Archives de Tag: BIATSS

France insoumise, anti-précaire

Réponse de l’équipe ESR de la France insoumise à un collectif anti-précarité, composé d’enseignants-chercheurs, de jeunes docteurs, de doctorants précaires. Chroniques du blog sur la précarité, les précaires.

La réponse contre la « précarité insupportable » est évidemment généreuse, porteuse d’espoir. Mais les mesures préconisées n’ont aucune chance d’être mises en œuvre. Personne n’est dupe : Jean-Luc Mélenchon ne sera pas Président de la République.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Carrière des personnels BIATSS

Carrière des personnels des bibliothèques, ingénieurs, administratifs, techniques, sociaux et de santé (BIATSS), MENESR – DGRH C2, Note de service n°2016-169 du 21-11-2016. Bulletin spécial du 24-11-2016.

Avertissement. Longue et complexe Note de servie. Les analyses et les commentaires de celles et de ceux qui connaissent bien le dossier sont les bienvenus. Utiliser la rubrique « commentaires » de ce site.  Merci d’avance

Introduction de la note de service. La présente note de service a pour objet de présenter les modalités de déroulement de carrière et de mobilité des personnels des bibliothèques, ITRF et ATSS, l’ambition de la DGRH étant de valoriser la reconnaissance des compétences et des parcours professionnels des agents, en poursuivant un objectif d’harmonisation des procédures chaque fois que cela est pertinent.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

SPC. Une agonie qui n’en finit pas

Suite des chroniques sur la COMUE  Sorbonne Paris Cité et la fusion de 3 de ses 4 universités membres. Courriel du Collectif Force Faiblesse Opportunité Menace, Confed.info, 13 novembre 2016.

Bulletin d’information en trois points

1/ Où en sommes-nous des consultations sur la fusion ?

Après LAC, mathématiques et informatique, une quatrième UFR de Paris Diderot (études anglophones) a procédé à un référendum sur la fusion concoctée par M. Dardel. La fusion a été rejetée par 89% des votants. Ainsi dans les UFR de Paris Diderot où la consultation des personnels a déjà été organisée, la fusion n’a pas même obtenu l’adhésion de 10% des votants. Selon toute vraisemblance, la présidence, qui dispose d’une majorité de voix au Conseil d’Administration (et du soutien du secteur santé), va pourtant imposer cette fusion. Une minorité du corps électoral peut parfois conduire à une majorité de grands électeurs…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Emplois : titulariser et geler

Hélène Velasco-Graciet, présidente de l’université de Bordeaux Montaigne, élue le 23 mars 2016.

Chères et chers Collègues. Comme je m’y suis engagée, voici une nouvelle lettre destinée à vous tenir informés des grands dossiers du moment et de leurs enjeux pour notre université.

Cet échange est d’autant plus important que nous inaugurons, avec cette rentrée, une nouvelle maquette. Et nous savons tous, malgré le travail fourni en amont par l’ensemble de notre communauté, combien le renouvellement de l’offre de formation est source d’inquiétudes et occasionne une charge de travail supplémentaire tant pour les BIATSS que pour les enseignants. Pour accompagner ces changements et remédier aux difficultés inhérentes à cette rentrée, des renforts en personnel administratif ont été envoyés afin d’aider à résoudre des situations difficiles dans les UFR, dès lors qu’elles ont été signalées, et ce depuis le mois de juin. Ces mesures, et l’engagement de chacun, ont porté leurs fruits, mais la complexité des maquettes et le nombre de groupes n’ont toutefois pas permis à l’UFR Langues d’assurer une rentrée sereine. Les choses sont en passe de rentrer dans l’ordre et je remercie chaleureusement l’ensemble des personnels qui se sont, là comme ailleurs, particulièrement mobilisés.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Toulouse 3 : geler des postes

Actu Côté Toulouse, 6 octobre 2016, Gels de postes, déficit en millions, ventes de biens : l’université Paul-Sabatier sur la pente raide

Après l’Assemblée générale du 28 septembre, validant des gels de postes et la résorption du déficit, le président de Paul-Sabatier est revenu sur les raisons de la crise.

Côté pile, l’université Paul-Sabatier, c’est une hausse continue de ces étudiants (31 238 l’an passé, près de 35 000 en 2016-2017) et des filières scientifiques et de santé qui n’en finissent pas d’attirer (par exemple, une progression de 18,6% pour ceux qui ont opté pour une première année de Licence en Sciences).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon)

Paris 1 : geler des postes

Précarisation des universités : le coup de gueule du président de Paris-I, Georges Haddad, Le Point, 17 octobre 2016. En revenant de l’Unesco, où il a dirigé la recherche et la prospective en éducation, Georges Haddad a trouvé un monde universitaire devenu profondément gestionnaire depuis la loi sur l’autonomie des universités, qui leur a transféré la masse salariale à partir de 2008. On est sur la corde raide en permanence, la plupart des universités sont obligées pour équilibrer leur budget de geler des postes, a-t-il souligné. Les étudiants ne sont pas moins bien formés, ils sont moins bien encadrés, a-t-il ajouté, d’autant que nous ne sommes pas encore à la pointe des technologies. Parmi les chantiers de Georges Haddad, développer l’innovation pédagogique avec les nouvelles technologies pour que chaque étudiant puisse avoir Paris-I chez lui ,… accéder à ses cours, à ses travaux dirigés, avoir des réponses aux questions qu’il pose« .

Université Paris 1 : Georges Haddad invite sa communauté à se prononcer sur l’avenir au sein d’Hesam, News Tank Education, 18 octobre 2016. Sur la situation budgétaire de Paris 1, le président évoque un équilibre fragile et qui nécessitera le gel de postes à nouveau en 2017, faisant suite aux 35 gelés sur les deux derniers exercices. J’ai préparé 4 ou 5 scenarii possibles dans le cadre du projet de budget 2017. Ils seront présentés au CA de décembre qui décidera alors quelle option prendre, affirme-t-il. Malgré le contexte budgétaire, Georges Haddad annonce vouloir s’attaquer à la précarité des personnels : nous avons dégagé des moyens pour doubler les primes et indemnités des Biatss dès janvier 2017, ce qui représente un budget de 400 k€.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Défendre les personnels BIATSS

Communiqué intersyndical Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (Ferc sup CGT – SNPTES – Snasub-FSU) au CA du 22/09/2016. Note : depuis mai 2016, le président de l’université est Georges Haddad.

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les vice-présidentes, Mesdames et Messieurs les conseillers, cher(e)s collègues. Nous souhaitons, lors de la première séance du Conseil d’administration, de la nouvelle année universitaire 2016-2017, exprimer nos vives inquiétudes et notre attachement au dialogue social et à la démocratie universitaire.

Plusieurs dérives très préoccupantes marquent la gestion de cette rentrée. Ceci nécessite une alerte sérieuse auprès de l’équipe présidentielle. Quelques dossiers et décisions sur lesquelles des solutions et réparations doivent être recherchées :

Formation continue FCPS

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Mouvement interne des BIATSS

Déclaration préalable de la FSU à la Commission Paritaire d’Établissement de l’université d’Orléans relative au mouvement interne BIATSS. Instituée en 1999, la CPE est consultée sur les décisions individuelles concernant les membres du personnel BIATSS.

Les personnels attendent le changement ! Nous sommes réunis ce jour pour examiner le projet de mouvement interne avec le plus grand nombre de postes non pourvus qui ait jamais été présenté en CPE depuis qu’un dispositif formalisé existe dans notre université.

Ainsi, on enregistre 14 postes sans candidat chez les titulaires de catégorie C pour 28 postes annoncés comme vacants ou susceptibles de l’être, 8 sur 12 chez les titulaires B et 6 postes sans candidature pour les titulaires de catégorie A pour 18 postes vacants ou susceptibles, avec pas moins de 7 postes en attente d’entretien (dont un prévu le 21 juillet) !

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Présider la COMUE Languedoc

Le scrutin pour élire les conseillers d’administration de la COMUE Languedoc Roussillon aura lieu le 26 mai 2016. Selon l’article 8.1. des statuts, les administrateurs élus sont au nombre de 28 sur un total de 54 membres. L’enjeu des élections de demain n’est donc pas décisif pour l’élection de la/du président/e de la COMUE.

P1480242Cliquer sur les images pour les agrandir

Il est néanmoins intéressant de s’intéresser aux listes candidates et à leurs professions de foi.

P1480243 Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), Non classé

Fonctionnaires de seconde zone

SNTRS La CGT, En Bref, n°425, mardi 17 mai 2016. Travailler plus pour gagner moins : on en a assez ! Les salariés de la recherche publique ne sont pas des fonctionnaires de seconde zone.

Monsieur Le Président de la République,

Le Ministère de l’éducation nationale en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) refuse d’engager les concertations sur les revalorisations de salaires et le régime indemnitaire avec les organisations syndicales. C’est un reniement des engagements pris en 2015 par votre gouvernement et le Ministère de la Fonction publique. Or, les personnels des organismes publics de recherche subissent un préjudice salarial qui va s’accentuer si leurs rémunérations (traitement indiciaire, régime indemnitaire) et leurs carrières ne sont pas réévaluées immédiatement.

Le silence des Ministères concernés et du gouvernement est révélateur d’un « deux poids, deux mesures » qui marque le mépris et la non reconnaissance des hautes qualifications de l’ensemble des personnels de la recherche. C’est inacceptable.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé