Archives de Catégorie: D. Italie

Luca Giordano, 30 ans en 1664

Luca Giordano (1634-1705), le triomphe de la peinture napolitaine, Exposition au Petit Palais (Paris) jusqu’au 23 février 2020.

Catalogue. « Comptant plus de cinq mille œuvres, fresques ou tableaux, la production de Luca Giordano (1634-1705) est immense. Virtuose du pinceau, sa capacité d’adaptation lui valut des commandes prestigieuses, tant à Naples qu’à Florence, mais aussi en Espagne, où il séjourna dix années à la cour de Charles II. Son œuvre est abondamment présente dans les musées français, un pays où il exerça une profonde influence sur les peintres du XVIIIe siècle. Ce premier ouvrage en français dessine le portrait d’un homme exceptionnel, indifférent aux codes et aux règles, doué pour les affaires, et essentiel pour comprendre le paysage artistique du XVIIe siècle européen ».

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, C. Ile-de-France, D. Espagne, D. Italie, E. Arts Lettres Langues

Italie. Où va la précarité ?

Il faut voir. Ken Loach, Sorry, we missed you. Bande annonce, 1’46. Le micro-entrepreneur, le livreur de colis de mal en pis.

Il faut lire. Mirella Giannini (université de Naples), La précarité mise en scène. Les jeunes face aux nouvelles formes du travail en Italie, in Tumultes, Quo vadis, Italia ? Éditions Kimé, n°53, octobre 2019, pages 21 à 34,

Cliqer sur l’image pour l’agrandir

Précaires : de la résistance digne et à la résistance performative.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Italie. Où va la précarité ?

Classé dans D. Italie

A quoi servaient les tableaux ?

Avant le musée… A quoi servaient les tableaux ? Parcourir autrement le musée des Beaux-arts de Strasbourg.

« Le projet est né d’un double constat. Tout d’abord, au Musée des Beaux-arts aucune œuvre n’a été peinte pour être dans un musée. Par ailleurs, le contexte d’origine des œuvres exposées est largement ignoré.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Le Musée des Beaux-Arts propose donc, au sein de ses collections permanentes, quelques cas exemplaires permettant d’appréhender le contexte d’origine, c’est-à-dire la fonction et les conditions de vision au moment de la création. On songe bien sûr aux œuvres pour les édifices religieux ou pour décorer les demeures, mais ces deux cas sont loin d’être les seuls.

Lire la suite

Commentaires fermés sur A quoi servaient les tableaux ?

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire moderne, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Italie

Venise, Véronèse, Saint-Sébastien

« Sur l’emplacement d’un ancien oratoire dédié à la Vierge Marie, et à Saint Sébastien qui avait sauvé les habitants du quartier de la peste de 1464, fut construite une église dans la seconde moitié du XVe siècle. L’église se révéla bientôt trop petite ainsi, en janvier 1506, les fondations d’une nouvelle construction étaient jetées sous la direction d’Antonio Abbondi, dit le Scarpagnino (Grosio, vers 1475 – Venise 1549), architecte et sculpteur

En 1542, le prieur des Hiéronymites, Bernardo Torlioni de Vérone demanda au Scarpagnino de modifier l’intérieur de l’église afin d’y ajouter six chapelles latérales » Source Chorus Venezia.

Paolo Veronese (1528-1588) « s’installe à Venise en 1553. Les commandes officielles sont nombreuses car il est devenu le peintre de la République…

Diaporama commenté : 26 photos (2005)

Album de 25 photos (2015)

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur Venise, Véronèse, Saint-Sébastien

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Italie, Non classé

La cartographie humoristique

Exposition à la BNU Strasbourg (jusqu’au 20 octobre 2019), Hors du monde : la carte et l’imaginaire.

Chronique 5/6. La cartographie humoristique. Album de 17 photos

  • Le lion Belgique, carte des 17 provinces des anciens Pays-Bas (1622).
  • Carte drolatique de l’Europe (1870).
  • Carte politique caricaturale pour l’Europe (1914).

1.Pieter van den Keere, ou Petrus Kaerius en latin, est un graveur et cartographe néerlandais (1571-1646). Les États généraux lui commandent le 24 janvier 1618, contre la somme de 150 florins, la livraison de Petri Kaerii Germania Inferior id est, XVII Provinciarum ejus novae et exactae Tabulae Geographicae, cum Luculentis Singularum descriptionibus additis. à Petro Montano. Source Wikipédia.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur La cartographie humoristique

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Allemagne, D. Italie, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

26 mai 2019. Élire l’Europe

26 mai 2019 : je voterai pour élire les députés français au Parlement européen ; j’ai voté aux 13 élections précédentes. Mais ne me demandez pas pour quelle liste je voterai cette fois : 3 mois avant cette élection, je ne sais pas.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Trois albums photos de l’exposition de la BNUS, Élire l’Europe (les premières élections du Parlement européen au suffrage universel en 1979).

  • album de 44 photos. Étapes de la construction européenne depuis la seconde Guerre mondiale (les grandes dates), le drapeau et l’hymne européens.
  • album de 27 photos. La campagne en affiches et les résultats des élections de 1979.
  • album de 18 photos. Le parlement Européen : tour de Babel ? L’enlèvement d’Europe par Zeus.

Lire la suite

Commentaires fermés sur 26 mai 2019. Élire l’Europe

Classé dans B. Photos, D. Allemagne, D. Europe (autres), D. Italie

Mon ami Andrea Cammelli

Mon ami, Andrea Cammelli, est mort le 29 janvier 2019, à l’âge de 75 ans, trois ans après son départ en retraite (vidéo émouvante de ce départ).

Je n’ai appris sa mort qu’aujourd’hui, par une amie italienne. C’est une disparition très douloureuse pour moi. Andrea, un bel exemple d’Honnête homme, européen convaincu, ayant un sens extrême de l’intérêt collectif, combattant de toujours pour l’emploi des diplômés des universités italiennes. Merci pour l’exemple que tu as donné, mon très cher Andrea !

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Andrea, professeur de statistiques à l’université de Bologna et directeur du Consortium Interuniversitaire Almalaurea de 1994 à 2015. Je l’ai rencontré pour la première fois, le mercredi 16 décembre 1998 : il tenait une conférence pour présenter les résultats de la 4ème enquête interuniversitaire sur l’insertion professionnelle des diplômés des universités.

Extrait de mon Diario écrit à Bologne d’octobre 1998 à janvier 1999. Condizione occupazionale dei laureati di Bologna e altrove (16 décembre 1998).

  • Il professore. « Par chance, j’ai lu dans la Repubblica l’annonce d’une conférence sur les débouchés professionnels des étudiants »
  • La sua moglie : « tu n’avais pas reçu d’invitation ? »
  • Il professore : « tu sais très bien que, ce qui circule le plus mal dans les universités, c’est l’information »
  • La sua moglie : « tu exagères comme d’habitude. Ne te plains pas. A Bologne, tu n’es en fait qu’un étranger de passage »
  • Il professore : « tu as raison : un straniero, immigrato intra-communitaria. N’empêche. C’est une ville fascinante et attachante. Lieu de la conférence : le couvent de San Giovanni in Monte, contre la Chiesa du même nom. Encore un lieu historique récupéré récemment et restauré par l’université. Siège de la faculté d’architecture et de plusieurs départements de recherche du domaine. Extrêmement classe ». Je publierai bientôt d’autres extraits du diario du 16 décembre 1998.

Avec le soutien constant du Recteur Roversi Monaco (cf. ma chronique du 9 mai 2009), Andrea avait fondé AlmaLaurea en 1994 et en était devenu le premier directeur. J’ai été impressionné et me suis dit qu’il fallait créer un réseau d’universités et faire en France le même type d’enquêtes qu’en Italie. Échec de ce projet de réseau : André Legrand, président de Paris X Nanterre et président de la CPU, était pourtant venu à Bologne en 2000 pour signer, en présence de Romano Prodi, un accord entre Almalaurea et la CPU (chronique du blog de mai 2011 : le CEREQ et les Observatoires).

Andrea est le père spirituel de l’Observatoire des parcours étudiants et des insertions professionnelles (OFIPE) que j’ai créé et dirigé à Marne-la-Vallée de 1999 à 2003.

Octobre et novembre 2008. Je suis l’invité d’Almalaurea. Deux mois de travail auprès d’Andrea au siège de la Fondation : j’écris le manuscrit L’Université déchiffrée, livre à la base du blog Histoires d’universités (lancement en janvier 2009). Chronique du 12 janvier 2009 : Bologne, Almalaurea depuis 1994.

Hommages. Autres chroniques d’Histoires d’universités sur Andrea Cammelli et AlmaLaurea

In ricordo di Andrea Cammelli, padre di AlmaLaurea.

E’ morto Andrea Cammelli, il fondatore di AlmaLaurea. Il cordoglio dell’Università di Bologna

Commentaires fermés sur Mon ami Andrea Cammelli

Classé dans D. Italie, Non classé

Saint Jérôme : 28 représentations

28 représentations différentes de Saint Jérôme (15ème au 19 ème) : peintures, sculptures, vitraux en 5 chroniques du blog et 117 photos.

Jérôme parmi  les quatre premiers Pères et Docteurs de l’Église latine : Ambroise de Milan, Augustin d’Hippone, Grégoire le Grand, Jérôme de Stridon (un retable en 2 volets, une peinture, 4 statues en bronze, album de 27 photos). A Saint-Nicolas de Port, Jérôme et Grégoire représentés sur deux fenêtre géminées de la nef.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Saint Jérôme : 28 représentations

Classé dans A. Art médiéval, B. Photos, C. Bourgogne Franche-Comté, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Italie

1979-2019. Élire l’Europe

Élire l’Europe. 1979 : les premières élections européennes. Exposition à la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg (BNUS), du 9 février au 31 mars 2019.

Dossier de presse, incluant la liste des évènements (10 pages).

Introduction du dossier. « En mai 2019, et comme tous les cinq ans depuis 1979, les citoyens européens vont être appelés aux urnes pour élire leurs représentants au Parlement européen qui, avec le Conseil de l’Union européenne, constitue le pouvoir législatif de l’Union.

A ce jour, le Parlement européen reste la seule assemblée internationale élue au suffrage universel direct. A quelques semaines d’un nouveau scrutin, l’exposition Élire l’Europe est un voyage historique, avec des résonances très actuelles.

Lire la suite

Commentaires fermés sur 1979-2019. Élire l’Europe

Classé dans D. Allemagne, D. Espagne, D. Europe (autres), D. Italie, F. 19ème et 20ème siècles

Caravage. L’exil (1606-1610)

Crime et exil (1606-1610) : citations de la notice de Wikipédia + bande dessinée de Milo Manara + 8 œuvres de la période

« 28 mai 1606, dans une rixe à Rome, Caravage tue Ranuccio Tomassoni d’un coup d’épée… Pour ce meurtre d’un fils d’une puissante et violente famille, liée aux Farnèse de Parme, Caravage est condamné par contumace à la mort par décapitation. Cela le contraint à rester éloigné de Rome.

Commence ensuite un long périple de quatre années à travers l’Italie (Naples, Sicile, Syracuse, Messine) puis jusqu’à Malte.

La Flagellation du Christ, 1607, Naples

Lire la suite

Commentaires fermés sur Caravage. L’exil (1606-1610)

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Italie, E. Arts Lettres Langues