Primark finance le Street Art…

Strasbourg, Street Art. Fresque murale collective, en bordure de la Base vie de la construction du Grand magasin Primark sur le quai Kellerman. Fresque temporaire, financée par le Groupe B&O – Financière Valim, destinée à égayer le quartier. En fait, il faut savoir où elle est pour la découvrir.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Mais c’est l’occasion de s’interroger sur le financement du Street-Art et des Street-Artistes. Une des prochaines chroniques y sera longuement consacrée : contrat entre le financeur et les artistes, règles de répartition entre eux, fixation du montant financier global et détaillé, délais, assurances contre les risques météorologiques et de dégradation par le tout-venant.

Street-Artistes, auteurs de cette fresque collaborative : Stom500, Jaek El Diablo, WideOner, Jupe. Diaporama de 18 photos.

Primark est une enseigne anglo-saxonne créée en 1969 à Dublin, très populaire outre-manche et qui commence seulement à faire des petits dans l’hexagone. Après Marseille, la région parisienne, Lille, Toulon notamment, c’est au tour de Strasbourg d’accueillir Primark. L’enseigne propose de nombreuses références de vêtements enfants, femme et hommes, d’accessoires de modes, de jeux et de produits maison à très petit prix« .

Le magasin devait ouvrir ses portes fin 2018 ; le chantier a pris du retard : inauguration reportée en 2019.

Stom500

Jack El Diablo

Jupe Oner

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.