Combattons l’extrême droite !

Appel de la Commission Administrative du SNESUP-FSU (10 décembre 2015), Le 13 décembre et au-delà : combattons l’extrême droite !

Dimanche 13 décembre 2015, nos concitoyens sont appelés à élire les conseillers régionaux dans un contexte social et politique dégradé et marqué par la montée des idées xénophobes et réactionnaires portées par l’extrême droite.

Le SNESUP-FSU considère que les organisations syndicales et les universitaires ont une responsabilité particulière dans la lutte contre l’extrême droite. C’est aussi le sens de l’engagement de notre organisation aux côtés d’autres syndicats dans le prolongement de l’appel de janvier 2014 Unis contre l’extrême droite. Face à l’augmentation de l’influence de l’extrême droite présentée aujourd’hui en tête dans plusieurs sondages, voire en capacité de diriger plusieurs exécutifs régionaux, le Snesup-FSU ne peut rester silencieux.

Les modes de scrutin et les alternances politiques sans alternative qui se succèdent depuis plusieurs dizaines d’années ne sont pas étrangers à la progression de l’abstention et au recul de notre vie démocratique. Depuis les attentats de Paris, les amalgames entre terrorisme, islam, pauvreté et immigration brouillent les repères et les capacités de réflexion critique.

Le Snesup-FSU tient aussi à affirmer avec vigueur la distinction fondamentale qu’il convient de faire entre les formations politiques d’extrême droite, dont le Front National fait partie, et les partis qui défendent les principes de la démocratie.

L’Enseignement supérieur et la recherche (ESR) sont des compétences partagées entre l’État et les régions. Ces élections seront déterminantes pour l’avenir de l’ESR car les conseillers régionaux seront consultés et pourront modifier la carte des formations supérieures et influencer les politiques de recherche.

Le Snesup-FSU appelle les citoyennes et citoyens à participer massivement au vote et à s’opposer aux idées d’extrême droite.

3 Commentaires

Classé dans Non classé

3 réponses à “Combattons l’extrême droite !

  1. Charles57

    Par contre le Snesup ne considère pas que les organisations syndicales et les universitaires ont une responsabilité particulière dans la lutte
    contre les islamistes qui prolifèrent dans les universités françaises !

  2. Martinville

    Ah le Front antifasciste, ça revigore…
    Les élites n’ont rien compris au peuple
    Nous ne sommes plus dans les années 1930
    Et quand le diagnostic est faux, les solutions le seront aussi…
    Brandir le front antifasciste est encore de la poudre aux yeux, une illusion qui fait du bien : tous unis, et puis après on oublie tout et on recommence… et le FN gagnera les présidentielles, à cause de nos lâchetés et de nos renoncements.

    Cette intrusion dans nos consciences politiques est assez pitoyable, comme si nous n’étions pas capable de discernement politique.

    On aimerait une même réaction indignée contre la destruction managériale de l’Université, faite par la gauche et la droite. Là est le problème, le vrai…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s