Sénat. Frédérique Vidal auditionnée

Mme Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, auditionnée par la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication (11 juillet 2017).

C’est pour moi un vrai plaisir d’être devant votre commission. Dès mon arrivée à la tête de ce ministère, j’ai pris connaissance des nombreux rapports produits par le Sénat et l’Assemblée nationale sur les sujets dont j’ai la responsabilité.

En préambule de mon intervention, je veux vous dire que je suis convaincue de la place déterminante que doivent avoir la production et la transmission des savoirs, mais aussi l’innovation, qui doit être comprise dans tous les sens du terme, et pas seulement technologique. Dans ce contexte, la France a des atouts remarquables. De sa tradition d’excellence scientifique et universitaire, elle doit désormais tirer le plein parti, pour tous.

Trois constats guideront notre action sur les sujets dont j’ai la charge.

L’enseignement supérieur fait d’abord face à des défis considérables, dont l’échec en licence pour 60 % des étudiants inscrits est l’illustration la plus sévère. Cette situation n’est pas acceptable : il faut faire de l’accès réussi à l’enseignement supérieur une priorité absolue.

La recherche doit ensuite retrouver sa place au centre de la société, au moment où la fermeture des pays sur eux-mêmes et le relativisme gagnent du terrain dans le monde. Nous devons faire le pari de la science comme clé du progrès, ce qui passe par le soutien à la recherche fondamentale, par l’investissement de long terme dans le progrès des connaissances, qui doivent trouver une traduction sociale et économique.

Enfin, en ce qui concerne les établissements et la politique de sites, nous devons nous mettre à travailler dans un esprit de confiance, pour que les sites puissent faire valoir leur identité et mener des expériences originales. Ce n’est qu’après que l’État devra en évaluer les résultats et en mesurer les conséquences. Les grandes écoles doivent ainsi devenir d’authentiques acteurs des transformations en cours.

C’est sur cette base que nous avons développé quatre axes de travail.

Lire la suite…

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s