Archives de Tag: Communication

Univ. Lorraine en pleine crise morale

Ci-dessous, une chronique sur l’Université de Lorraine en janvier et février 2020. Pour lire les chroniques antérieures dédiées au président Pierre Mutzenhardt, cliquer ici.

A. Didier Croutz (militant syndical CGT) À:  Expression-libre Envoyé: Dimanche 12 Janvier 2020. Vous trouverez ci-joint la une du journal « Le Républicain Lorrain » du samedi 11 janvier et un article intitulé : « L’Université de Lorraine en pleine crise morale« .

Télécharger la photo pour l’agrandir

B. Didier Croutz À:  Expression-libre » Envoyé: Dimanche 19 Janvier 2020 Objet: Article du Républicain Lorrain du 11 janvier 2020 : « Tant de réformes sans moyens, c’est compliqué« 

Je me permets de vous faire part de mes remarques à la volée après la lecture de cet article. « Tant de réformes sans moyens, c’est compliqué« , monsieur Mutzenhardt ferait presque pleurer dans les chaumières.

Télécharger la photo pour l’agrandir

« Des réformes structurelles imposées par l’État« , « j’aimerais stabiliser l’établissement« , sur l’air de « mais j’vous jure, c’est pas ma faute » !!! C’est pourtant ce même président qui nous impose avec autorité sa sale politique d’économies qui entraine une dégradation importante et continue de nos conditions de travail.

Force est de constater que le discours de monsieur Mutzenhardt change et on s’éloigne du tableau idyllique de « l’université d’excellence« . Tout n’irait pas si bien que ça à l’UL alors?!

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Lyon 2. Candidate à un 2nd mandat

Les élections aux conseils centraux de l’université Lyon 2 Lumière auront lieu les 25 et 26 mars 2020.

Pour l’instant, pas davantage d’information en ligne. Il semble que celles-ci ne soient accessibles qu’après authentification. Si cela se confirme; il faudra dénoncer l’absence de transparence : les candidats aux conseils centraux et à la présidence doivent pouvoir être connus de tous les citoyens. L’université n’est pas une société secrète.

La présidente élue en 2016, Nathalie Dompnier, candidatera à un second mandat. CV avec la liste de ses publications.

Poster un commentaire

Classé dans C. Rhône-Alpes Auvergne

Brest UBO. Faites vos jeux !

Élection des conseils centraux de l’université de Brest (UBO), 11 et 12 février 2020. PV officiel des résultats. Deux commentaires. Taux de participation à peine supérieur à 50% dans le collège B des enseignants et dans le collège des BIATTS. Écarts très faibles de nombre de voix entre les différentes listes. Rien n’est joué pour l’élection du président.

Résultats fournis par Fabrice Huret, tète de liste de Notre université, notre Avenir, sous forme d’un tableau synthétique.

Qui sera président ? Difficile voire impossible de pronostiquer le vainqueur de l’élection à venir. Les listes Gallou ont  gagné dans les deux collèges enseignants et totalisent 9 sièges. Fabrice Huret annonce 7 sièges dont deux dans le collège des BIATSS. Il faudra totaliser 19 voix pour être élu par le CA.

Pour être élu président, il faudra obtenir la majorité absolue chez les 36 administrateurs, soit 19 votes. Bouge ton Campus (Fage, 4 sièges dans le collège des usagers) et les 8 personnalités extérieures feront l’élection.

Candidatures, programmes, professions de foi dans la chronique Brest. Le président Gallou veut rempiler.

Listes en présence : 2 listes en présence dans le collège A (professeurs et assimilés), 3 listes dans le collège B (maîtres de conférences et autres enseignants), 3 listes dans le collège des BIATSS.

Liste 1. Demain l’UBO avec Matthieu Gallou, candidat à sa réélection à la présidence

  • Projet 2020 2024. Profession de foi illisible car présentée en très petits caractères.
  • Personnalisation du projet. Matthieu Gallou s’exprime par l’intermédiaire de courtes vidéos. C’est étonnant car il n’est pas un orateur particulièrement brillant.

Le président s’exprime sur tout : il est le seul à signer les papiers dits d’actualités : raisonnable report de l’entrée en vigueur de la réforme des INSPE. Réunion Dialogue stratégique au Rectorat. Le GIP numérique de Bretagne. Kezaco ?

Liste 2. Notre Université, Notre avenir : les engagements, la profession de foi. Fabrice Huret, candidat à la présidence.

« Osons le changement ! Partageons demain ! Notre collectif porte une valeur essentielle, la défense d’un service public de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Notre objectif est de faire vivre l’UBO avec tous ses acteurs, personnels et étudiant-e-s, dans toutes ses missions, par une vraie politique démocratique, Notre méthode s’appuiera sur un dialogue régulier, bienveillant fondé sur la proximité et une confiance mutuelle.

Pour y parvenir, notre action se réglera sur des principes majeurs : la transparence, l’équité, l’anticipation et la responsabilité,

Dans la Presse.

Poster un commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie

Gustave Eiffel, Université fantôme

Fondée par le décret du 15 décembre 2019 pour une ouverture au 1er janvier 2020, l’université Gustave Eiffel n’a pas de gouvernance, sauf une présidence par intérim.

  • « Le directeur général de l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux en fonction à la date de publication du présent décret exerce, par intérim, les fonctions de président ». Le directeur concerné est Hélène Jacquot-Guimbal

Un mois et demi après son ouverture officielle, Gustave Eiffel est une université fantôme (lire la chronique du 15 janvier 2020, une Université sans président).

  • L’université n’a pas de président. Aucun appel à candidatures ne figure sur le site.
  • Elle n’a pas de conseils centraux. Aucune date n’est fixée pour leur élection au suffrage direct.
  • Elle n’a pas de budget.
  • Elle n’a pas de services centraux, et bien sûr pas d’organigramme.
  • Elle ne semble même pas avoir mis en place des groupes de travail pour discuter de la répartition des fonctions administratives entre les services centraux et les composantes.
  • Actualisation 13 février 2020. Par arrêté du 27 janvier 2020, Philippe Demange est nommé dans l’emploi de directeur général des services de l’université Gustave Eiffel (groupe I), pour une première période de quatre ans, du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2023. Avant sa nomination comme DGS, il était Directeur du Patrimoine Immobilier et Logistique de l’Université Paris Est Marne la Vallée.

Parce que fantôme, la dite Nouvelle université est obligée de maintenir en activité les sites web anciens : une sacrée honte pour une université que se dit à la pointe des innovations techniques.

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, Non classé

Un ex-président sans distinction

Yvon Berland, ancien président d’Aix-Marseille Université, est candidat à la Mairie de Marseille. Il a le soutien de la LREM (chronique d’Histoires d’universités, 8 décembre 2019). La liste qu’il conduit n’est pas en bonne position dans les sondages.

Article de Benoît Gille, MarsActu Journal local d’investigation, 11 Février 2020, signalé par Michel Abhervé, blogueur Alternatives Économiques.

 « Je vais te mettre la tête dans le cul » : Yvon Berland dérape et menace un journaliste

Poster un commentaire

Classé dans C. PACA Corse

Un somptueux livre d’escrime (1570)

Joachim Meyer, bourgeois de la ville de Strasbourg de 1561 à 1571, a profité de sa présence pour y faire imprimer en 1570 un somptueux livre d’escrime : Gründtliche Beschreibung der Kunst des Fechtens. Son contenu s’inscrit dans une vieille tradition allemande, mais la renouvelle de fond en comble à une époque où pourtant l’escrime italienne commence déjà à porter son influence un peu partout en Europe de l’ouest.

La qualité de son travail était telle que son ouvrage a été cité par des maîtres italiens ou espagnols dans le courant du XVIIe siècle.

A l’occasion des 450 ans de cette parution, deux événements sont programmés consécutivement à Strasbourg :

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, C. Bretagne Normandie

Sophie Béjean, rectrice en Occitanie

Sophie Béjean, née le 22 juin 1964 à Grenoble, professeur de sciences économiques, présidente de l’université de Bourgogne de mai 2007 à mai 2012, n’est pas réélue pour un second mandat 2012-2016. Nommée rectrice de l’académie de Strasbourg (4 mars 2016). Nommée rectrice de la région académique Occitanie, rectrice de l’académie de Montpellier, le 5 février 2020.

Le blog Histoires d’Universités a été créé en janvier 2009. J’ai interviewé Sophie Béjean le 20 avril 2010, dans son bureau de Présidente à Dijon. Elle est alors âgée de 46 ans. Enquête également dans l’ensemble des secteurs de l’université. Mes chroniques dijonnaises ont été détruites lors de la fermeture des blogs du Monde, je ne les avais pas sauvegardées ! De ce séjour agréable et pertinent à Dijon, il me reste cependant près de 500 photos. Qui veut les archiver ?

Sophie Béjean, que ferez-vous après votre 1er mandat de présidente ? Elle envisageait  avec plaisir un retour à ses missions d’enseignant-chercheur, à ses recherches et responsabilités en économie de la santé.

Je ne comprends pas pourquoi Sophie Béjean a accepté en 2016 d’être nommée Rectrice à Strasbourg sous la Gauche et d’être promue le 5 février 2020, super-rectrice en Occitanie.

  • Oser accepter cettefonction quand on n’a pu faire un second mandat de Présidente parce que battue aux élections en 2012.
  • Oser accepter quand la COMUE Université Franche-Comté Bourgogne, fondée en 2010, a échoué à s’imposer sur la scène concurrentielle de l’ESR et semble aujourd’hui être en coma avancé.
  • Oser accepter quand on a piloté en 2014-2015 et publié, Pour une société apprenante (rapport Stranes), rapport inutile, vite enterré dans un tiroir.

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté, Non classé

Brest. Le président veut rempiler

Actualisation du 11 février 2020, jour du scrutin pour les personnels. Vidéo du débat du 10 février entre les deux candidats à la présidence (à partir de la 23ème minute) : Matthieu Gallou et Fabrice Huret .

Suite de l’actualisation de la chronique. Université de Bretagne occidentale : le déficit et la gouvernance au cœur du débat, Laurence Guilmo, Ouest-France, 10 février 2020. « L’État ne remplit pas ses missions » (Matthieu Gallou). « Pas de fatalisme » (Fabrice Huret), plusieurs réformes à venir. Le président 2020-2024 devra aussi gérer les réformes du baccalauréat, des études de santé et des IUT, ainsi que la baisse de la démographie. Sans oublier le troisième département d’IUT à Morlaix ».

Université de Bretagne Occidentale (UBO) : Brest, Quimper et Morlaix. Chiffres clés : 22 188 étudiants en 2019.

Élections aux Conseils centraux de l’université : 11 février 2020 pour les personnels, 11 et 12 février pour les étudiants. Le président sortant, Matthieu Gallou, se représente pour un second mandat. Aura-t-il pour adversaire, Fabrice Huret, comme l’annonçait le Télégramme de Brest, le 14 janvier dernier ? Un débat entre les candidats à la présidence pourrait être organisé, lundi 10 février.

Chroniques du blog sur les élections de 2012 et 2016

Les élections de 2020

Poster un commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie

Guerre de 1870. Question allemande

La guerre de 1870. Conflit européen, conflit global. Programme du colloque des 6 et 7 février 2020, à Strasbourg.

L’approche privilégiée par le colloque sera davantage celle des répercussions, échos et appropriations internationales du conflit franco-allemand.

Les travaux de David Wetzel, A Duel of Giants (2001) et A Duel of Nations (2009), sont venus remettre en lumière l’enjeu européen numéro un qui motivait l’affrontement des deux nations : la naissance d’une Allemagne unifiée et politiquement puissante, question qui agitait les opinions publiques et préoccupait les chancelleries depuis 1866, et que Jaurès avait su mettre à sa juste place quand il s’était fait l’historien de la guerre de 1870.

Il est donc essentiel de replacer au centre de la querelle entre Napoléon III et Bismarck cette « question allemande » si importante pour l’avenir des rapports de force en Europe, afin de mieux apprécier la résonance de la guerre autour et au-delà des deux belligérants.

  • la première journée du colloque, le 6 février, se tiendra au Palais universitaire (matin)
  • aux Archives départementales du Bas-Rhin (après-midi)
  • la journée du 7 février aura lieu à la Bnu.

Commentaires fermés sur Guerre de 1870. Question allemande

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, F. 19ème et 20ème siècles

KIT Municipales ESS

RTES, Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire. Découvrir les premières fiches pour les municipales

Commentaires fermés sur KIT Municipales ESS

Classé dans Non classé