Archives de Tag: Evaluations

La Cour et les droits d’inscription

Rapport de la Cour des comptes sur les droits d’inscription dans enseignement supérieur public, communication à la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire de l’Assemblée nationale, novembre 2018, 206 pages.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Depuis 2009, 133 chroniques d’Histoires d’universités sur les Droits d’inscription

Neuf recommandations de la Cour (pages 13 et 14).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Enseignants-chercheurs giflés

Assemblée nationale, Loi de finances pour 2019, Rapport de Philippe Berta, Recherche et Enseignement Supérieur, Enseignement supérieur et vie étudiante, 86 pages.

21 pages de ce rapport sont dédiées aux enseignants-chercheurs (dont les pages de recommandations, 30 à 38) : pour une plus grande reconnaissance et un meilleur accompagnement des enseignants-chercheurs dans l’ensemble de leurs missions.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Non classé

Label DD et RS : la CPU amuse !

Silence de la Conférence des présidents d’université sur ses élections internes de la mi-décembre 2018 (bureau de 3 membres -président et 2 VP-, conseil d’administration, présidents de commission). C’est par la presse qu’on a appris la candidature de Gilles Roussel à un second mandat de président de la CPU (ma chronique : Gilles Roussel s’accroche ; sa profession de foi n’est toujours pas disponible). Pour le moment, pas d’autre trio de candidats.

Et pendant ce temps, la CPU amuse la galerie. Le 7 novembre, communiqué mettant en valeur le label DD&RS (Développement Durable & Responsabilité Sociétale). Le 13 novembre, communiqué la CPU partenaire des RUE 2018

Label DD&RS,  RUE 2018, cela me rappelle la chronique que j’avais écrite en avril 2013 sur les acronymes dans l’enseignement supérieur RUE, ESS, RSE, RSU, ORSU, OIE…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

ENA. Concours pour 3, 4 docteurs

Décret n°2018-793 du 14 septembre 2018 instituant à titre expérimental un concours externe spécial d’entrée à l’École nationale d’administration réservé aux titulaires d’un diplôme de doctorat

Chapitre 1, article 1. A titre expérimental et pendant une durée de cinq ans à compter du 1er mars 2019, peut être organisé chaque année un concours externe spécial d’entrée à l’École nationale d’administration, ouvert aux candidats justifiant, à la date de clôture des inscriptions, du diplôme de doctorat…

  • Commentaire. Tout ça pour ça ! Il aura fallu 7 ans (Assises de 2012 – mars 2019) pour parvenir à une mesure certes symboliquement importante, mais de très faible portée numérique.

Article 3. Le concours externe spécial est organisé par spécialités. Il comprend une ou plusieurs épreuves d’admissibilité et des épreuves d’admission.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Oslo. Egil Spangen, physicien

Mon ami Egil Spangen, physicien norvégien, est décédé à Oslo. Mort d’un cancer dans sa 88ème année. Mort dans la sérénité, pouvant ainsi demander aux médecins de ne pas prolonger inutilement les soins.

Une cérémonie d’hommage aura lieu demain, dans l’affection de ses amis et des siens, de son épouse, Anne-Lise Hostmark-Tarrou, de leurs enfants et petits-enfants. Nous leur adressons, Cécile et moi, toutes nos amitiés.

Cliquer sur les images pour les agrandir

C’est en 1995 que je rencontre Egil pour la première fois. A Oslo. Son épouse, Anne-Lise, professeur en Sciences de l’éducation, participe en effet au projet Européen EVALUE (Évaluation et auto-évaluation des universités en Europe). A cette date, Egil est déjà en retraite. Je sens tout de suite que c’est un homme à la fois chaleureux et réservé (… sans doute parce qu’il pense ne pas parler assez bien le français !).

2017. Poussan (Hérault)

Bien sûr, à chaque rencontre, en Norvège ou en France, nous discutons de l’évolution politique, économique et universitaire de nos deux pays.

2005. Paris lors de notre mariage

2010. Pezenas

Deux temps dans la carrière universitaire d’Egil. Une première partie classique : docteur en sciences physiques, professeur à la Faculté des Sciences d’Oslo, il devient un jour responsable du département de physique (il s’intéresse d’ailleurs à l’Histoire de la Faculté des Sciences).

S’engage alors une autre carrière : celle d’un administrateur pour l’ensemble de la Faculté des Sciences, à temps plein et jusqu’à la retraite. Cette mobilité d’un statut à l’autre, d’une fonction à une autre est possible et non pénalisante en Norvège. En France, les enseignants-chercheurs qui, de fait, n’enseignent plus quand ils ont des responsabilités administratives importantes, cherchent à conserver un cumul de revenu jusqu’à la retraite. Le système de changement de statut est plus transparent en Norvège.

Parmi ses nouvelles fonctions, Egil devient « le » spécialiste des régimes de retraites de l’enseignement supérieur et de la recherche, régimes par répartition. Au fil de nos discussions, j’ai compris qu’il valait mieux être retraité en Norvège qu’en France. Et encore, c’était avant l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République !

En retraite, Egil ne coupe pas les ponts avec l’université d’Oslo ou, plutôt et dit autrement, l’université continue à mobiliser l’expertise de ses anciens (Egil est ainsi associé à plusieurs missions en Afrique, en Tunisie, au Mali). Elle les accueille dans ses murs, les protégeant de l’isolement qui menace avec les années de retraite qui s’accumulent. Plusieurs fois par mois, Egil prenait sa moto et partait à l’université y retrouver avec bonheur ses « copains ». Ils étaient toujours chez eux dans l’université.

2007. Oslo, Parc de Vigeland

Anne-Lise, Egil et la France. Ils y venaient plusieurs fois par an. Quand les enfants étaient petits, ils avaient acheté une maison à Poussan dans l’Hérault. Deux jours de voyage en voiture depuis Oslo. Une étape en Alsace à Sélestat, dans l’Hôtel aux murs peints en rose. Nous l’avons retrouvé avec eux. Émotions.

Egil avait de multiples passions, intellectuelles (il était un grand lecteur) et gastronomiques (les vins français, les fruits de mer). Il était d’une exceptionnelle générosité, ouvrait pour nous d’excellentes bouteilles, recommandées ou offertes par Christian.

Avec Egil aimait garder la mémoire des moments importants. La photographie : une passion commune.

2009. Reims

2013. Lanzarotte

2011. Devant le Palais universitaire de Strasbourg

La dernière photo, Poussan, août 2017. Anne-lise et Cécile sont parties « faire les boutiques » des artisans d’art à Pézenas. Egil et moi déjeunons en tête à tête dans la petite pizzeria du village. Il se prépare à me prendre en photo.

Egil, mon ami Egil, notre ami Egil, te voilà parti et, tu le sais, tu nous manques déjà. Nous viendrons à Oslo nous recueillir sur ta tombe.

Tu as vécu une vie que tu as aimée. Tu as été heureux et tu as toujours voulu faire plaisir aux autres. Tu as été professeur d’université et responsable administratif et tu es toujours resté modeste. Tu t’es accroché pour parler de mieux en mieux le français et j’ai découvert ainsi une autre de tes qualités : tu avais de l’humour, beaucoup d’humour. Un atout pour mener une vie d’honnête Homme.

Merci pour tout, mon ami Egil !

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, D. Europe (autres), E. Sciences

La licence et ses boursouflures

Arrêté du 30 juillet 2018 relatif au diplôme national de licence. Une fois de plus, la même erreur est commise : consacrer une réforme à la seule licence et ne pas vouloir et donc penser une réforme de l’ensemble du 1er cycle des études supérieures. Depuis 2009, 456 chroniques d’Histoires d’universités sur la licence.

26 articles. Il s’agit d’un arrêté bavard, aussi prolixe que l’arrêté Wauquiez du 1er août 2011 (chronique Licence. Laurent 1er, 1 août 2011). Toutefois, la licence Vidal s’enrichit (je devrais dire : s’appauvrit) d’une série de boursouflures difformes. Elle ressemble de plus en plus à un fruit moche et méchant, en état de décomposition avancée. Pour éviter que le fruit tout entier ne pourrisse et ne meurt, il faudrait tailler dans le vif avant qu’il ne soit trop tard, déboursoufler tout de suite les difformités avant même de chercher à les appliquer : personnalisation des parcours, accompagnement individuel, contrat pédagogique, référentiels de compétences, direction des études, modalités de contrôle des connaissances à l’initiative des composantes, pouvoir de décision attribué à la Commission des formations du Conseil académique. Et je ne parle même pas des moyens nécessaires pour mettre en œuvre la réforme.

En 2011, 3 à 4 ans étaient donnés aux établissements pour mettre en œuvre la réforme. L’arrêté Vidal ne donne qu’une année : tous les articles devront être mis en œuvre au 1er septembre 2019.

Ce délai court sera une des causes de la non-application d’une partie des articles, tout au moins de ceux – nombreux – qui apportent des modifications à la réglementation existante. Dans cette chronique, seuls les 7 premiers articles de l’arrêté sont analysés. Les autres le seront prochainement.

Lire la suite

10 Commentaires

Classé dans Non classé

Les BU et le nouveau jargon

48ème Congrès de l’Association des Directeurs de Bibliothèque Universitaire, Brest, 25-27 septembre 2018.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Le programme dont celui de la Journée d’étude du mercredi 26 septembre : la bibliothèque universitaire, catalyseur des réussites.

Introduction du texte de présentation de la thématique. Mon commentaire : les directeurs/directrices de BU ne semblent pas résister, hélas, à la novlangue des néo-managers de l’enseignement supérieur (mots en gras ci-dessous), au jargon porté par les Communicants et les Community Managers.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Lorraine. Justice est faite ?

Printemps 2017 : université de Lorraine, recrutement annulé de deux maîtres de conférences. Août 2018 : le Tribunal administratif, jugeant au fond, annule cette décision du conseil d’administration lorrain.

Justice est faite pour le requérant Paul Véron, classé 1er sur un des deux postes au printemps 2017. Par ailleurs, « à l’issue de la campagne de recrutement 2018, classé premier dans plusieurs universités françaises, il va rejoindre une faculté de droit dans une autre université à la rentrée ».

Chronologie et chroniques de cette triste et grave affaire en fin de chronique. Auparavant, copie du jugement du 22 août et commentaires par Sophie Hocquet-Berg, professeur des universités, présidente de la section de droit privé et d’histoire du droit de Metz (24 août 2018).

« Chers collègues, chers confrères, chers amis. Sauf si – ce qui paraît peu probable – un appel est interjeté à l’encontre de la décision du tribunal administratif de Nancy rendue le 22 août 2018, nous arrivons au terme de cette affaire qui aura duré plus de 15 mois.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Droit et Sciences politiques

Se remettre dans le bain

C’est la rentrée ! Se remettre dans le contexte : L’état de l’enseignement supérieur et de la recherche en France (2018).

Comprendre et mémoriser les données fournies par les indicateurs, pour ne pas raconter n’importe quoi.

Cliquer sur l’image pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Shanghai 2018 : tout va bien !

Classement de Shanghai 2018. Autosatisfaction de la Ministre Frédérique Vidal.

Tout va bien : « la France maintient son rang ». « Maintenir son rang », la sentence est bien choisie : elle révèle un des objectifs cruciaux des régimes monarchiques.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Ce qui est bien avec la classement de Shanghai, c’est que chaque université peut y trouver son compte. Ainsi, l’université de Strasbourg, classée entre la 100 et 150ème place, peut valoriser son 39ème rang (rang 1 des universités françaises) dans le secteur de la Chimie, et faire oublier, qu’il y a encore deux ans, elle figurait dans le top 100 du Classement.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), Non classé