Archives de Catégorie: D. Italie

Sélection et diplômation

Étude sur l’impact des systèmes d’admission sur les résultats de l’enseignement supérieur, Commission Européenne, 2017, 12 pages.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans D. Allemagne, D. Espagne, D. Europe (autres), D. Italie

Quatre Botticelli en Avignon

Quatre toiles de Sandro Botticelli (1445-1510) ou de son atelier au musée du Petit Palais (Avignon) : album de 25 photos. Source des citations : biographie (cartel du musée), Botticelli dans la collection Campana, et Wikipédia.

« Botticelli entre à l’âge de vingt ans dans l’atelier de Fra Filippo Lippi (entre 1464 et 1467), moine et peintre de Florence, auteur de peintures religieuses. Il y travaille avec les peintres Antonio del Pollaiuolo et Andrea del Verrocchio quand son maître part pour Spolète. Cet apprentissage de l’orfèvrerie, de la gravure et de la ciselure influence la ligne de son dessin. Il reçoit sa première commande publique en 1470 quand il ouvre son propre atelier ».

Toile 1 exposée à Avignon. La Vierge et l’enfant (vers 1467-1470).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, C. PACA Corse, D. Italie

Vierges d’humilité (14-15èmes)

Avignon, Petit Palais, Primitifs italiens, 14 et 15ème siècles, Vierges d’humilité : album de 34 photos. Lire aussi Quatre vierges allaitantes, musée des Beaux-arts de Dijon.

Parmi les peintures dont l’auteur ou l’école sont identifiés : Puccio di Simone, Niccolo di Pietro Gerini, Maitre de Narni, Ottaviano Nelli, Francesco d’Antonio da Viterbo, detto il Balletta.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Source des citations : le site du Musée du Petit Palais. « Il s’agit d’un musée consacré à la peinture et à la sculpture médiévales et de la première Renaissance, rassemblant environ 390 peintures et 600 sculptures, ouvert en 1976 dans une livrée cardinalice contemporaine du séjour des papes dans la cité et donc des collections qu’elle met en valeur. Musée unique en son genre, puisqu’il est essentiellement basé sur la peinture d’avant la deuxième moitié du XVIe siècle, il n’en possède pas moins l’une des plus importantes collections internationales de primitifs italiens, avec 325 peintures de plus de 130 artistes. Il est situé dans le Petit Palais, ancienne résidence des archevêques d’Avignon datant du XIVe siècle, nommée ainsi en opposition avec le palais des papes situé à proximité ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, B. Photos, C. PACA Corse, D. Italie

Musée Fabre. Peintures du 17ème

Huit chroniques déjà publiées sur les collections du Musée Fabre (Montpellier). Neuvième chronique : peintures du 17ème siècle. Album de 47 photos.

Treize peintures retenues dans cet album, dont deux tableaux de Pierre-Paul Rubens (1577-1640). Portrait du peintre Frans Francken l’Ancien (vers 1615) et Allégorie de l’Autriche catholique attaquée par les Protestants (1620-1622). Analyses par Pierre-François Puech sur archive.org. « La puissance du propos de ces tableaux réside dans l’arrêt sur image juste avant un drame ».

Cliquer sur les images pour les agrandir

Allégorie de l’Autriche catholique. « Cette scène est un bozetto, l’esquisse d’une première idée qui sert de base à la réalisation ultérieure. Ce domaine intermédiaire tourne autour d’une spécificité majeure du concept pictural baroque qui est de transcender le monde naturel à l’aide de moyens artistiques.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), D. Italie, E. Arts Lettres Langues

A. Bruyas, mécène et collectionneur

Alfred Bruyas (1821-1877), collectionneur d’œuvres d’art. Il fut le mécène d’Eugène Delacroix et de Gustave Courbet.

Il a fait réaliser son portrait à différents âges : 10 portraits, exposés au Musée Fabre de Montpellier (album de 30 photos).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), D. Italie, F. 19ème et 20ème siècles

Fabre, 30 ans en 1796

François-Xavier Fabre (1766-1837), une carrière incomparable : peintre, collectionneur, marchand, expert, donateur, puis directeur du musée de Montpellier qui porte aujourd’hui son nom.

Album de 55 photos : 18 toiles exposées dans le musée (11 toiles peintes avant l’âge de 30 ans, 7 toiles après 30 ans).

Autoportrait peint à l’âge de 18 ans. Cliquer pour agrandir

Une carrière italienne. (présentation par le Musée). « François-Xavier Fabre (1766-1837) est passé à la postérité grâce à la donation faite à Montpellier de son extraordinaire collection de peintures. Par le retentissement de son geste, sa personnalité de collectionneur a paradoxalement éclipsé son œuvre de peintre. S’il avait souhaité que certaines de ses œuvres voisinent avec sa riche collection de peinture française et italienne, il n’en n’était pas moins un artiste oublié de ses compatriotes.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), D. Italie, E. Mobilité internationale, F. 19ème et 20ème siècles, Non classé

Rome. Galerie Corsini, six Saints

La Galerie Corsini dans le palais éponyme présente une collection de peintures du 14ème au 18ème siècle. Suite de la chronique Épisodes de la vie de la Vierge Marie.

Dans cette chronique, neuf peintures du 16ème au 18ème siècle, représentant six saints : Agathe, Jean-Baptiste, Jérôme, Lazare, Pierre, Sébastien. Album de 31 photos.

Pieter Paul Rubens (Siegen 1577 – Anversa 1640), San Sebastiano curato dagli angeli (1602).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, D. Italie

Rome. L’église Santa Prassede

Source et citations : Rome Passion. Album de 39 photos (mai 2017).

« L’église Sainte Praxède (Santa Prassede) n’est pas attestée avant 489 et les premières restaurations remontent au pape Adrien 1er (772-795).

Cliquer sur les images pour les agrandir

L’église actuelle a été construite sous le pontificat de Pascal Ier (817-824). Le pape fait transférer à cette occasion les restes de 2 000 martyrs. Bien que largement remaniée au fil du temps, la structure basilicale à trois nefs demeure.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, B. Photos, D. Italie

Dérives de réformes universitaires

Pacitto Jean-Claude, Ahedda Driss, La réforme universitaire française : d’une inspiration managériale à une dérive bureaucratique, Gestion et management public, 2016/4 (Volume 5 / n° 2), p. 21-38. Article intégralement en ligne.

Introduction. « La loi sur l’autonomie des universités votée en 2007 visait un objectif : autonomiser la gestion de l’institution universitaire en permettant à son président d’être un vrai gestionnaire et non plus un administrateur. En se focalisant sur le pouvoir du président comme remède à tous les maux de l’université les réformateurs de 2007 oublièrent de porter un diagnostic sérieux sur les dysfonctionnements de l’institution universitaire.

De fait et si les nouveaux pouvoirs attribués au président ont accru sa marge de manœuvre décisionnaire, il n’en demeure pas moins que cet affermissement des pouvoirs du président a aussi eu tendance à renforcer les caractéristiques bureaucratiques de l’organisation universitaire en accentuant la centralisation décisionnaire et en faisant jouer aux services centraux un rôle toujours plus important.

Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans D. Italie

L’université et le Grand Schisme

Suite de la chronique Avignon. Clément VII et les Rotuli. Le Grand Schisme d’Occident dura près de 40 ans (1378-1417) et a opposé papes à Rome et antipapes à Avignon. La chrétienté se partagea grosso modo en deux obédiences (cf. carte in Paul Payan, Entre Rome et Avignon. Une histoire du Grand schisme).

Les rois de France (Charles V, puis Charles VI), les rois d’Espagne, le royaume de Naples soutinrent Clément VII (1378-1394), puis Benoît XIII (1394-1417). Les autres princes d’Italie (dont les États pontificaux), l’Empire, l’Angleterre soutinrent Urbain VI (1378-1389), puis Boniface IX (1389-1404), Innocent VII (1404-1406), Grégoire XII (1406-1415). Tous souhaitaient, au moins en paroles, que soit mis fin au Grand Schisme. Mais la plupart différaient sur les moyens d’y parvenir.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Ile-de-France, C. PACA Corse, D. Italie