sur la carte sanitaire présentée par le gouvernement. « Nous sommes en mesure de valider le déconfinement sur l’ensemble du territoire métropolitain » à partir du 11 mai, a annoncé le Premier ministre, Édouard Philippe, lors d’une conférence de presse, jeudi 7 mai. 

    Le ministre de la Santé a dévoilé la dernière version de la carte sanitaire de la France. Tous les départements de quatre régions restent en rouge : Ile-de-France, Hauts-de-France, Bourgogne Franche-Comté et Grand Est.

    Problème. Premier Ministre (dans la séance de questions-réponses au gouvernement) et Ministre de la Santé confondent Critères et Indicateurs.

    Olivier Véran. « Cette carte articule les trois indicateurs de circulation du virus, de tension hospitalière, de capacité de couverture des besoins en tests »

    Les trois indicateurs qu’il énonce sont en fait des critères ; le troisième n’a d’ailleurs été annoncé par Édouard Philippe qu’avant hier. Pour les critères, la transparence aurait exigé de préciser ce que veut dire « articulation » : 1. Les critères ont-ils la même pondération (celui de la tension hospitalière est-il deux fois plus important que chacun des deux autres critères ?) 2. Pour être au vert, faut-il que les trois critères le soient, ou seulement deux d’entre eux ou seulement un ?

    Tout critère doit pouvoir s’appuyer sur plusieurs indicateurs, c’est-à-dire des batteries de mesures, de données chiffrées.

    1 commentaire

    Classé dans AA. Universités et COVID 19, C. Bourgogne Franche-Comté, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), C. Ile-de-France, E. Médecine Pharmacie, E. Mobilité internationale, E. Sciences humaines et sociales

    Confinement. Évolution du ressenti

    Aix-Marseille Université, communiqué de presse, 3 pages, lundi 27 avril 2020. Publication des résultats d’une double étude scientifique dans le cadre du projet Com COVID-19.

    Extraits du Communiqué. 1ère étude. « Une équipe de chercheurs d’Aix-Marseille Université, a mené une étude sur l’évolution du ressenti d’une population diversifiée de Français lors du confinement à J+10, J+20, J+30. Parmi les principaux résultats :

    Le ressenti général en cours de confinement, plutôt positif en J+10, devient de plus en plus négatif les jours avançant…

     J+30, les personnes commencent à accepter l’idée, socialement nouvelle, de vivre dans une certaine incertitude, en manquant d’informations fondamentales par exemple sur l’avenir…

     Un après-confinement qui soulage et effraye à la fois. Les personnes y perçoivent une grande incertitude »…

    Commentaires fermés sur Confinement. Évolution du ressenti

    Classé dans AA. Universités et COVID 19, C. PACA Corse

    Universités fermées et examens

    Les unes après les autres, les universités, fermées jusqu’en septembre, adaptent les modalités de contrôle des connaissances pour l’année 2019-2020, dans le contexte de la pandémie Covid-19.

    Ordonnance n°2020-351 du 27 mars 2020 relative à l’organisation des examens et concours pendant la crise sanitaire née de l’épidémie de covid-19

    Des exemples d’adaptation dans des universités (chroniques du blog)

    Il n’empêche. Les universités, leurs personnels et leurs étudiants sont abandonnés. 5 mois et demi de fermeture en 2020. Du jamais vu !

    La Ministre Frédérique Vidal ne se montre pas à la hauteur de la situation de crise. Dans un entretien avec un journaliste de l’Etudiant, elle botte en touche

    Commentaires fermés sur Universités fermées et examens

    Classé dans AA. Universités et COVID 19

    FEU ! Forum d’entraide universitaire

    FEU. Une appli pour l’entraide des étudiants strasbourgeois pendant le confinement, Tristan Kopp, Rue89 Strasbourg, 17 avril 2020.

    Université de Strasbourg, IDIP. Projet lauréat du concours HackeTaFac 2018, FEU!  est une application de mise en relation des étudiants de l’Unistra autour de leurs compétences et centres d’intérêts.

    D’abord pensé pour favoriser la rencontre entre étudiants, son lancement initialement prévu en septembre a été avancé avec la sortie d’une version bêta disponible dès maintenant, pour que vous puissiez l’utiliser pendant le confinement (en utilisant Skype, Zoom ou équivalent).

    • vous avez besoin d’un coup de main dans un cours ?
    • vous cherchez un partenaire de jeux vidéos ou autres jeux en ligne pendant le confinement (d’ailleurs, connaissez-vous Skribbl ?) ?
    • vous souhaitez pratiquer votre anglais avec un natif ?
    • vous discuteriez bien cinéma, musique, séries ?

    Commentaires fermés sur FEU ! Forum d’entraide universitaire

    Classé dans AA. Universités et COVID 19, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

    Poitiers, Codiv19, solidarité renforcée

    Université de Poitiers, communiqué de presse, 6 avril 2020, Codiv-19 – solidarité renforcée avec les étudiants en difficulté

    « Dès lundi 6 avril, l’université de Poitiers met ainsi en place une nouvelle aide d’urgence, complémentaire aux aides habituelles de l’université de Poitiers ou du CROUS de Poitiers. Cette aide est proposée à ses étudiants mis en difficulté par la crise sanitaire (interruption de contrat de travail ou de stage, dépenses supplémentaires imprévues, difficultés alimentaires, absence de matériel informatique).

    Cette aide pourra prendre différentes formes : une aide alimentaire de 60€/étudiant/semaine et jusqu’à 100€ pour les étudiants-parents isolés avec enfant, des compensations pour perte de gratifications de stage, des prêts d’ordinateurs portables et/ou une assistance (courses ou garde d’enfant(s) par exemple) ».

    1 commentaire

    Classé dans AA. Universités et COVID 19, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Médecine Pharmacie

    Démocraties grippées par le virus ?

    Source, DNA, Newsletter spéciale Coronavirus, lundi 6 avril 2020

    Cliquer sur l’image pour l’agrandir

    Source de la capture d’écran ci-dessous : DNA, mai 2017.

    1 commentaire

    Classé dans E. Droit et Sciences politiques, E. Médecine Pharmacie

    Décès quotidiens par département

    Surmortalité due au Covid-19 ? Le temps du politique n’est pas le temps de la statistique. La communication politique s’exerce dans l’immédiateté. La communication statistique doit s’exercer dans le temps long, celui de la collecte exhaustive des données, de leur vérification, de leur traitement, de leur consolidation, de leur éventuel ajustement.

    Il me semble que l‘INSEE a été forcée, par le politique, de publier le nombre de décès quotidiens en France, par région, par département, pour montrer qu’entre le 1er et le 23 mars 2020, il y avait eu moins de décès que durant la même période de 2018. Rassurer les bonnes gens ! Le message des pouvoirs publics : le Covid-19, ce n’est donc pas si grave que cela !

    L’INSEE, dans cette publication hors norme, multiplie les infos méthodologiques, les messages de prudence statistique. Mais qui prend le temps et le soin de les lire ? Elles sont tellement et structurellement arides qu’elles en sont souvent illisibles. Utiliser le confinement pour développer la culture statistique ?

    La surmortalité, provoquée par le Covid-19, ne pourra être mesurée rigoureusement que plusieurs mois après la fin de la pandémie. On n’en est pas là !

    Nombre de décès quotidiens par département, INSEE. Extraits.

    Exceptionnellement, pendant la pandémie du covid-19, l’Insee diffuse le nombre de décès par jour et par département.

    Au niveau national, le nombre de décès totaux enregistrés à la date du 2 avril 2020 et survenus entre le 1er et le 23 mars 2020 est dorénavant supérieur à celui enregistré sur la même période en 2019 : 40 684 décès ont été enregistrés en 2020, dont 39 707 pour la France hors Bouches-du-Rhône contre 39 141 en 2019 en France hors Bouches-du-Rhône. Ce nombre reste néanmoins encore inférieur aux décès enregistrés sur la même période en 2018 (44 443 décès en France hors Bouches-du-Rhône), année où la grippe saisonnière était encore virulente au mois de mars.

    Au niveau régional, les régions Grand-Est et Île-de-France comptent désormais un nombre de décès totaux, survenus entre le 1er et le 23 mars, supérieur de plus de 10 % à celui enregistré sur la même période en 2019 (respectivement de 19 % et de 11 %) ; il avoisine le nombre de décès survenus au cours de la même période en 2018. Le nombre de décès survenus entre le 1er et le 23 mars 2020 est également supérieur à celui de 2019 en Corse (+ 6 %) ou dans les Hauts-de-France (+ 5 %), mais reste encore inférieur à 2018 dans ces régions.

    1 commentaire

    Classé dans AA. Universités et COVID 19, E. Economie Gestion, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences humaines et sociales