Archives de Tag: Présidents

Le président Germinet parle juste

Enfin un président qui parle juste, pour qui parler de prérequis pour l’accession en licence signifie une orientation active prescriptive, autrement dit une sélection !

Accepter dans la licence de leur choix tous les bacheliers, c’est envoyer les plus fragiles au casse-pipe (entretien sur le site de la CPU, 10 octobre 2017).

Extraits. « À quelques jours de la clôture de la concertation sur le contrat de réussite étudiant, François Germinet [président de l’université de Cergy-Pontoise depuis mars 2012], assure que tous les bacheliers qui en formulent le vœu ont leur place dans l’enseignement supérieur. Comme sur le portail APB, il leur répond « oui… mais » dans une filière correspondant à leur parcours dans le secondaire et à leur projet professionnel »…

Photo d’octobre 2009. Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Le trou financier d’Orléans

Magcentre, mercredi 11 octobre 2017, par Ch.B. Une enquête vient d’être ouverte par la police judiciaire sur la gestion de l’université d’Orléans sous le mandat de son ancien président Youssoufi Touré. La plainte “contre X” déposée par l’actuel conseil d’administration de l’université a été retenue par le nouveau procureur de la République d’Orléans, Nicolas Bessone, qui a saisi la division économique et financière du SRPJ d’Orléans d’une enquête préliminaire.

Au total le “trou”, le déficit, portait sur 12 millions d’euros. Où sont aujourd’hui les protagonistes de cette affaire qui plombe toujours l’image et la réputation de l’université ? Youssoufi Touré, l’ancien président a été réintégré et il enseigne, ou est censé enseigner, à Bourges à l’IUT.

Quant à l’ancienne rectrice d’académie, Marie Reynier qui, malgré l’autonomie des universités depuis 2011 sur les salaires des enseignants aurait du exercer le contrôle de l’État sur le finances de l’université, elle a été promue. Marie Reynier est en effet conseillère au cabinet du Premier ministre Édouard Philippe, chargée du pôle enseignement, un poste essentiel et doté d’une large influence.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Centre Val de Loire

A. Beretz s’est fait piquer le poste

En septembre 2016, Alain Beretz est nommé, vers la fin de son second mandat de président de l’université de Strasbourg, Directeur Général de la Recherche et de l’Innovation (DGRI) au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Le ministère, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon, cherchait alors un nouveau directeur pour mener un rapprochement entre la DGRI et la DGESIP (direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle). Dans quel but ? Celui de la politique de simplification pour une meilleure cohérence et performance des politiques de formation, recherche et innovation.

Alain Beretz est macron-compatible (cela ne le choquera pas que je l’écrive !). Il pouvait donc espérer que la réunion des deux directions DGRI et DGESIP se fasse sous sa houlette. C’est raté. Au mieux, il restera DGRI jusqu’à sa retraite. Il y a pire comme fonction et comme rémunération !

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Rhône-Alpes Auvergne, E. Ingénierie

Unistra. Procédure presse suspendue

Communiqué de presse du président de l’Université de Strasbourg, 10 octobre 2017.

« Cher.e.s collègues, la presse, un syndicat, des élus se sont émus de la mise en place d’une procédure presse par l’université » [le président fait-il allusion à Du goupillon au bâillon, Bâillonner les universitaires, Le SNESUP et la liberté d’expression ?]

« Cette procédure, formalisant la mise en œuvre d’une recommandation d’un audit interne, dont notre Conseil d’administration a eu connaissance, avait pour seul objectif de mieux relayer les prises de position scientifiques et les projets événementiels de tous personnels ou composantes, ou services de l’université. L’unique but était que le service communication soit tout simplement informé et à même de faire le travail qu’une grande université est en droit d’attendre de lui.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Le SNESUP et la liberté d’expression

Suite de la chronique Du goupillon au bâillon.

Communiqué de presse du SNESUP de l’université de Strasbourg (9 octobre 2017) : « nous demandons le retrait immédiat de la procédure presse »

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Le SNESUP dénonce les implications de la nouvelle procédure presse :

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Du goupillon au bâillon

5 octobre 2017. Courriel de Michel Deneken, président de l’université de Strasbourg, professeur de théologie catholique et prêtre de paroisse : procédure relative aux relations presse.

« Chers et chères collègues, mesdames et messieurs. L’impact médiatique d’un événement, d’une action, d’une prise de position par un membre de la communauté universitaire dans la presse peut avoir des conséquences importantes sur l’image générale de l’université, positivement ou négativement.

 C’est pourquoi le service communication a formalisé une procédure relative aux relations presse, que je vous adresse aujourd’hui. Cette démarche fait suite à l’une des recommandations de l’audit consacré à la fonction communication, qui préconise que le cabinet de la présidence et le service communication soient a minima informés de toute démarche en direction de la presse, ce qui permettra aussi de mieux suivre et repérer les retombées presse générées par ces actions.

Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Droit et Sciences politiques

Martinique, l’accréditation Janky

Bulletin de l’intersyndicale du pôle Martinique de l’université des Antilles, n°1, 2 octobre 2017, 4 pages. Ce premier numéro est consacré à la nouvelle offre de formation en vue de son accréditation au sein du contrat de site quinquennal. Chroniques du blog sur l’offre de formation et au contrat de site. Chronique à venir sur « Les brouillards de l’accréditation ».

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Outre-Mer

Martinique : offre de formation ?

Accréditation de l’offre de formation : Lettre ouverte de l’intersyndicale du Pôle Martinique de l’Université des Antilles aux élus aux conseils (23 septembre 2017).

L’intersyndicale demande aux élus de mettre le nez dans l’offre de formation qui doit être envoyée au ministère dans la semaine qui suit. Le président de l’université des Antilles n’a pas tenu ses promesses de démocratie et de transparence : « nous nous engageons pour cinq années, notre offre doit être forte, cohérente et réaliste si l’on veut entamer de véritables négociations avec le Ministère et qu’elles soient fructueuses »

Dans la lettre ouverte, l’intersyndicale liste les promesses non tenues (extrait ci-dessous).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Outre-Mer

Présidents : de mauvais super DGS

10 ans de LRU. On a perdu l’âme des universités. On est dans l’auto-anomie (Stéphane Leymarie, secrétaire général de Sup’Recherche-Unsa, interviewé par Anne Mascret, AEF, 25 août 2017).

« Je cherche quelque chose de positif à dire sur la LRU, mais très honnêtement, je ne trouve pas… Remplissons-nous mieux nos missions de service public aujourd’hui qu’avant la LRU ? Je crains que non… L’ambiance n’est plus la même dans les établissements, chacun compte ses heures, tout le monde se désintéresse des étudiants »…

Stéphane Leymarie « pointe le danger inéluctable de la hausse des droits d’inscription, seul levier à même de donner un peu d’air aux universités autonomes ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

La Rochelle. Pousser les SHS dehors?

L’université de la Rochelle change de cap. « Dans un long entretien à Sud Ouest, Jean-Marc Ogier, le président de la fac, justifie la révolution qu’il initie. Pour lui, l’université joue sa survie.

Quand Gérard Blanchard (le précédent président de la fac rochelaise) a quitté l’université pour le Conseil régional et la vice-présidence en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche, Jean-Marc Ogier n’apparaissait pas comme le dauphin désigné. Ce n’était pas le candidat de la continuité. Élu depuis le 25 avril 2016, il se place en rupture totale avec les stratégies de ses prédécesseurs. Il entend faire bouger les lignes dans des proportions inédites. Pour lui, c’est l’existence même de l’université rochelaise qui est en jeu »… La suite dans Sud-Ouest.

Communiqué SNESUP FSU de l’université de La Rochelle suite à l’interview du président Ogier dans Sud-Ouest, 29 septembre 2017.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Sciences humaines et sociales