Paris 8. Une égalité parfaite

Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis. Rappel des résultats des élections d’avril 2016 pour le Conseil d’administration. Participation moyenne : 77,6% dans le collège des professeurs, 51,7% dans le collège des autres enseignants, 62,5% chez les BIATSS, 6,7% chez les étudiants.

Égalité parfaite dans les deux collèges enseignants. 8 sièges pour les listes Faire vivre nos valeurs dans un projet pour Paris 8, menées par Annick Allaigre, professeur de littérature espagnole contemporaine. 8 sièges pour les listes Refonder la communauté universitaire à Paris 8, conduites par Mario Barra-Jover, professeur en Sciences du Langage et membre de l’UMR Structures formelles du langage. La Profession de foi des 2 listes.

Comment éviter le risque de blocage du processus électoral ? Refonder la communauté universitaire prend l’initiative.

8 mai 2016. Elle adresse une lettre ouverte aux élu-e-s des conseils et à la communauté. Comme nous l’avons souligné dans notre communiqué post électoral du 17 avril 2016, les résultats des élections universitaires à Paris 8 déterminent une situation parfaitement inédite où, dans les collèges enseignants (et – semble-t-il – dans les collèges BIATSS [4 sièges répartis entre 4 listes différentes], les voix disponibles lors des élections à la présidence et aux vice-présidences des conseils centraux sont également partagées entre les deux listes enseignantes et les deux candidatures connues à la présidence.

Dans ces conditions, il existe deux politiques possibles : soit, par des artifices, s’attacher une majorité étroite des voix grâce aux élu-e-s des étudiant-e-s et des personnalités extérieures afin d’obtenir une victoire provisoire lors de scrutins sans lendemain ; soit prendre acte de ce qui s’est passé et se mettre autour d’une table pour en tirer les conséquences sur la façon dont peut être gouvernée notre université…

… Soit nous nous donnons les moyens dès à présent de mettre en place une authentique collégialité ouverte à toutes les sensibilités et disciplines, en étant confiant-e-s dans le travail des conseils centraux et de leurs bureaux et dans la transparence à l’égard de notre communauté universitaire – condition indispensable pour qu’émergent des projets portés par l’ensemble de la communauté.

Un premier signe positif serait à cet égard que le processus d’élaboration de la liste des personnalités extérieures qui sera proposée au vote du CA ne naisse pas dans le seul cabinet de la présidence sortante – comme cela pourrait être le cas au vu de ce qui se passe depuis trois semaines – mais fasse l’objet d’une consultation entre tous les élu-e-s des nouveaux conseils, ou a minima entre celles et ceux du nouveau CA. Le geste ne serait pas seulement symbolique puisque, rappelons-le, la récente loi Fioraso a accordé le droit de vote aux huit personnalités extérieures pour l’élection à la présidence de l’Université, réforme contre laquelle nous nous sommes tous élevés unanimement.

Et le coup de tonnerre : les élections étudiantes sont annulées. Le processus électoral est arrêté. Chronique à suivre, Élection annulée : Paris 8 récidive.

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s