Archives de Tag: Présidents

UPEC. L’université cède la main

En décembre 2017 et en janvier 2018, le Conseil d’administration de l’Université Paris-Est Créteil n’est pas parvenu à élire un nouveau président, pour remplacer le président démissionnaire. Le 9 février 2018, la moitié des administrateurs ont démissionné, mais il fallait une démission des 2/3 pour entraîner l’élection d’un nouveau CA. Face à cette impasse, le 15 février 2018, Françoise Moulin-Civil, rectrice de Lyon jusqu’en début de semaine et ancienne présidente de l’université de Cergy Pontoise, est nommée Administratrice provisoire de l’université. La communauté universitaire a cédé la main.

Ci-dessous le feuilleton cristolien en 10 dates.

19 janvier 2108. Chronique Présidence de l’UPEC, l’impasse. Le Conseil d’administration n’est pas parvenu à élire la/le président/présidente de l’université. Déjà  deux jours et huit tours de scrutin !

25 janvier 2018. Chronique UPEC, vers la démission du CA ? Penser l’avenir, agir ensemble, soutien de la candidature de Caroline Ollivier-Yaniv à la présidence, demande aujourd’hui une démission coordonnée de 22 des membres du CA, pour pouvoir organiser de nouvelles élections.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Tout est simple pour les simples…

Tout est simple pour les simples… (texte en pdf). A propos du projet de loi Orientation et Réussite des Étudiants, libre opinion de Patrice Brun, professeur d’Histoire grecque, université Bordeaux Montaigne, président de cette université de 2009 à 2012.

« Sélection ! » affirment les uns. « Orientation ! » rétorquent les autres. Dialogue de sourds comme notre pays et notre système universitaire en ont l’habitude. Tant d’arguments aussi péremptoires les uns que les autres ont déjà été échangés à propos d’une réforme en cours que l’on hésite à les reprendre, même en y mettant toutes les nuances voulues.

Pourtant, on aurait pu penser qu’un certain consensus s’établirait autour d’un constat, qui n’est tout de même pas très brillant à certains égards. Même pas… On a vu sortir des chiffres, agrémentés de réflexions du style « toutes les études montrent » – ce qui dispense d’en citer une seule – ou sortis d’offices et officines fort discrètes jusque-là. Les uns parlent de moins de 40% d’étudiants réussissant leur première année à l’université – mais dans des filières pré-choisies ; les autres de 80 % obtenant un diplôme de l’enseignement supérieur – escroquerie intellectuelle notoire puisque ce diplôme-là est le baccalauréat… Évidemment, personne ne parle des mêmes étudiants, ni des mêmes cursus, chacun prenant ce qui l’intéresse et le sert. Quant à APB, il est voué aux gémonies par les uns qui mettent en avant les exemples de tirage au sort dans certaines disciplines, mais les autres lui trouvent à présent des qualités telles, qu’au révélé de tant de vertus jusqu’alors insoupçonnées, on se demande si tout le monde parle du même système. Dialogue de sourds porté à l’extrême entre les zélateurs du « toujours oui » à des réformes dès lors qu’elles nous font sortir d’un système qui ne marche pas et les sectateurs du « toujours non » à des réformes dès lors qu’elles nous font sortir d’un système qui ne marche pas – mais qui marcherait à coup sûr mieux avec quelques milliards en plus ; entre les « réformateurs » à tout crin qui taxent toute modification d’insuffisante et d’inutile et les « conservateurs » de profession qui y voient l’évidence d’une atteinte – toujours « sans précédent » – au service public, la lutte rhétorique, frisant souvent la logorrhée, fait rage.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Loi ORE, Mutzenhardt et Bertram

30 janvier 2018, Conseil d’administration de l’université de Lorraine. Un des points à l’ordre du jour : certaines modalités de la mise en œuvre de la loi Orientation et Réussite des Étudiants (dite loi ORE). Le conseil ne se déroule pas comme prévu par le président Pierre Mutzenhardt. Il est en effet bloqué par une délégation de l’UNEF.

A 12 heures 34, le président, dans « un souci de transparence », informe les personnels de cet état de fait (courriel 1). Une heure et demie plus tard, Wolfgang Bertram, département de mathématiques, lui renvoie l’ascenseur, critiquant la mise en œuvre de la loi, sans langue de bois (courriel 2).

Courriel 1.

  • Président de l’Université de Lorraine
  • Objet: Conseil d’Administration du 30 janvier
  • courriel du 30 janvier 2018 12:34
  • aux membres des Conseils et aux personnel

« Mesdames, Messieurs, chers Collègues. Le CA du 30 janvier s’est ouvert ce matin en déroulant les points inscrits à l’ordre du jour.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

UPEC. Retourner aux urnes

Suite des chroniques du 19 janvier 2018 (Présidence de l’Université Paris-Est Créteil : l’impasse) et du 25 janvier (UPEC. Vers la démission du CA ?).

L’impasse : le 19 janvier 2018, au 4ème et dernier tour de scrutin de la journée, aucun des deux candidats restés en lice n’a obtenu la majorité absolue (17 voix) : Jean-Luc Dubois Randé a obtenu 14 voix, Caroline Ollivier-Yaniv, 13 voix (nuls : 5 voix).

Communiqué de la liste « Stoppons la fusion et décidons ensemble » (reçu aujourd’hui à 16 heures 30) : « Blocage institutionnel à l’UPEC : c’est à la communauté universitaire de trancher. Les membres du CA doivent démissionner rapidement, seule solution pour un retour aux urnes. Le communiqué renvoie au texte de l’accord de retrait établi entre les listes dites 1 et 2. Il expose les différents cas de figure qui avaient été envisagés et qui éclairent ce qui s’est passé lors du scrutin du 19 janvier ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

UPEC. Vers la démission du CA ?

Suite de la chronique du 19 janvier 2018. Présidence de l’Université Paris-Est Créteil : l’impasse. Le 19 janvier 2018, au 4ème et dernier tour de scrutin de la journée, aucun des deux candidats restés en lice n’a obtenu la majorité absolue (17 voix) : Jean-Luc Dubois Randé a obtenu 14 voix, Caroline Ollivier-Yaniv, 13 voix (nuls : 5 voix).

Penser l’avenir, agir ensemble, soutien de la candidature de Caroline Ollivier-Yaniv à la présidence, demande aujourd’hui une démission coordonnée de 22 des membres du CA, pour pouvoir organiser de nouvelles élections.

« Dans ces conditions, se trouve confirmé ce qui constitue le troisième point : il est plus que jamais nécessaire de trancher cette situation par un retour devant les électeurs. Ceci n’est possible que par la démission coordonnée de 22 des membres du conseil d’administration qui entraînera, comme le prévoit le code de l’éducation, la dissolution des conseils centraux et l’organisation d’élections générales. Celles-ci sont nécessaires pour qu’un choix clair puisse être fait par les électrices et les électeurs des différents collèges et pour qu’une direction puisse se mettre en place avec un horizon de temps – quatre ans – plus propice à l’engagement d’une action ambitieuse que l’achèvement d’un court mandat de transition ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Président Condé

Communiqué de la CPU. « Claude Condé est décédé dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 janvier à l’âge de 66 ans. Ancien président de l’Université de Franche Comté de 2006 à 2012, membre de la commission des relations internationales de la CPU, Claude Condé, président très investi, avait organisé en 2011, pour la CPU, au sein de son université à Besançon et avec l’université de Bourgogne, le sommet mondial des universités. La CPU adresse ses condoléances à sa famille, ses proches et toute la communauté universitaire du Grand Est ».

Photos de 2010. Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Claude Condé, trop jeune pour mourir, trop jeune pour ne pas vivre une retraite méritée.

Claude, je pense à toi, à ce que tu as fait, aux engagements de toute ta vie. Merci ! Ta mort est pour moi  particulièrement injuste. Parce que tu es mort à l’âge de 66 ans alors que j’en ai 73 et que je suis toujours là, à faire le blogueur caustique.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté

Présidence de l’UPEC : l’impasse

19 janvier 2108, communiqué de Paris-Est Créteil. Le Conseil d’administration n’est pas parvenu à élire la/le président/présidente de l’université. Déjà  deux jours et huit tours de scrutin !

Comment interpréter les surprenants résultats des 4 tours de scrutin de ce jour ?

  • 1er tour : Vérène Chevalier 10 : Caroline Ollivier-Yaniv 10, Jean-Luc Dubois-Randé : 12
  • 2e tour : VC 9, COY 11, JLDR : 12
  • 3e tour : retrait de VC, COY 16, JLDR 12, 4 abstentions
  • 4e tour : COY 13, JLDR 14, 5 abstentions.

Le communiqué officiel

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Un président autrement (vidéo)

Dominique Perrin, ancien président de l’université de Marne-la-Vallée de 1997 à 2002 :

Sur son site, une vidéo hilarante : je dois penser à ma succession. Cliquer sur Les Présidents autrement

Avec mon meilleur souvenir. Bienvenue, Dominique parmi les retraités !

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Tunon de Lara, président (23 voix)

18 janvier 2018, Conseil d’administration de l’Université de Bordeaux : Manuel Tunon de Lara, président sortant, est réélu par 23 voix contre 13 pour Renaud Coulangeon.

Dans ma chronique du 8 décembre 2017, Tunon de Lara, une amère victoire, j’indiquais (image ci-dessous) : « le score final du vainqueur pourrait être de 21 voix ». Il a au final obtenu deux voix de plus que ce que j’avais pronostiqué

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Ce qui se dit de cette élection :

  • l’UNEF aurait décidé, in extremis et contre toute attente, d’accorder ses 2 voix à Manuel Tunon de Lara, au motif que son adversaire Renaud Coulangeon, soutenu par le SNESUP, n’avait aucune chance de gagner. L’UNEF ne pouvait pas se permettre d’être en mauvais termes avec le président et lui ferait néanmoins savoir qu’elle serait une opposante acharnée. Comme dit l’autre : « Va comprendre, Charles ! »
  • Les 8 personnalités extérieures ont voté pour le président sortant, en dépit de la décision de celui-ci, validée par son CA, de quitter la COMUE Aquitaine (chronique du 4 janvier 2018 : Et si Tunon de Lara était battu ?)

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), Non classé

J’ai un président qui dit non, non…

Université de Lorraine. Affaire du temps de travail des personnels BIATSS. Suite de la chronique : le Président va-t-il céder ?

1.Le 16 janvier 2018, le Président Pierre Mutzenhardt a écrit :

Mesdames, Messieurs, cher(e)s collègues,

Vendredi 12 janvier, 180 personnes sont venues déposer, sur deux sites de présidence de Nancy et de Metz, un courrier individuel de demande d’indemnisation des heures qu’elles estiment effectuées au-delà du temps de travail dont la base légale est mise en cause.

Comme je vous l’ai précédemment écrit, la délibération de décembre 2012 relative au temps de travail des personnels BIATSS a, en effet, été annulée par la cour administrative d’appel à l’automne 2015, sur la base d’un vice du règlement intérieur initial de l’Université de Lorraine.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)