Archives de Tag: Elections

SUP. Sept Cergy-Pontins Macroniens

Actualisation de la chronique du 30 octobre 2018 : Le cercle des 7 Macroniens de Cergy-Pontoise (le texte intégral est repris en note finale).

Depuis octobre 2018, deux de ces sept personnalités de l’enseignement supérieur et de la recherche ont changé de fonction, obtenant un poste plus important : Françoise Moulin Civil et Anne-Sophie Barthez.

Françoise Moulin Civil

  • 2008 à 2012, présidente de l’université de Cergy Pontoise (chronique du blog en 2009)
  • 2012 à 2018. Rectrice de l’académie de Lyon en septembre 2012, présidente de la Conférence des recteurs de février 2015 à février 2018, rectrice coordonnatrice pour les académies de Clermont-Ferrand, Grenoble et Lyon, et, de janvier 2016 à 2018, rectrice de la région académique Auvergne-Rhône-Alpes.
  • février 2018, nommée administratrice provisoire de l’Université Paris-Est Créteil jusqu’à l’élection d’un président ou d’une présidente. Jean-Luc Dubois-Randé est élu président de l’UPEC, le 7 septembre 2018.
  • fin 2018, l’ancienne présidente de Cergy est nommée conseillère pour la politique de site et les établissements auprès de Frédérique Vidal. En attendant mieux !
  • 22 mars 2019, nommée administratrice provisoire de l’université de Paris (pour accompagner la fusion de Paris 5 et Paris 7). Les élections aux conseils centraux et facultaires de la future université ont eu lieu les 21 et 22 mai (résultats pour les personnels). Élection par le conseil d’administration de la présidence de l’Université prévue le 21 juin 2019. « Si c’est Christine Clerici qui est élue, il est prévu qu’elle effectue les deux premières années avant de laisser sa place à Frédéric Dardel, président de l’Université Paris Descartes, qui, entre temps, devrait être nommé vice-président formation » (in News Tank Higher Education).
  • Commentaire 1. Je suis surpris et choqué par la liberté des deux présidents sortants de se partager la présidence de la nouvelle université : 2 ans pour Christine Clerici, puis 2 ans pour Frédéric Dardel. La durée d’un mandat présidentiel est de 4 ans ; il n’y a pas à tergiverser.
  • Commentaire 2. La priorité donnée à l’ex-présidente de Paris VII peut paraître élégante : les femmes d’abord. Elle ne l’est pas ! Dans 2 ans, Frédéric Dardel sera idéalement placé pour se succéder à lui-même. L’ère des petits arrangements entre amis gagne du terrain : un tel partage temporel déjà eu lieu à Grenoble (2 ans pour Lise Dumasy, puis 2 ans pour Patrick Lévy).
  • Commentaire 3. Françoise Moulin Civil est née en 1952. Elle peut déjà prendre sa retraite si elle en a l’envie. Elle devra obligatoirement la prendre en 2020. Si c’est le cas, comment le gouvernement va-t-il l’occuper durant une année ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Orléans. L’ex-président sera jugé

GuyaWeb, 15 mai 2019, L’ex-recteur de Guyane, Youssoufi Touré, sera jugé pour détournement de fonds publics et favoritisme

« L’ information fait les gros titres de la presse hexagonale mais n’a pas jusqu’ici été reprise en Guyane. L’ex-recteur de l’académie de Guyane Youssoufi Touré, dont le passage éclair (2016-2017) avait été souligné sur Guyaweb, sera jugé le 31 octobre prochain pour détournement de fonds publics et favoritisme à l’époque (2009-2016) où il présidait l’université d’Orléans

Youssoufi Touré, photographié dans son bureau (mai 2012)

Le départ précipité de Guyane du recteur Youssoufi Touré coïncidait avec les révélations de Libération sur sa gestion présumée catastrophique de l’Université d’Orléans, laissant, selon le quotidien parisien, une ardoise estimée à 15 millions d’euros et plongeant l’Université dans une crise sans précédent.

« Je vais enfin pouvoir défendre mon honneur (Youssoufi Touré, dans La République du Centre).

Lire la suite

Commentaires fermés sur Orléans. L’ex-président sera jugé

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Centre Val de Loire

26 mai 2019. Élire l’Europe

26 mai 2019 : je voterai pour élire les députés français au Parlement européen ; j’ai voté aux 13 élections précédentes. Mais ne me demandez pas pour quelle liste je voterai cette fois : 3 mois avant cette élection, je ne sais pas.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Trois albums photos de l’exposition de la BNUS, Élire l’Europe (les premières élections du Parlement européen au suffrage universel en 1979).

  • album de 44 photos. Étapes de la construction européenne depuis la seconde Guerre mondiale (les grandes dates), le drapeau et l’hymne européens.
  • album de 27 photos. La campagne en affiches et les résultats des élections de 1979.
  • album de 18 photos. Le parlement Européen : tour de Babel ? L’enlèvement d’Europe par Zeus.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans B. Photos, D. Allemagne, D. Europe (autres), D. Italie

1979-2019. Élire l’Europe

Élire l’Europe. 1979 : les premières élections européennes. Exposition à la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg (BNUS), du 9 février au 31 mars 2019.

Dossier de presse, incluant la liste des évènements (10 pages).

Introduction du dossier. « En mai 2019, et comme tous les cinq ans depuis 1979, les citoyens européens vont être appelés aux urnes pour élire leurs représentants au Parlement européen qui, avec le Conseil de l’Union européenne, constitue le pouvoir législatif de l’Union.

A ce jour, le Parlement européen reste la seule assemblée internationale élue au suffrage universel direct. A quelques semaines d’un nouveau scrutin, l’exposition Élire l’Europe est un voyage historique, avec des résonances très actuelles.

Lire la suite

Commentaires fermés sur 1979-2019. Élire l’Europe

Classé dans D. Allemagne, D. Espagne, D. Europe (autres), D. Italie, F. 19ème et 20ème siècles

Démocratie à la sauce CPU

L’assemblée plénière de la Conférence des présidents d’université (CPU) élira son bureau (1 président et 2 vice-présidents) et ses présidents de commission, le 16 décembre 2018.

La CPU est une Association 1901. Ses statuts n’obligent pas la pluralité de candidatures (comme en 2016, une seule liste de candidats pour le bureau), la diffusion d’une profession de foi. Ils n’obligent pas non plus le vote et la diffusion d’un rapport d’activité, d’un rapport financier et pourtant Gilles Roussel, président sortant, est candidat à sa propre succession. A vrai dire, il préfère cacher son bilan sous le tapis : toutes les chroniques d’Histoires d’universités sur Gilles Roussel.

Peut-on parler d’un fonctionnement démocratique de la CPU quand les quelques indications de programme ne sont pas diffusées sur son site, mais sur des médias privés selon un tarif d’abonnement non public ? Ci-dessous la page d’accueil du 10 décembre 2018.

Cliquer sur les images pour les agrandir

C’est sur deux médias privés, qu’est tweetée l’annonce de la candidature du trio pour le bureau.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté, C. Ile-de-France, C. Pays de Loire, E. Mobilité internationale

Présidente Emmanuelle Garnier

Communiqué de l’université Toulouse 2 Jean Jaurès, Emmanuelle Garnier, élue première présidente de l’Université (CV détaillé).

« Professeure des universités, spécialiste de théâtre hispanique, elle dirige le laboratoire LLA-CREATIS.

Candidate pour les listes Ensemble pour l’Université, Emmanuelle Garnier, professeure des universités, a été élue présidente de l’Université Toulouse – Jean Jaurès lors du conseil d’administration du vendredi 30 novembre 2018 au 2ème tour de scrutin (19 pour, 14 blancs).

Lire la suite

Commentaires fermés sur Présidente Emmanuelle Garnier

Classé dans C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon)

UPEM : Gilles Roussel m’a tuer !

Gilles Roussel est président de l’université Paris Est Marne-la-Vallée (UPEM) et président de la Conférence des Présidents d’Université. Il souhaite faire un second mandat à la tête de la CPU : Gilles Roussel s’accroche. Il n’aura pas d’adversaire et dès lors il ne prend même pas de temps de communiquer sa profession de foi. Mépris pour les électeurs, présidents d’université ou directeurs de grande école. L’élection – le plébiscite – aura lieu le 16 décembre.

Gilles Roussel, c’est une première dans l’histoire des universités contemporaines, a décidé de saborder son université, de la faire disparaître dans un ensemble qui portera le nom d’Université Gustave Eiffel. Ensemble expérimental dans le cadre du projet d’ordonnance relative à l’expérimentation de nouvelles formes de rapprochement, de regroupement ou de fusion des établissements d’enseignement supérieur et de recherche (cf. ma chronique du 12 octobre 2018 : des rapprochements à la carte).

J’ai enseigné 9 ans dans cette université (1999 à 2008) : je n’imaginais que je recevrai, aujourd’hui et après dix ans de retraite, un tel coup de poignard dans le dos.

Ce sabordage est révélé par une dépêche de News Tank Higher Education de ce jour (article n°134396, cf l’image ci-dessous). L’UPEM, dans l’université Gustave Eiffel, perdra sa personnalité morale. Elle disparaîtra donc dans une université dominée par l’IFSTTAR et par les quatre Grandes écoles qui entreront dans cette fusion (celles-ci perdront-elles leur personnalité morale ? Le rapport de mission le proposera ou non).

Lire la suite

Commentaires fermés sur UPEM : Gilles Roussel m’a tuer !

Classé dans C. Ile-de-France, E. Ingénierie, E. Sciences, Non classé

CPU. Gilles Roussel s’accroche !

Suite de la chronique du 29 octobre 2018 : CPU. Qui sera président(e) ?

Gilles Roussel, président de la conférence des présidents d’université (CPU) depuis décembre 2016 et président de l’université de Paris-Est Marne-la-Vallée depuis près de 6 ans, s’accroche à sa fonction. Il veut encore faire président CPU pendant deux ans. Pourquoi ?

Cliquer sur les images pour les agrandir. Photo de 2015 à Strasbourg

Interrogé par News Tank le 27/08/2018, il déclarait : ces deux ans à la tête de la CPU m’ont beaucoup mobilisé, il y a eu beaucoup de sujets à traiter et défendre. Et je sens que le gouvernement n’a pas prévu de baisser le rythme des réformes. Cela m’intéresse d’arriver à trouver des positions qui soient le reflet d’un collectif, et de les porter. Si on trouve un bureau représentatif et que les pairs nous élisent, alors pourquoi pas !

Lire la suite

Commentaires fermés sur CPU. Gilles Roussel s’accroche !

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France, C. Pays de Loire, E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences humaines et sociales

CPU. Qui sera président(e) ?

Le bureau de la Conférence des présidents d’université (CPU), comportant un président et deux vice-présidents, sera élu mi-décembre 2018. A ce jour, aucune information sur le site de la CPU, aucune déclaration de candidatures, aucune profession de foi. Je trouve cela fort dommage. Plus les semaines passent, plus le risque de candidature d’un seul trio de présidents est fort. Ce serait fort dommage.

Le précédent bureau a été élu le 15 décembre 2016, Gilles Roussel (université de Paris Est Marne la Vallée) devenant président. Fabienne Blaise (Université de Lille 3 Sciences Humaines et Sociales) était vice-présidente ; elle a démissionné quand elle a été nommée Recteur ; elle n’a pas été remplacée, comme si elle ne servait à rien ou comme si le respect des statuts n’avait pas d’importance.

Gilles Roussel termine son second mandat de président de l’UPEMLV dans deux ans ; il pourrait donc être candidat à sa propre succession à la présidence de la CPU et même reprendre la profession de foi d’alors. Ce serait dommage car on ne peut dire qu’il ait été audible dans les débats sur la loi ORE, sur ParcourSup, sur le budget 2019 de l’enseignement supérieur, sur l’ordonnance dédiée aux regroupements d’établissements.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

UPEC. Le plagiaire, élu VP étudiant

1.Le candidat plagiaire élu vice-président étudiant de l’université de Créteil, 94 _CITOYENS.Com, 2 octobre 2018.

« Le Conseil académique de l’université de Créteil (Upec) a élu, ce lundi 1er octobre, Lhéo Vincent, représentant du syndicat étudiant majoritaire Fac (FAGE).

C’est ce même candidat dont la profession de foi était constituée, sur trois pages sur quatre, de discours d’Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy (voir notre article précédent). Si l’étudiant avait le soutien de la présidence, il a toutefois du s’expliquer sérieusement auprès de ses pairs lors des présentations et des discussions préalables au scrutin, lequel s’est déroulé en trois tours de vote »…

Lire la suite

Commentaires fermés sur UPEC. Le plagiaire, élu VP étudiant

Classé dans C. Ile-de-France