Archives de Tag: Suivis de cohorte

ESR : des dépenses à l’aveugle

La Cour des comptes, dans son rapport annuel de l’exécution budgétaire, ne recourt pas à la langue de bois :  observation « de difficultés à atteindre certaines cibles prioritaires : il n’existe pas de corrélation entre l’atteinte de ces cibles et le niveau des moyens alloués aux opérateurs » :

  • absence de « rémunération » des universités selon leur performance en termes d’insertion professionnelle.
  • la part des sortants sans diplôme de l’enseignement supérieur demeure élevée.
  • le taux de réussite en 1er cycle universitaire général ne connaît pas d’amélioration notable.
  • les dotations d’emploi aboutissent-elles à des créations d’emploi ? On ne sait pas.
  • aucun indicateur pour mesurer la performance des regroupements universitaires (fusions, COMUE).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Loi ORE, promulguée le 8 mars 2018

Loi n°2018-166 du 8 mars 2018 relative à l’Orientation et à la Réussite des Étudiants (13 articles). Toutes les chroniques du blog sur la loi ORE, sur ParcourSup.

Promulgation de la loi immédiatement après la décision du Conseil constitutionnel en date 8 mars 2018. Communiqué : Frédérique Vidal a pris connaissance de la décision du Conseil constitutionnel qui déclare les dispositions de la loi Orientation et réussite des Étudiants conformes à la Constitution.

Dans l’article 1, une phrase qui m’avait échappé et qui fait rêver. « Les établissements communiquent chaque année au ministre chargé de l’enseignement supérieur des statistiques, qui sont rendues publiques, sur le suivi et la validation de ces parcours  [de formation personnalisés] et de ces dispositifs [d’accompagnement pédagogique]. La publication des taux de réussite en licence était également prévue par la loi ESR de juillet 2013. On sait aujourd’hui ce qu’il en est de la réalisation de cette ardente obligation dans les universités : chroniques sur la réussite en 1ère année de licence.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé

Inégalités professionnelles H/F

À quels moments les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes se forment-elles ? Karine Briard, Emmanuel Valat, DARES, février 2018, 61 pages.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Lille. Réussite en 1ère année SHS

Quatrième test sur les taux de réussite en 1ère année de licence d’Histoire : le cas de l’université de Lille 3 Sciences Humaines et Sociales, intégrée dans l’université de Lille fusionnée au 1er janvier 2018. Les cas précédents analysés sur ce blog  : Nantes, Nice, Paris-Est Marne-la-Vallée.

Pourquoi l’Histoire ? Parce que j’étudie cette matière à l’université de Strasbourg en tant qu’auditeur libre. Pourquoi Lille 3 ? Parce que j’y ai enseigné la sociologie en AES de 1980 à 1988.

Parcoursup propose… sept licences d’Histoire à Lille. C’est évidemment une première difficulté pour l’orientation de l’élève de terminale. C’est plus clair sur le site de la Faculté. Était-il indispensable de faire état de ce nombre dans Parcoursup ?

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales

UPEM. Combien de places offertes ?

Parcoursup. Troisième test sur les taux de réussite en 1ère année de licence d’Histoire : le cas de l’université de Paris-Est Marne-la-Vallée (les cas précédents : Nantes, Nice).

Pourquoi l’Histoire ? Parce que j’étudie cette matière à l’université de Strasbourg en tant qu’auditeur libre. Pourquoi Marne-la-Vallée ? Parce que j’y ai enseigné dans l’UFR Histoire-Géographie-Sociologie et parce que j’y ai créé en 1999 l’Observatoire des Formations, Insertions Professionnelles, Évaluations (OFIPE).

Licence d’Histoire sur le site de l’université. Des informations existent, mais il faut les piocher à plusieurs endroits. 1. On apprend qu’il y a 380 étudiants en 1ère année de licence (ce n’est pas le chiffre de Parcoursup, cf. infra)

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Sciences humaines et sociales

Ministres (2007 à 2017) et licence

Faire progresser la réussite en Licence (suite de la chronique Accès à la L1: la sélection est là). Depuis 2007 (depuis les années 60 en fait), cet objectif, tous les ministres et secrétaires d’État de l’enseignement supérieur ont décidé de le mettre au cœur de leur politique explicite. Faut-il rappeler leurs noms ? Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez, Geneviève Fioraso, Najat Vallaud-Belkacem, Thierry Mandon et Frédérique Vidal aujourd’hui.

En 2007, beaucoup de chemin était à parcourir : l’échec dominait en licence universitaire. A ce jour, l’échec – majoritaire – est toujours là. Tous ces ministres et secrétaires d’État se sont opposés à l’instauration de la sélection pour l’accès à la licence. Dans le projet de loi défendu par Frédérique Vidal, le mot « sélection pour accéder à la licence » ne figure pas, pourtant la sélection est bien là. Fera-t-elle progresser les taux de succès ? Détails sur les taux de succès par sexe, filière de bac, mentions au bac, domaine de formation en licence) : lire la note finale.

Valérie Pécresse, ministre de 2007 à 2011, a échoué à faire progresser le taux de succès en licence (tableaux ci-dessous), malgré son Plan licence (financement : 700 millions d’euros). Taux de réussite en 3 ou 4 ans pour les bacheliers 2007 (38,9% ou 39,5% selon les publications), bacheliers 2008 (40,3%), bacheliers 2009 (38,9%), bacheliers 2010 (39,8%), bacheliers 2011 (39%).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

SUP : enquêtes sur les stages

Deux publications récentes sur les stages dans l’enseignement supérieur : elles émanent de la même sous-direction du Ministère (Systèmes d’Information et les Études Statistiques). La Note Flash 15 concerne l’année universitaire 2015-2016. La Note d’information 17.08 a trait à une période plus ancienne : les stages effectués par les diplômés de la Génération 2010, enquêtés par le CEREQ en 2013 (pourquoi a-t-il fallu attendre 4 ans pour que soit publiée cette Note ?).

Ronan Vourc’h, Les étudiants en stage en 2015-2016, Note Flash du SIES, n°15, octobre 2017, 2 pages.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Julie Bene, La généralisation des stages dans l’enseignement supérieur recouvre des réalités diverses, Note d’information du SIES,  n°17.08, octobre 2017, 7 pages.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

44% de jeunes, diplômés du SUP

La loi sur l’école de 2002 a fixé l’objectif : 50% d’une génération diplômée de l’enseignement supérieur. Le rapport Stratégie nationale de l’enseignement supérieur (STRANES) de 2015 a porté l’objectif à 60%, mais heureusement, ce rapport a tout de suite été enterré et oublié.

Où en est-on ?

Dernière statistique connue et publiée dans les RERS 2017 (tableau -ci-dessous): 44% des sortants de formation initiale en 2013-2014-2015 ont obtenu un diplôme de l’enseignement supérieur. C’est le cas de 48% des femmes et seulement de 40% des hommes.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Licence. L’échec ne recule pas

Suite des chroniques statistiques sur les diplômes de 1er cycle (évolution des effectifs et des taux de réussite). Cette chronique porte sur le diplôme de licence. Tableaux issus des RERS 2017.

La licence professionnelle (une année de formation après l’obtention d’un bac+2) a été créée en 1999. 30 090 licences pros ont été délivrées en 2006, 48 744 en 2015 (tableau ci-dessous). La progression a été importante de 2006 à 2010 (44 235 licences délivrées dès 2006). Augmentation plus lente depuis cette date.

Ce tassement de la la progression du nombre annuel de diplômés de licence pro est à mettre en relation avec la quasi stabilité du nombre de DUT délivrés. En effet, une grande majorité des licences pros sont préparées en IUT. C’est un aspect de la crise des IUT.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans E. Economie Gestion, E. Sciences

1er cycle : BTS et DUT délivrés

Depuis une dizaine d’années, l’évolution du nombre de diplômes délivrés en 1er cycle de l’enseignement supérieur (BTS, DUT, Licence) est contrastée. Les taux de réussite à ces diplômes sont très liés à l’origine scolaire (type de baccalauréat obtenu).

Le baccalauréat – ce diplôme est-il encore le premier des diplômes universitaires ? – est délivré à de plus en plus de jeunes, comme l’indique le tableau ci-dessous extrait des RERS 2017. En 2001, 61,9% des jeunes de la génération ont obtenu le baccalauréat, 78,8% en 2016. Davantage de bachelières (83,9% en 2016) que de bacheliers (73,9%), mais l’écart entre filles et garçons s’est réduit  entre les deux dates.

La proportion de bacheliers professionnels dans une génération a doublé (11,2% en 2001, 22,6% en 2016). On oublie trop souvent que la proportion de bacheliers généraux a aussi significativement augmenté (de 32,5% à 40,5%). La proportion de bacheliers technologiques est par contre en baisse (de 18,2% à 15,7%) sans qu’on s’en émeuve quand on discute de poursuites d’études dans le supérieur.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé