Archives de Tag: IUT

Un 1er cycle du Supérieur à Dole ?

Un 1er cycle d’enseignement supérieur à Dole ? Suite de la chronique. Université de Dole : les guerres du 17ème siècle l’ont tuée.

Cinq parties dans cette chronique.

  • 1. Depuis 1983 : antenne décentralisée de l’Université Ouverte de Franche-Comté.
  • 2. Depuis 2015 : Université Bourgogne Franche-Comté, communauté d’universités et d’établissements.
  • 3. L’enseignement supérieur professionnel de 1er cycle domine dans le département du Jura.
  • 4. 600 ans après, Dole peut-elle redevenir ville universitaire ? 5.
  • 5. Collectivités territoriales : créer des Instituts d’Enseignement Supérieur dans le Jura.

Partie 1. « Depuis 1983 à Dole, antenne décentralisée de l’Université Ouverte de Franche-Comté, service public chargé de la diffusion de la culture. Conférences animées par des enseignants des universités ou des lycées.

  • histoire : ancienne, médiévale, moderne et contemporaine,
  • histoire de l’art,
  • sciences : astronomie, botanique, biologie, médecine, géologie, météorologie,
  • littérature, 
  • philosophie
  • écologie
  • actualités
  • paléographie : lecture d’écrits antiques et médiévaux.

Un cycle itinérant de conférences est organisé chaque année, au printemps, dans les communes avoisinantes de Dole. En rapport avec certains de ces thèmes, des sorties et des voyages sont proposés ».

Télécharger le programme des conférences 2021/2022

Conférences repérées dans le programme :  Nicolas Nicole (1702-1784, architecte bisontin du siècle des Lumières.  

Partie 2. Depuis 2015, Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC), communauté d’universités et d’établissements (COMUE)  .

L’Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC) regroupe sept établissements d’enseignement supérieur et de recherche, dont trois universités. L’une d’entre elles est l’Université de Technologie Belfort-Montbéliard. La fusion n’a jamais été explorée comme mode de regroupement entre les 3 universités. L’établissement public expérimental (EPE 2018) entre les 7 établissements ne l’a pas été non plus. 

Citations du site de l’UFBC. « La création d’UBFC répond à un impératif de compétitivité pour la Bourgogne-Franche-Comté. UBFC incarne ainsi le développement de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation sur ce territoire en s’appuyant sur les forces et les atouts des établissements membres qu’elle fédère. Ce développement se traduit par une offre de formation pluridisciplinaire de qualité, en lien avec une recherche portant des domaines de spécialisation reconnus et en cohérence avec l’économie et la culture de son territoire.

Le projet stratégique d’UBFC est celui d’une université fédérale, respectant la souveraineté de ses membres, avec la vocation de construire des projets collectifs.

UBFC comporte aujourd’hui plus de 60 000 étudiants et 8 800 personnels. Elle rayonne sur 13 sites, répartis de part et d’autres de la région Bourgogne Franche-Comté.

Ces grands pôles sont également à l’origine de la forte culture industrielle propre à la région Bourgogne – Franche-Comté et portent aujourd’hui des grandes spécificités économiques, à savoir l’agroalimentaire, les microtechniques, l’énergie et la mobilité.

Les compétences clefs de la Bourgogne – Franche-Comté ont permis de définir trois axes scientifiques, reconnus comme thématiques d’excellence sur le plan international :

  • Matériaux avancés, ondes et systèmes intelligents
  • Territoires, environnement, aliments
  • Soins individualisés et intégrés« .

Novembre 2018. Chronique du blog : Quand une Comue part en vrille. Communiqué de Nicolas Chaillet, président de la communauté d’universités et établissements Université Bourgogne-Franche-Comté, in le Bien public du 16 novembre 2018.

Partie 3. L’enseignement supérieur de 1er cycle de type professionnel domine dans le département du Jura, dans les deux villes les plus importantes, Dole (23 373 habitants), Lons-le-Saulnier (17 459). Source : ParcourSup Offre de formation.

  • Dans ces deux villes du département, il y a des BTS, mais pas de GPGE.
  • Dole : 31 BTS (environ 750 places), 67 à Besançon, 311 à Dijon.
  • Dole : pas de CPGE. 9 CPGE à Besançon, 25 à Dijon.
  • Dans ces deux villes du Jura, il n’y a ni DUT, ni licence universitaire en 3 ans.

Lons-le-Saunier bénéficie de son statut de chef-lieu de département. Elle possède un INSPE et une licence professionnelle Traitement des déchets.

Il existe des Instituts de Formation Sanitaire et Sociale de la Croix Rouge (soins infirmiers) à  LONS LE SAUNIER, VESOUL, QUETIGNY.

Commentaires fermés sur Un 1er cycle du Supérieur à Dole ?

Classé dans AA. Universités : billets d'humeur, C. Bourgogne Franche-Comté

En finir avec Parcoursup ?

Par arrêté de la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation en date du 6 avril 2022, Gilles Roussel est nommé membre et président du Comité éthique et scientifique de la plateforme Parcoursup, en remplacement de Mme Isabelle Falque-Pierrotin.

Gilles Roussel ? Né en 1968, il a été 8 ans président de l’université de Marne-la-Vallée (après en avoir été vice-président depuis 2007). Il aime cumuler les charges : 4 ans président de la Conférence des Présidents d’université (décembre 2016 à décembre 2020). Depuis janvier 2021, il est président de l’université Gustave Eiffel, pour un mandat de cinq ans, renouvelable une fois ; il était seul candidat à cette fonction.

Billet d’humeur à venir : Gilles Roussel, vice-présidences et présidences en continu de 2007 (39 ans) à 2031 (63 ans).

Va-t-il commencer à exercer la fonction de présidence du Comité Parcoursup ? ou considérer qu’il est urgent d’attendre ? En effet…

« Le lendemain de sa nomination, dans le journal Le Parisien du 7 avril, Sandrine Chesnel publie, « Parcoursup : ces candidats à la présidentielle qui veulent supprimer la plateforme mais ils restent flous sur les solutions concrètes permettant de mieux gérer le flux des étudiants entrant chaque année dans l’enseignement supérieur.

Au fil des ans, Parcoursup s’est donc trouvé accusé de nombre de maux, à commencer par celui de ne pas permettre aux jeunes de tous choisir librement leur orientation post-bac. Raison pour laquelle tous les candidats à la présidentielle veulent sa peau – à l’exception de celui qui l’a mis en place, le président sortant, Emmanuel Macron, pour lequel  la plateforme est une formidable réussite.

En finir avec la boîte noire. S’ils n’ont pas réussi à s’unir autour d’une candidature unique, tous les candidats de gauche sont unis contre Parcoursup. Ils et elles dénoncent :

  • un système totalement inhumain  (Anne Hidalgo),
  • un Koh-Lanta de l’orientation (Fabien Roussel),
  • une boîte noire (Yannick Jadot),
  • qui ne sert qu’à apprendre aux jeunes à mentir en écrivant dix lettres de motivation différentes (Jean-Luc Mélenchon), tout en masquant la pénurie de places dans les universités. J’abolirai Parcoursup, sur youtube, 25 mars 2022, à partir de la minute 11.

 A la place, les uns et les autres s’engagent à ouvrir plus de places dans les filières en tension, et à mieux accompagner les jeunes dans leurs choix d’avenir avec plus de conseillers d’orientation et de professeurs formés, tout en assurant un accès à l’enseignement supérieur selon des règles transparentes, justes et humaines . Mais aucun ne précise concrètement par quel moyen technique autre qu’une plateforme en ligne il ou elle compte assurer l’inscription dans le supérieur des plus de 700 000 jeunes qui décrochent leur bac chaque année, auxquels s’ajoutent les étudiants en réorientation ».

Le Comité éthique et scientifique Parcoursup (CESP) : introduction.

« Placé auprès de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le Comité éthique et scientifique Parcoursup (CESP), installé le 7 février 2018, veille au bon fonctionnement de la plateforme mise en place dans le cadre de la procédure nationale de préinscription dans l’enseignement supérieur. Il s’assure notamment que les règles informatiques qui régissent son fonctionnement sont claires, conformes aux normes en vigueur et transparentes.

Le Comité éthique et scientifique Parcoursup est composé de 6 membres, respectant le principe de parité. Ces membres ont été choisis au regard de leur expertise et de leur expérience, notamment dans les domaines des sciences humaines, sociales et éthiques, mais également en sciences informatiques et algorithmiques.

Il était présidé par Isabelle Falque-Pierrotin, conseillère d’État, ancienne présidente de la CNIL et actuelle présidente de l’Autorité nationale des jeux [elle n’est cependant pas l’auteur de la phrase : Parcoursup, une loterie].

Les membres du comité sont désignés pour deux ans renouvelables. Le comité était composé de :

  • Isabelle FALQUE-PIERROTIN, présidente du comité
  • Jean-Richard CYTERMANN
  • Max DAUCHET
  • Jean-Marie FILLOQUE
  • Catherine MOISAN
  • Isabelle ROUSSEL

Le rapport 2022 du Comité éthique et scientifique de Parcoursup (CESP) a été rendu public le 16 février 2022. Texte intégral (83 pages).

Commentaires fermés sur En finir avec Parcoursup ?

Classé dans AA. Universités : billets d'humeur

Diffusion des nouvelles technologies

Les Structures de diffusion de technologies. Source : MESRI, 23 avril 2022. Version Pdf. Chronique qui entre dans la rubrique du blog : Universités, billets d’humeur.

Cliquer sur les images pour les agrandir

23 avril 2022, veille du second tour de l’élection présidentielle. Les Françaises et les Français ont autre chose à penser que la labellisation de structures. Structures anciennes et labels nouveaux. Labels nouveaux mais sans annonce de financements additionnels. Toujours plus de structures pour la recherche et l’innovation ! Celles qui existent sont devenues pléthoriques, au fil de sédimentations qui se recouvrent depuis plus de 80 ans. Lire également ma chronique du 1er avril 2022 : R&I sous le quinquennat de Macron.

Les acronymes choisis et dont les consonnes sont proches (CDT, CRT, PFT) ne franchiront que difficilement la barre de la mémorisation.

La PFT Plastinnov, IUT de Moselle-Est (Université de Lorraine) a été créée en… 2002.

Selon le MESRI, il y aurait « 203 structures labellisées de transfert et de diffusion technologiques, actives au 1er janvier 2022 et réparties sur tout le territoire ». Sur tout le territoire ? Pas vraiment.

Comment ces structures se sont-elles financées à l’origine ? Quels sont aujourd’hui leurs moyens humains et financiers ? L’article en ligne de Jean-Pierre Collignon retrace l’histoire des plateformes technologiques jusqu’en 2014.

Texte intégral diffusé par le MESRI. « La diffusion des nouvelles technologies dans le tissu des PME traditionnelles, ne disposant pas de service R&D, est moins évidente que le renforcement des partenariats entre les laboratoires publics et les grands groupes dotés de services de R&D ou des jeunes entreprises issues de la recherche. Elle exige une spécialisation, une qualité de service et des moyens humains dédiés au transfert et à la diffusion technologique permettant de faciliter les liens entre le monde académique et le tissu des PME« .

Commentaires fermés sur Diffusion des nouvelles technologies

Classé dans AA. Universités : billets d'humeur, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences

1757 et 1783. Haguenau, Hôpitaux

Source. Hôpital militaire et bourgeois de Haguenau. Extraits de Wikipédia.

Lire aussi, pour le 18ème siècle : Rochefort, Hôpital de la Marine ; Hôpital civil de Strasbourg, reconstruction en deux temps entre 1717 et 1741.

« 1757. Reconstruction de l’Hôpital civil de Haguenau : nouveau bâtiment, imaginé par Georges-Joseph Barth.

Hôpital civil de Haguenau. Cliquer sur les images pour les agrandir

1783-1788. Construction de l’Hôpital militaire. Le bâtiment est construit à l’initiative de l’Intendant d’Alsace, Antoine de Chaumont de la Galaizière, sur les plans de Charpentier, directeur des Ponts et Chaussées. Il est destiné aux militaires de la province ainsi qu’aux bourgeois de Haguenau.

Le plan de l’hôpital est conçu pour être un bâtiment fonctionnel et régulier. Le bâtiment de style de Louis XVI est émaillé de motifs néo-classiques, de triglyphes, de guirlandes et de pommes de pin. Tout cela est concentré sur le portail central. Les bâtiments sont construits en grès, briques, pierres avec briques de remplissage, avec un toit à longs pans.

1788. Une ordonnance royale supprime les hôpitaux militaires régionaux, mais l’endroit continue d’abriter des soldats blessés pendant la Révolution et l’Empire.

1812. Il sert alors de dépôt de mendicité pour le département, de caserne entre 1815 et 1818.

1822.  Les locaux sont confiés au Ministère de la Justice qui les transforme en Maison centrale pour femmes. Cette prison est jusqu’en 1957 la plus importante de France.

La prison en 1889

1883. Le bâtiment de l’ancien hôpital militaire est rattaché à l’hôpital civil.

1964-1986. Par la suite, l’établissement est transformé afin d’accueillir des détenus (hommes ou femmes) à problèmes psychiatriques, ainsi le Centre pénitentiaire de réadaptation est officiellement ouvert le 21 avril 1964. Il sert jusqu’à sa fermeture totale en 1986″.

Commentaires fermés sur 1757 et 1783. Haguenau, Hôpitaux

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Ingénierie, Architecture, E. Médecine Pharmacie

37,9% des apprentis à Bac+2 ou plus

Émilie Cupillard, Les contrats d’apprentissage en 2018. Une hausse des entrées plus forte dans le privé que dans le public, DARES Résultats, mai 2020, n°017, 10 pages.

Citation d’extraits de ce DARES Résultats. « Les entrées en apprentissage ont fortement augmenté en 2018, avec 317 300 nouveaux contrats enregistrés, soit une hausse de 7,6 % par rapport à 2017. Pour la première fois depuis 2013, ce dynamisme est plus marqué dans le secteur privé (302 100 nouveaux contrats, +7,7 % par rapport à 2017), que dans le public (15 200 nouveaux contrats, +5,1% par rapport à 2017).

Le niveau de formation préparé en apprentissage continue d’augmenter. La part des nouveaux apprentis préparant une formation de niveau bac+2 ou plus augmente de deux points entre 2017 et 2018, passant de 35,9 % à 37,9 %. Le secteur tertiaire est surreprésenté parmi les embauches d’apprentis préparant un niveau de diplôme bac +2 ou plus (I à III) (65,1 %),

Cliquer ici pour agrandir l’image

Les entrées en apprentissage des 26 ans et plus augmentent de 44,6 %, ceux-ci étant majoritairement recrutés dans le cadre de l’expérimentation, commencée en 2017 et poursuivie en 2018, élargissant l’accès des 26-30 ans à l’apprentissage.

L’apprentissage dans le public. Une baisse des entrées dans les services de l’État. Le nombre de contrats enregistrés dans le secteur public non industriel et commercial augmente de 5,1 % en 2018, passant de 14 500 environ en 2017 à 15 200 en 2018. Le dynamisme du secteur public est ainsi moins important que celui du secteur privé.

Lire la suite…

1 commentaire

Classé dans Non classé

Devenir des diplômés de DUT

Les enquêtes sur le devenir des diplômés de DUT (celle présentée en page 2 de cette chronique est la 15ème) est-elle encore utile pour l’orientation des élèves de terminale dans la mesure où 92% des diplômés de DUT poursuivent des études ? Ne serait-il pas plus fécond d’étudier l’insertion des diplômés de DUT qui ont poursuivi des études durant une année de plus (en licence professionnelle par exemple) ?

Le mieux serait d’anticiper la réforme des études en IUT qui sera mise en œuvre en 2021. Analyser le devenir des diplômés 2017 (DUT + 1 année) en décembre 2020, et ainsi de suite pour arriver à l’impact de la future réforme : devenir en décembre 2026 (devenir à 30 mois) des diplômés 2024 de la nouvelle licence IUT.

Accueillir davantage de bacheliers technologiques, créer un cursus complet en trois ans, limiter les poursuites d’études jusqu’à bac + 5 : la réforme des IUT, prévue pour 2021, suscite certaines inquiétudes, Sylvie Lecherbonnier, Le Monde, 07 février 2020.

Autre problème, celui abordé dans la chronique d’hier (29 avril), Sale temps pour les enquêtes et pour les enquêtés. Quel impact de la pandémie sur les premières années professionnelles des diplômés 2018, 2019 et 2020 ?

Commentaires fermés sur Devenir des diplômés de DUT

Classé dans Non classé

Champagne Ardenne, CFA du SUP

« Dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle (Loi Avenir Professionnel du 5 septembre 2018), l’Université de Reims Champagne-Ardenne a fait le choix de réorganiser le pilotage administratif de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Ainsi, l’URCA a voté en CA l’ajout de l’apprentissage à ses statuts et, depuis quelques semaines, je travaille à la mise en place d’une nouvelle structure administrative de gestion ». Emmanuel HENON, administrateur provisoire du CFA.

Site du nouveau CFA. « La convention liant le CFA SUP à la Région Grand Est a pris fin le 31 décembre 2019, mettant fin à l’activité de ce dernier. Le CFA de l’enseignement  supérieur de Champagne-Ardenne  qui gère désormais les formations par apprentissage organisées au sein de l’URCA.

Il s’agit d’un CFA « sans murs » qui a pour mission de développer des formations de niveau supérieur en apprentissage Bac+2 à Bac+5

Commentaires fermés sur Champagne Ardenne, CFA du SUP

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Gagner en TA. Et le préjudice ?

Contentieux à propos du non-recrutement d’un maître de conférences à l’IUT de Nîmes en juin 2017. Plus de deux ans après, le 18 octobre 2019, c’est le jour de la lecture du jugement : le Tribunal administratif de Montpellier donne, à première vue, raison à la plaignante.

  • mais le directeur de l’IUT reviendra-t-il sur la décision de non-recrutement prise en juin 2017, en l’absence d’une quelconque astreinte journalière au terme d’un délai de deux mois.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), E. Ingénierie, Architecture

FCU : 60 000 diplômes nationaux

En 2017, les universités ont délivré 60 000 diplômes nationaux en formation continue, chiffre en hausse, en particulier au niveau bac+2 (DUT).

Résumé de la Note d’information.

  • En 2017, la formation continue dans l’enseignement supérieur public (universités, Cnam et écoles) a un chiffre d’affaires de 462 millions d’euros et accueille 451 000 stagiaires. Entre 2012 et 2017, à dispositif constant, son chiffre d’affaires augmente de 21 %, et la durée moyenne de ses formations de 18 % (+ 15 % en centre), alors que le nombre de ses stagiaires, lui, reste stable.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur FCU : 60 000 diplômes nationaux

Classé dans Non classé

Barbecue de rentrée à Strasbourg

Afges Strasbourg, Bouge ta Rentrée 2019 : Barbecue d’accueil, 3 Septembre.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Agora de rentrée à l’université de Strasbourg : le programme.

« Du 29 août au 18 septembre 2019, l’Université de Strasbourg accueille ses étudiants et déploie l’agora, son dispositif de rentrée : tous les outils pour faciliter l’entrée des nouveaux arrivants à l’université sont centralisés dans un guichet unique multi-services, accompagné de plusieurs événements informatifs et festifs.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Barbecue de rentrée à Strasbourg

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), Non classé