26 mai 2019. Élire l’Europe

26 mai 2019 : je voterai pour élire les députés français au Parlement européen ; j’ai voté aux 13 élections précédentes. Mais ne me demandez pas pour quelle liste je voterai cette fois : 3 mois avant cette élection, je ne sais pas.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Trois albums photos de l’exposition de la BNUS, Élire l’Europe (les premières élections du Parlement européen au suffrage universel en 1979).

  • album de 44 photos. Étapes de la construction européenne depuis la seconde Guerre mondiale (les grandes dates), le drapeau et l’hymne européens.
  • album de 27 photos. La campagne en affiches et les résultats des élections de 1979.
  • album de 18 photos. Le parlement Européen : tour de Babel ? L’enlèvement d’Europe par Zeus.

La visite à deux reprises de l’exposition de la BNUS a renforcé mon addiction : j’aime vraiment Élire l’Europe. Strasbourg, ville Euro métropole, devrait se donner l’objectif d’un taux de participation bien supérieur à 50%. Strasbourg l’européenne doit donner l’exemple, comme en 1957.

Le 24 novembre 1957 (soit quelques mois après la signature du Traité de Rome), huit villes – Anvers, Maastricht, Düsseldorf, Genève, Turin, Milan, Lyon et Strasbourg – ont participé à des élections-tests, organisées par l’Union Européenne des Fédéralistes : l’Europe pour et par le peuple. « Il s’agissait d’organiser une sorte de référendum populaire pour accélérer la construction de l’Europe, jugée trop lente et pour donner la parole aux citoyens sur l’avenir du projet européen« .

Il faut absolument visiter l’exposition de la BNUS pour se remotiver, se ré-imprégner des défis, des espoirs, des avancées que l’Europe a permis. Se mobiliser pour davantage d’Europe et non pas pour moins d’Europe. Ne pas compter, toutefois, sur cette expo pour dénoncer les points faibles de l’Europe. Normal !

Les points forts de l’exposition de la BNUS :

  • une exposition à taille humaine, plutôt attractive pour le jeune public.
  • une exposition sobre, allant à l’essentiel.
  • une fort belle collection d’affiches et des cartouches disposés à bonne hauteur et livrant des informations toujours pertinentes.
  • les résultats des élections de 1979 en France, présentés à la télé.
  • le rôle éminent joué par Simone Veil (elle sera la première Présidente du Parlement Européen), et par Louise Weiss (doyenne du Parlement, elle fera le discours inaugural). Une relation douce-amère entre ces deux personnalités, à propos de la loi de 1975 sur l’interruption volontaire de grossesse.

Un Quiz pour approfondir l’histoire de l’Union européenne : pourquoi cette carte est-elle bizarre dans une expo sur les élections européennes de 1979 ?

1 commentaire

Classé dans B. Photos, D. Allemagne, D. Europe (autres), D. Italie

Une réponse à “26 mai 2019. Élire l’Europe

  1. J’attends un candidat qui va poser la question du GPS européen. Le GPS est partout…dont dans les missions des armées. L’Europe ne peut être tant soit peu indépendante sans disposer de son propre système. On peut élever la voix…mais ça fait rigoler Trump.