Archives de Catégorie: Non classé

Université. Macron dessine l’avenir

News Tank a publié hier un dossier de 28 pages, Les universités françaises dessinent leur avenir. Il se pourrait qu’Emmanuel Macron dessine cet avenir – et en particulier celui du regroupement des établissements – par ordonnance (lire en note finale le billet d’EducPros).

Il faut dire en effet que la politique de regroupements à marche forcée, instaurée par la loi ESR de juillet 2013 et aboutissant à des COMUE monstrueuses, a pitoyablement échoué (depuis 2009 : 303 chroniques du blog sur les regroupements).

Le combat du blog depuis 2009 : une quinzaine d’universités de recherche, dédiées aux seuls deuxième et troisième cycles et obtenues par fusion, et « en même temps » plusieurs centaines d’Instituts d’Enseignement Supérieur, dédiés aux seuls premiers cycles en 3 ans. Ces IES seraient des établissements juridiquement nouveaux, autonomes mais associés non aux lycées (les classes supérieures des lycées seraient intégrées dans les IES), mais aux universités de recherche.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

CNRS. A propos des déclassements

A propos des déclassements en section 40 du CNRS Politique, Pouvoir, Organisation : suite de la chronique Cachez ce concours que je ne saurais voir

Motion du comité de rédaction des Actes de la recherche en sciences sociales. Celui-ci témoigne de son entière solidarité à l’égard des candidats sociologues, qui ont été éliminés par le jury d’admission de l’InSH, ainsi qu’à l’égard des membres la section 36 du comité national, dont le classement a été très largement piétiné (concours CR2 36/04).

La décision du jury d’admission a des allures de sanction à l’encontre d’une discipline, et elle n’est pas sans évoquer une haine de la sociologie, vieille passion française, que les mots d’ordre dont la direction de l’InSHS aime se réclamer (innovation, internationalisation, avenir, foi dans la science) ne parviennent pas à dissimuler.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Cachez ce concours que je ne …

Suite de la chronique Comité de sélection et localisme. Courriel sans titre, reçu ce 22 juin 2017. Je lui ai donné le titre suivant : CNRS : cachez ce concours que je ne saurais voir.

Introduction du texte. « Dans le contexte de contestation généralisée et de demandes d’explications, je voudrais éclairer une bizarrerie relative à la disparition la semaine dernière de la liste des admissibles du concours DR2-section 40 du site du CNRS et l’absence de la liste des candidats admis, alors que le jury d’admission s’était pourtant réuni (depuis, une liste d’admissibles a été remise sur le site). La section 40 « s’interroge » et « s’inquiète » des déclassements en section 36, mais elle aurait pu d’abord informer les collègues de ce qui s’est passé en section 40, vu le caractère inédit du déroulement du concours DR2 cette année. Car nous sommes tous attachés à l’indépendance des comités et des jurys et nous suspectons à juste titre les interventions de la hiérarchie du CNRS. Nous y voyons la collégialité et le critère scientifique qui seuls doivent prévaloir défiés par l’arbitraire. Mais il faut bien se l’avouer, il est des cas où c’est le jury d’admissibilité qui pose problème et où la hiérarchie du CNRS cherche par tous les moyens à le couvrir…

Le texte de 3 pages dans sa totalité.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Débuts de carrière des docteurs

12 883 Docteurs et Habilités à diriger des recherches en 2010 (dont 7 511 en Sciences), 13 674 en 2014. 46,1% de femmes parmi les docteurs. Mais un taux de féminisation très différent d’une discipline à l’autre : 29,2% en STAPS et 39,7% en Sciences, mais 59,1% en Lettres; Langues et Sciences humaines. Source : RERS 2017, 8.20 Les diplômes universitaires : évolution. 8.21 Les diplômes universitaires par discipline

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Quel post-bac pour les bacs pros ?

Suite des chroniques BTS, une attractivité en baisse ? et La réussite au BTS selon 5 facteurs.

La politique du gouvernement sortant, orientant (jusqu’à présent à la marge et sans contraintes majeures) les bacheliers professionnels vers les Sections de techniciens supérieurs (STS), les bacheliers technologiques vers les IUT et les bacheliers généraux vers les CPGE et les licences universitaires, se poursuivra-t-elle avec la nouvelle majorité ?

Priorité aux bacheliers professionnels par divers moyens :

  • incitation à aller jusqu’au bout de la procédure APB (hiérarchiser les vœux et les confirmer dans les délais impartis),
  • augmentation du nombre total de places dans les STS,
  • instauration de quotas,
  • limitation ou interdiction d’accès pour les bacheliers généraux,
  • prescription du recteur, aux lycées de l’académie, de prendre, au-delà ces capacités officielles d’accueil, quelques élèves supplémentaires dans chacun des BTS proposés…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

SUP. Chroniques sur les ministres

Lendemain d’élections législatives. Enseignement Supérieur et recherche. Depuis la création du blog en janvier 2009, j’ai chroniqué sur six ministres ou secrétaires d’État : Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez, Geneviève Fioraso, Najat Vallaud-Belkacem, Thierry Mandon, Frédérique Vidal. Ci-dessous une chronique caustique sur chacun(e) d’entre elles / eux, un lien menant à toutes les chroniques concernant (au total quelques centaines).

Valérie Pécresse, ministre du 18 mai 2007 au 29 juin 2011.

Laurent Wauquiez, ministre du 29 juin 2011 au 10 mai 2012.

Geneviève Fioraso, ministre du 16 mai 2012 au 31 mars 2014, puis secrétaire d’État du 9 avril 2014 au 5 mars 2015.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

BTS, une attractivité en baisse ?

En marche ! Programme pour l’enseignement supérieure et la recherche.

Nous agirons pour promouvoir la mobilité sociale et professionnelle. Nous revaloriserons la formation professionnelle via la création de 100 000 places supplémentaires dans de nouvelles filières courtes professionnalisantes proposées par les lycées, les universités, les établissements consulaires en lien avec les branches professionnelles.

Cinq questions pour lever les imprécisions de ce programme. Filières courtes professionnalisantes en deux ou trois ans ? Le même diplôme préparé et délivré en classe supérieure des lycées et en université ? Le diplôme délivré par les établissements consulaires sera-t-il un diplôme national ? Et quid de la licence de technologie en 3 ans proposée par l’Assemblée des Directeurs d’IUT ? Et quid du Bachelor en 3 ans ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Liberté, j’écris ton nom

Fernand Léger, Liberté, 1953, crayon, huile sur toile et lettres imprimées. Toiles actuellement exposées au Centre Pompidou Metz, dans le cadre de l’exposition Fernand Léger, Le beau est partout (jusqu’au 30 octobre 2017).

Cliquer sur les images pour les agrandir

« Quelques mois après la mort de Paul Eluard en 1952, Fernand Léger lui rend hommage en illustrant son poème Liberté (1942), devenu le symbole de la Résistance. Il conçoit un livre objet et décline en plusieurs exemplaires sur toile une composition où des plages de tons purs s’immiscent librement entre les strophes du poème imprimé… La première étude présente un portrait non stylisé du poète qui semble davantage obéir aux canons du réalisme socialiste » (cartouche commentant les toiles).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

SUP. 25 établissements en déficit

Cour des Comptes, Mission interministérielle Recherche et enseignement supérieur, Note d’analyse de l’exécution budgétaire 2016 (pages 48 à 50). Enseignement supérieur et Recherche : le bilan du quinquennat s’alourdit. Je ne regrette donc pas mes colères, mes critiques de la saison 3 du blog.

Contrôle budgétaire des opérateurs de l’État. Grille d’alerte : six universités en situation très dégradée, 9 universités en situation dégradée, soit 15 universités en tout.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Établissements passés aux RCE (Responsabilités et Compétences Élargies) et en déficit : 25 établissements en 2015 soit 16 de plus qu’en 2014 (17 universités sont concernées).

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé

SUP. Moins d’enseignants qu’en 2011

En 2011, il y avait 91 257 enseignants dans l’enseignement supérieur. En 2016, il n’y en a plus que 89 957, soit 1300 de moins. Cette diminution est révélée par les très officiels Repères et Références Statistiques 2017 (indicateur 9.15 retraçant l’évolution des effectifs depuis 1992).

François Hollande et ses ministres ou secrétaires d’État n’avaient-ils pas promis une hausse de 5 000 emplois en 5 ans, soit 1000 par an (enseignants et personnels techniques et administratifs).

Cliquer sur l’image pour l’agrandir le tableau ou cliquer ici

En fait, la diminution globale observée de 2011 à 2016 cache des évolutions différenciées selon les catégories d’enseignants :

  • Le nombre de professeurs a faiblement augmenté : 20 929 en 2011, 21 183 en 2016 (+ 254).
  • Même chose pour le nombre de maîtres de conférences : 38 883 en 2011, 39 000 en 2016 (+ 117).
  • Hausse un peu plus forte pour le nombre de professeurs du secondaire enseignant dans le supérieur : 12 891 en 2011, 13 317 en 2016 (+426).
  • La chute des effectifs globaux est essentiellement due à une forte baisse du nombre d’ATER, de doctorants contractuels et de personnels temporaires de santé : 18 554 en 2011, 16 457 en 2016 (- 2097). Ce sont donc essentiellement les doctorants en fin de thèse ou les jeunes docteurs qui en ont pris « plein pot ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé