Arrêter le suivi de carrière

« Suivi de carrière »: il n’est pas appliqué partout… La bonne décision, c’est de ne l’appliquer nulle part ! Communiqué de SUPAUTONOME-FO et du SNPREES-FO (20 mai 2017).

Le « suivi de carrière », première étape d’un contrôle hiérarchique et bureaucratique des carrières des universitaires se poursuit pour les établissements de la vague C, même si devant les multiples réactions le Ministère a réduit la portée du dispositif. La clôture de l’application destinée à servir de support au « suivi de carrière » a été repoussée du 20 au 27 avril 2017 avec de multiples pressions exercées dans les établissements concernés pour « racoler » au maximum ceux qui auraient oublié la procédure et éviter un fiasco. Mais de nombreux collègues ont choisi de traiter cette procédure par le mépris et de ne pas contribuer à leur propre mise sous tutelle par le Ministère et les chefs d’établissements.

Dans ce contexte, la CPU poursuit son offensive en faveur du « suivi de carrière ». Méconnaissant le statut particulier des universitaires et les spécificités, fondées sur les libertés académiques, qui s’attachent à celui-ci, la CPU dans son communiqué du 20 mars 2017 appelle à la désignation d’une autre instance d’évaluation et indique à mots couverts que les chefs d’établissements sont prêts à assumer le suivi de carrière, ce qui accentuerait encore le clientélisme et remettrait en cause à terme le caractère national de nos statuts.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Caravage, Raphaël, Velasquez…

Rome, Galerie Doria Pamphilij (sources et citations : Wikipédia, Site de la Galerie).

Album de 55 photos (mai 2017)

« Le bâtiment remonte au XVIe siècle. Il appartient à l’origine au cardinal Fazio Santoro, avant de passer aux Della Rovere puis, au début du XVIIe siècle, au cardinal Pietro Aldobrandini. Le palais fait ensuite partie de la dot d’Olimpia Aldobrandini. En 1647, celle-ci, veuve de Paolo Borghèse, épouse le prince Camillo Pamphilj, neveu du pape Innocent X et lui apporte l’actuel palais, qui fait toujours partie du patrimoine Pamphilj au XXIe siècle (c’est d’ailleurs un descendant de la famille qui est l’auteur du texte de l’audioguide). Le cœur des collections est constitué de l’héritage Aldobrandini ».

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Italie

Yvon Berland et le classement QS

Ma chronique du 9 mars 2017 – Classement QS des universités – a donné lieu à un commentaire d’Hervé Boismery. Yvon Berland, président d’Aix-Marseille Université, répond à Hervé Boismery dans un courriel qu’il m’a envoyé aujourd’hui.

Hervé Boismery. « Un classement de ce type n’a évidemment qu’une valeur relative. Néanmoins, apparaissent d’une manière significative les reculs de certaines universités françaises, notamment les Tours de Babel issues des méga-fusions du début de la décennie 2010. Le cas le plus probant est probablement celui d’Aix-Marseille Université, « la plus grande université de France » et peut-être aussi d’Europe (?).

Ainsi, entre 2015 et 2017, dans le classement afférent à la rubrique « Life Sciences and Medicine », cet établissement est passé du rang 183 au rang 224, et cela en seulement deux ans. Dans le domaine de la Médecine, domaine où Marseille bénéficiait jadis d’une renommée mondiale, AMU se situe désormais à un niveau modeste, loin derrière non seulement des universités européennes, mais aussi, ce qui est surprenant, loin derrière des universités de pays émergents. Ainsi, l’Université de Chulanlongkorn de Thaïlande obtient un ranking nettement meilleur qu’Aix-Marseille en matière médicale.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. PACA Corse, E. Médecine Pharmacie

48% des entreprises ont innové

Suite de la chronique L’innovation dans les entreprises. L’information-communication et l’industrie sont les secteurs les plus innovants entre 2012 et 2014, Élise Clément et Nicoleta Petricã, division Enquêtes thématiques et études transversales, Insee première, n°1635, février 2017.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« Entre 2012 et 2014, 48 % des sociétés de 10 salariés ou plus ont innové dans les secteurs marchands non agricoles. Elles ont été plus nombreuses à innover en marketing ou en organisation (38 %) qu’en produits ou en procédés (31 %). Une société sur huit a introduit des produits nouveaux qui n’existaient pas sur le marché.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

L’innovation dans les entreprises

Frédérique Vidal, présidente de l’université de Nice Sophia Antipolis, a été nommée Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Innovation, avez-vous dit ? Le temps venu de la concertation en vue d’éventuelles nouvelles réglementations ou incitations, il s’agira de ne pas dire n’importe quoi.

Par chance, l’INSEE vient de faire paraître un document donnant, pour la France, les résultats de l’enquête communautaire sur l’innovation, dans les années 2012-2014. Il sera important de respecter les définitions retenues, même si les données recueillies dans plus de 100 000 sociétés de plus de 10 salariés sont de type déclaratif.

L’innovation dans les entreprises en 2014, Enquête communautaire sur l’innovation (CIS), Insee Résultats, 18 mai 2017.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

23 mai, l’UL élit son président

Chroniques précédentes sur l’élection à la présidence de l’université de Lorraine : Lorraine Imaginative et Solidaire, Lorraine, l’opacité maximale

Courriel de la Direction générale des services

  • À personnels@univ-lorraine.fr
  • Envoyé Mardi 16 Mai 2017
  • Objet. Réunion du conseil d’administration de l’UL le 23 mai 2017 pour procéder à l’élection du président de l’université

« Mesdames, Messieurs, le conseil d’administration de l’université a été renouvelé suite aux élections du 4 avril 2017.

Les membres de ce conseil d’administration vont se réunir pour la 1ère fois le mardi 23 mai pour élire le président de l’Université de Lorraine. Les quatre candidats déclarés sont, selon l’ordre alphabétique :

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Rome. Du Caravage au Bernin

Du Caravage au Bernin, Chefs-d’œuvre  du 17ème siècle italien dans les collections royales d’Espagne, Rome, exposition aux Scuderie del Quirinale, jusqu’au 30 juillet 2017.

Album de 56 photos (16 mai 2017).

Un seul Caravage présenté : Salomé avec la tête de Saint Jean-Baptiste (ci-dessous).  Une majorité de sujets religieux. L’occasion pour moi d’enrichir mes collections thématiques : le massacre des innocents, le repos durant la fuite en Égypte (Andrea Vaccaro, ci-dessous), les quatre docteurs de l’église, Saint Jérôme, Noé.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Espagne, D. Italie

Deux artistes à la Villa Medici

Deux artistes contemporains invités de la Villa Medici (Rome) : Annette Messager et Claudio Parmiggiani (tous deux sont nés en 1943).

La chambre des amours, le plafond aux papillons par Claudio Parmiggiani.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« L’académie de France à Rome a invité l’artiste italien Claudio Parmiggiani à créer une œuvre pour le plafond de la chambre des amours. Celle-ci fait partie de l’appartement du Cardinal Ferdinand de Médicis, au même titre que la chambre des Muses et la chambre des éléments qui lui sont adjacentes. Les plafonds et les frises des trois chambres ont été peints par Jacopo Zucchi, un des plus grands représentants du maniérisme tardif, au service du Cardinal lorsque ce dernier vécut à Rome.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans D. Italie, E. Arts Lettres Langues, F. 19ème et 20ème siècles

Le jardin de la Villa Medici

Cliquer sur les images pour les agrandir

Le jardin de la Villa Médicis

« Il s’étend sur près de 8 hectares conserve en grande partie son ordonnance du XVIe siècle, répartie en trois zones (le piazzale, les carrés et le bosco). Cette tripartition, à l’image des jardins botaniques toscans, a pour origine les traités arboricoles de l’époque pré-renaissance. Lorsqu’en 1564, le Cardinal Ricci acquiert le domaine, appelé la Casina Crescenzi, située sur le collis hortulorum, celui ci ne comporte sans doute qu’une ferme au milieu de terrains plantés de vignes. D’importants travaux de terrassement sont alors engagés. Grâce aux travaux d’irrigation de Camillo Agrippa, mathématicien et ingénieur milanais, de nombreux bassins et fontaines ornent les lieux. Au sud, une silva (ou bosco) semble avoir été partiellement aménagée dès 1570″…

Album de 44 photos (mai 2017) : le jardin, le carré des Niobides, la salle des oiseaux, la gypsothèque.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Italie

Rome. Histoire de la Villa Medici

Cliquer sur les images pour les agrandir

Album de 44 photos

Le palais de la Renaissance (source et citations : le site de la Villa Medici)

« Devenu propriétaire du domaine au plus tard en 1576, le cardinal Ferdinand de Médicis (1549-1609), grand collectionneur et mécène, chargea l’architecte Bartolomeo Ammannati, florentin lui aussi, de modifier et d’agrandir l’édifice projeté par le cardinal Ricci pour le transformer en un somptueux palais digne de son illustre famille.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, D. Italie, E. Arts Lettres Langues