Archives de Tag: Bibliothèques

Diderot, dessine-moi une université !

Denis Diderot, Plan d’une université pour le Gouvernement de Russie (1775-1776), projet réalisé à la demande de Catherine II, impératrice (texte intégral).

Chronique en 3 temps. 1. Propositions principales du Plan. 2. Contexte historique. 3. Morceaux choisis

1. Propositions principales

Le texte de Diderot est écrit avec brio et causticité. Il ne se lasse pas de critiquer l’université de Paris et, en particulier, sa Faculté de Théologie. Ses propos sont même parfois haineux.

« Instruire une nation, c’est la civiliser ; y éteindre les connaissances, c’est la ramener à l’état primitif de barbarie…

Une université est une école dont la porte est ouverte indistinctement à tous les enfants d’une nation et où des maîtres stipendiés par l’État les initient à la connaissance élémentaire de toutes les sciences…

Le but de l’éducation publique sera le même dans tous les siècles : faire des hommes vertueux et éclairés » (Gorbatov)…

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, D. Europe (autres), E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences, F. 18ème siècle

Dessins d’architecture médiévaux

Strasbourg, Musée de l’Œuvre Notre-Dame, 30 dessins d’architecture médiévaux.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Album de 36 photos (novembre 2019). Sources :

  • Le projet d’une réserve visitable et d’un espace d’interprétation pour les dessins d’architecture médiévaux de la cathédrale de Strasbourg.
  • Anonyme, Dessins, cathédrale de Strasbourg, musée de l’œuvre Notre-Dame, Fondation de l’œuvre Notre-Dame. Éditions des Musées de Strasbourg, 2014.
  • Dessins Cathédrale de Strasbourg, vidéo de France Info, 2’12″.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Ingénierie

Diderot contre la Sorbonne

1752, une année horribilis pour Denis Diderot (39 ans) et pour Jean-Martin de Prades (32 ans).

Diderot et d’Alembert ont publié les deux premiers volumes de l’Encyclopédie en 1751. Mais le 7 février 1752, Louis XV en fait interdire la vente, l’achat et la détention.

Jean-Martin de Prades connaît l’Encyclopédie ; il en est un des contributeurs : article Certitude. Pour aller plus loin : Jean Haechler et Françoise Jouffroy-Gauja, L’article CERTITUDE de l’Encyclopédie commenté par un souscripteur anonyme, Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie.

Fin 1751, Prades, prêtre, soutient en Sorbonne la quatrième thèse nécessaire pour l’obtention du doctorat en théologie. Le jury lui décerne ce titre à l’unanimité. Retournement de situation : de janvier à mai 1752, la thèse est condamnée par la Sorbonne, le Parlement, l’archevêque de Paris et plusieurs évêques, et enfin par le Pape. Pour éviter la prison, Prades doit partir en exil.

Issue à peine croyable pour Diderot (cf infra, point 4). Il contre la Sorbonne, complétant la défense de Prades, démontrant aux théologiens que les argumentations du condamné produits dans sa thèse sont tout à fait orthodoxes. Il joue des contradictions entre les différents courants religieux (les conservateurs de la Sorbonne, les Jansénistes, les Jésuites), attaquant le plus faible du moment. Mettre de l’huile sur le feu lui réussit.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, C. Ile-de-France, E. Sciences humaines et sociales, F. 18ème siècle

Denis Diderot, 30 ans en 1743

1713-1784. Denis Diderot, « né à Langres et mort à Paris, est un écrivain, philosophe et encyclopédiste français des Lumières, à la fois romancier, dramaturge, conteur, essayiste, dialoguiste, critique d’art, critique littéraire et traducteur ». Sources des citations de cette chronique : Wikipédia, Pierre Lepape, Diderot, Grandes Biographies Flammarion, 1991, 443 pages.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

1713. Denis Diderot naît à Langres, dans une famille bourgeoise. Son père Didier Diderot (1675-1759), maître coutelier, était réputé pour ses instruments chirurgicaux, scalpels et lancettes notamment. Sa mère Angélique Vigneron (1677-1748) était la fille d’un maître tanneur.

Diderot était l’aîné d’une fratrie dont chaque membre tint un rôle important dans la vie de l’écrivain. Didier-Pierre (1722-1787) embrassera la carrière ecclésiastique et sera chanoine de la cathédrale de Langres. Les relations entre les deux frères seront toujours conflictuelles.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Arts Lettres Langues, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales, F. 18ème siècle

Alsace. Surprises du patrimoine écrit

Les surprises du patrimoine écrit alsacien, jusqu’au 20 novembre 2019.

Bibliothèque Humaniste de Sélestat. Exposition qui invite à découvrir une sélection d’ouvrages et d’objets précieux et originaux des 16ème 18ème  et 19ème  siècles, conservés habituellement à l’abri des regards, dans les réserves des bibliothèques et des archives d’Alsace.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur Alsace. Surprises du patrimoine écrit

Classé dans B. Photos, D. Allemagne, E. Sciences, F. 19ème et 20ème siècles

Faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Faut-il quitter les réseaux sociaux ? Talk Sapiens, Tribune n°7.

Ma réponse est « Oui ». Pourquoi j’ai supprimé mon compte Twitter, le 17 octobre 2019 à 18 heures.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Petit geste contre le réchauffement climatique. Les « clouds » dévorent de l’énergie en étant obligés de climatiser à mort (cf. deux Data Centers à Strasbourg sur le site du Magasin Vauban historique). Mais cette décision personnelle ne serait efficace que si elle était imitée par des centaines de millions de Twittos. Il n’est pas encore interdit de rêver !

Il y a donc d’autres raisons. Je veux récupérer deux heures par jour pour faire des choses moins paresseuses que celle de parcourir les réseaux et d’y intervenir. Bref, être un retraité plus actif dans la vie réelle.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Classé dans Non classé

Open Access Week à Strasbourg

Cliquer sur les images pour les agrandir

L’Open Access Week (Semaine internationale du libre accès), qui se tiendra à l’Université de Strasbourg du 21 au 26 octobre 2019, est un événement international qui vise à sensibiliser l’ensemble de la communauté scientifique aux bénéfices du libre accès aux résultats et données de la recherche.

La science ouverte aux Presses universitaires de Strasbourg

Lire la suite

Commentaires fermés sur Open Access Week à Strasbourg

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Cartographes de père en fils

Cartographes de père en fils. Extrait du livre de Jean-Christian Petitfils, Louis XV, Perrin,  2014, pp 189-190.

Quiz : remplacer les points rouges en gras souligné, par une date ou par un nom.

« Afin d’évaluer les besoins du royaume, Orry commanda de nombreuses enquêtes industrielles et commerciales sur les mines, la métallurgie, les tanneries, l’industrie papetière. En décembre 17.., quelques mois après la mort de Fleury, il lança dans les provinces une vaste et systématique enquête, accompagnée d’un recensement des populations, de leurs richesses et naturellement de leur faculté contributive.

Ce remarquable travail de dénombrement et de statistiques rejoignait les préoccupations des géographes et cartographes particulièrement de ……. d’……., auteur d’un Mémoire sur le plan et la description du royaume. Le goût de Louis XV pour les sciences exactes ne pouvait qu’encourager les initiatives.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Cartographes de père en fils

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, B. Quiz, E. Mobilité internationale, E. Sciences

Th. More. L’Utopie, cartes de l’île

Exposition à la BNU Strasbourg (jusqu’au 20 octobre 2019), Hors du monde : la carte et l’imaginaire.

Chronique 6/6. Thomas More, l’Utopie (1516). Deux cartes de l’île (1516 et 1518).

Thomas More (1478-1535), juriste, historien, théologien et homme politique. Utopia (1516) n’était pas un traité d’économie mais plutôt une satire de la société de son temps.

  • Nommé Ambassadeur extraordinaire, puis Chancelier du roi  par Henri VIII, il désavoue le divorce du Roi et refuse de cautionner le schisme avec Rome : il démissionne de sa charge en 1532. Devant la persistance de son attitude, il est emprisonné, puis décapité comme traître en 1535.

L’Utopie. Traduction française de la version intégrale, Victor Stouvenel, 1842. Version originale de 1842, Facsimile Gallica

Lire la suite

Commentaires fermés sur Th. More. L’Utopie, cartes de l’île

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Europe (autres), E. Economie Gestion

La cartographie humoristique

Exposition à la BNU Strasbourg (jusqu’au 20 octobre 2019), Hors du monde : la carte et l’imaginaire.

Chronique 5/6. La cartographie humoristique. Album de 17 photos

  • Le lion Belgique, carte des 17 provinces des anciens Pays-Bas (1622).
  • Carte drolatique de l’Europe (1870).
  • Carte politique caricaturale pour l’Europe (1914).

1.Pieter van den Keere, ou Petrus Kaerius en latin, est un graveur et cartographe néerlandais (1571-1646). Les États généraux lui commandent le 24 janvier 1618, contre la somme de 150 florins, la livraison de Petri Kaerii Germania Inferior id est, XVII Provinciarum ejus novae et exactae Tabulae Geographicae, cum Luculentis Singularum descriptionibus additis. à Petro Montano. Source Wikipédia.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur La cartographie humoristique

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Allemagne, D. Italie, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles