Archives de Catégorie: D. Italie

Frans Pourbus, 30 ans en 1599

Luxembourg, Musée national d’art et d’histoire (chronique « Luxembourg, ses Beaux-Arts » ; 110 photos). Belle initiative que celle d’une œuvre invitée : fin février, l’œuvre exposée était celle d’un Portrait d’homme âgé de 56 ans, peint par Frans Pourbus le Jeune (1569-1622), à l’âge de 22 ans. 22 ans : l’envie d’en savoir plus et de publier une chronique « Il avait 30 ans en… ». Source et citations : cartouches du MNAH.

p1010003Cliquer sur les images pour les agrandir

1569. Naissance à Anvers au sein d’une famille de portraitistes et de peintres de tableaux historiques, fondée par son grand-père Pieter Pourbus (vers 1523-1584), peintre majeur œuvrant à Bruges.

1581, 12 ans. Frans Pourbus l’Ancien (1545-1581), meurt prématurément à l’age de 36 ans. Pourbus le Jeune suit probablement un apprentissage dans l’atelier de son grand-père.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Allemagne, D. Europe (autres), D. Italie, E. Mobilité internationale

Jeunes diplômées du SUP, cadres

Accès et progression des femmes dans les emplois cadres en première partie de carrière en Europe (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni, Suède), APEC, Les études de l’emploi cadre, n°2016-52, décembre 2016, 92 pages.

p1000493Cliquer sur les images pour les agrandir

« La quatrième journée d’étude, tenue le 10 juin 2015, s’inscrit dans le cadre d’une recherche en partenariat menée avec le Céreq et l’Université d’Aix Marseille sur l’accès des jeunes femmes aux postes cadres en Europe. Une quarantaine de chercheurs de différents horizons disciplinaires et de différents pays européens ont participé à cette journée et à cette réflexion. Afin de pouvoir mener à bien une comparaison européenne des données statistiques sur les postes cadres occupés par des femmes en première partie de carrière ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans D. Allemagne, D. Europe (autres), D. Italie

Un best-seller au Moyen Âge

« La Légende dorée est un ouvrage rédigé en latin entre 1261 et 1266 par Jacques de Voragine, dominicain, qui raconte la vie d’environ 150 saints ou groupes de saints, saintes et martyrs chrétiens, et, suivant les dates de l’année liturgique, certains événements de la vie du Christ et de la Vierge Marie (source et citations : Wikipédia).

Brève biographie de Jacques de Voragine, in Chloé Maillet, opus cité infra

p1570378Cliquer sur les images pour les agrandir

« L’ouvrage connaît dès sa création un succès considérable. Le plus ancien manuscrit conservé, datant de 1282, se trouve aujourd’hui à la Bayerische Staatsbibliothek de Munich. Très rapidement, La Légende dorée devient, avec la Bible et le psautier, une des œuvres les plus lues, les plus copiées mais peut-être aussi les plus augmentées : aux XIVe et XVe siècles, il n’est pas rare d’en trouver des copies contenant pas moins de 400 histoires. On estime qu’il en existe plus de 1 000 manuscrits, du plus simple au plus enluminé. L’invention de l’imprimerie accroît encore sa diffusion. La Légende dorée est notamment le premier ouvrage imprimé en langue française, en 1476, à Lyon ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, D. Italie, E. Arts Lettres Langues

1348, les médecins et la peste

François de Lannoy, Pestes et épidémies au Moyen Âge, Ouest-France, 2016, 125 pages.

La peste de 1348-1349 a provoqué au minimum la disparition du tiers de la population européenne.

dsc07244Cliquer sur les images pour les agrandir

Quelques traitements médicaux (in François de Lannoy, pages 58 à 62).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Ile-de-France, D. Italie, E. Médecine Pharmacie

Blog Saison 1. Un inédit de 2008

J’ai fait valoir mes droits à la retraite fin novembre 2008. A 64 ans, j’aurais pu continuer à faire le professeur des universités durant 4 ans. Menant des recherches sur les transformations des organisations universitaires en Europe depuis 1992, je voulais travailler dans un contexte de plus grande liberté de temps et de ton (ce qui ne peut être parfaitement le cas dans les publications scientifiques du monde de la sociologie).

J’ai terminé mes deux derniers mois de vie active à Bologne, au siège d’AlmaLaurea. Le défi : écrire L’université déchiffrée, un livre électronique à vocation interactive, en collaboration avec mon ami Andrea Cammelli (photo de novembre 2008). Au final, j’ai écrit une 1ère version des trois chapitres (191 pages) et des éléments d’introduction et de conclusion.

SONY DSC

Ce livre virtuel, basé sur les données statistiques les plus récentes en France et en Italie, est mis en ligne aujourd’hui, au titre de la constitution des archives de ce blog et d’un réemploi des sources par d’autres. C’est un inédit. Il m’a fourni la base de la Saison 1 du blog Histoires d’universités en France et en Italie, du Moyen-Age à nos jours.

De janvier 2009 à septembre 2010, le blog a été accueilli par le Monde ; c’est, dans cette période, qu’ont été publiées la plupart des 99 chroniques du blog sur l’enseignement supérieur et la recherche en Italie.

L’université déchiffrée ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans D. Italie

Deux universités en Avignon ?

Deux universités à Avignon au 14ème siècle ? Il faudrait plutôt dire deux studia generalia. Le premier studium generale est fondé en 1303 (avant l’installation des papes en Avignon) par la volonté commune de Charles II et de Boniface VIII. Le second studium, fondé en 1312 par le pape Clément V, est une école de théologie intégrée à la Curie, installée au sein du Palais.

1.Sources. Pour le premier studium : Wikipédia, Université d’Avignon. Pour le 1er et le 2nd studium : Jean Favier, Les papes d’Avignon, Fayard, 2006, pages 328 à 321, pages reproduites en fin de chronique.

13ème siècle. « Création à Avignon d’un enseignement théologique en 1227, d’écoles municipales de grammaire (elles sont attestées en 1243), d’une école de droit civil, probablement en 1263. Un embryon d’enseignement médical existe en 1297.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. PACA Corse, D. Italie, E. Médecine Pharmacie, E. Mobilité internationale

26.400 docteurs en entreprise

Laurent Perrain, Les chercheurs en entreprises en 2013, DEPP, Note d’information n°16.05, juillet 2016. En France, le nombre de chercheurs en entreprises a progressé fortement de 2001 (94.000) à 2013 (220.000). Les docteurs représentaient 13% de ces chercheurs en 2007 et 12% en 2013 (26.400 docteurs).

P1500714Cliquer sur les images pour les agrandir

La Note d’information est surprenante. Elle cherche à expliquer la progression plus forte de chercheurs en France qu’en Allemagne, qu’au Royaume-Uni et qu’en Italie, mais elle ne mentionne pas une seule fois un possible effet du Crédit Impôt Recherche. Bizarre !

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans D. Allemagne, D. Europe (autres), D. Italie

Photos pour l’Histoire de l’Art

16 au 18 mars 2016, Plaques photographiques, fabrication et diffusion du Savoir, colloque international organisé par Denise Borlée et Hervé Doucet, Institut d’Histoire de l’art, Université de Strasbourg. Album de 46 photos.

P1430997Cliquer sur les images pour les agrandir

Ce colloque, financé en partie par l’IDEX, prend appui sur l’inventaire et l’étude de la collection de plaques de projection de l’Institut d’Histoire de l’art (partenariat avec le Jardin des Sciences de l’université).

Introduction du Colloque par Mathieu Schneider, Musicologie, Faculté des arts, Vice-président Sciences en société. La plaque photographique, objet transversal aux disciplines, outil pour la formation et la recherche, pour la diffusion des savoirs et la médiation scientifique. Le vice-président de l’université salue la présence de Roland Recht, né en 1941, historien de l’art, universitaire et conservateur de musée, chroniqueur et critique d’art français.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, D. Italie, E. Ingénierie, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Jacques Callot, 30 ans en 1622

Nancy, Musée Lorrain, Histoire et œuvres de Jacques Callot, enfant du pays, célèbre graveur. La biographie ci-dessous est constituée de citations de Wikipédia. Visite du musée et gravures numérisées : album de 19 photos.

1592. Jacques Callot naît à Nancy dans une famille lorraine récemment anoblie. Ses parents étaient Jean Callot, issu d’une famille originaire de Bourgogne, gentilhomme, premier héraut d’armes de Charles III de Lorraine (1545 – 1608) et Renée Brunebault. Il mourra en 1635, à l’âge de 43 ans.

P1420845Cliquer sur les images pour les agrandir

1604 (12 ans). Selon l’historien André Félibien, Jacques s’enfuit de chez lui une première fois pour gagner Rome à pied, en se joignant à une troupe de Bohémiens… Arrivé finalement à Rome, il est reconnu par des marchands nancéiens amis de sa famille, qui le reconduisent à Nancy. Son père l’oblige à reprendre ses études.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, D. Italie

Cathédrale romane de Bitonto

Art roman dans les Pouilles : la cathédrale de Bitonto (album de 59 photos, mai 2014). Cliquer sur les photos ci-dessous pour les agrandir.

Copie de P1410676

Source 1. Wikipédia. La cathédrale, dédiée à saint Valentin, a été le siège de l’évêché depuis sa création au VIIIe siècle jusqu’en 1818.

Les restes d’une église paléochrétienne, qui précède de quelques siècles de la création de l’évêché, ont été découverts sous le bâtiment actuel. Dans la crypte, se trouve la mosaïque d’un griffon, un vestige des bâtiments précédents (église paléochrétienne, villa romaine, tour), découverts dans la campagne de fouilles à partir de 1991.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, D. Italie