Humiliation pour Paris 13

Suite de la chronique : Paris 13, opacité, amateurisme. Chaque jour qui passe, la situation empire à Paris Nord Villetaneuse. Aucune des structures appelées à désigner une personnalité extérieure pour siéger au Conseil d’administration n’aurait répondu à l’appel à candidatures (j’ai rappelé dans la chronique d’hier que cet appel avait été lancé, une première fois, par l’arrêté du 7 janvier 2016).

Personne n’a relancé ces structures dès février ? Amateurisme qui dépasse les bornes ! Et une humiliation de première pour Paris 13 : quelle personnalité extérieure accepterait de passer du temps dans le CA d’une université qui pratique l’opacité, qui fait preuve d’amateurisme ?

Faute de ces personnalités extérieures, le CA ne peut se réunir pour procéder à l’élection de la ou du président. Des élus au CA, appartenant à plusieurs listes, s’en inquiètent dans un courriel adressé à Thierry Mandon (message ci-dessous).

Jean-Loup Salzmann porte directement la responsabilité de cet imbroglio… qui lui permet de garder son fauteuil, passant du statut de président à celui d’administrateur provisoire. Cela semble l’arranger ! Administrateur provisoire de Paris 13 jusqu’à sa retraite ?

Date: Wed, 30 Mar 2016 15:45:30. From: sophie toulouse. Subject: à l’intention de M. Thierry Mandon, secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Cc: cab-pres@univ-paris13.fr, ce.recteur@ac-creteil.fr, ce.dircab@ac-creteil.fr

Monsieur le secrétaire d’État, les élections aux conseils centraux de l’université Paris 13 se sont déroulées le 8 mars 2016 pour les personnels et les 23 et 24 novembre 2015 pour les usagers.

Le mandat du président Monsieur Jean-Loup Salzmann a pris fin le 14 mars 2016. Monsieur Salzmann a été nommé administrateur provisoire de l’université Paris 13 par arrêté rectoral du 14 mars 2016.

Le cabinet de la présidence nous informe le 24 mars 2016 en fin de journée, par courriel, qu’aucune notification des trois structures appelées à désigner un candidat extérieur n’est encore parvenue à l’université [Question : s’agit-il ici des collectivités territoriales ?].

Le nouveau conseil d’administration ne peut se constituer sans ces personnalités extérieures. Quelles sont les possibilités de pallier la situation ? Pendant combien de temps la situation peut-elle durer ?

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le secrétaire d’État, l’expression de nos salutations distinguées.

        Sandrine Caron, Paroles de Biatss, élue au CA
        Emmanuel Cartier, MCF, Ensemble Paris 13, élu au CA
        Fabrice Chavarot, UNSA, élu au CA
        Guy Dirras, PU, Dialogue et transparence, élu au CA
        Christophe Fouqueré, PU, Dialogue et transparence, élu au CA
        Noëlle Leroux, CGT, élue au CA
        Malika Litim, MCF, Ensemble Paris 13, élue au CA
        Marie-Anne Paveau, PU, Dialogue et transparence, élue au CA
        Céline Ruet, MCF, Ensemble Paris 13, élue au CA
        Florent Tétard, MCF, Ensemble Paris 13, élu au CA
        Sophie Toulouse, MCF, Ensemble Paris 13, élue au CA
        Bernard Virginie, SNPTES, élu au CA.

Copie à Monsieur Jean-Loup Salzmann, administrateur provisoire de l’université Paris 13 et à Madame Béatrice Gille, rectrice de l’académie de Créteil, chancelière des universités.

2 Commentaires

Classé dans C. Ile-de-France

2 réponses à “Humiliation pour Paris 13

  1. Sophie Toulouse

    Pour répondre à votre question, les 3 sièges en questions sont réservés à :
    – la région Île-de-France ;
    – le conseil départemental de Seine-Saint-Denis ou Plaine Commune (désignation d’un(e) représentant(e) commun(e) ou tirage au sort) ;
    – le CRNS ou l’INSERM (idem).
    Selon nous,
    – le conseil départemental a désigné ses représentants dans diverses institutions le 9 avril 2015 ;
    – la région a désigné ses représentants dans diverses institutions le 21 janvier 2016 ;
    – Plaine Commune a désigné une nouvelle représentante à l’occasion de ces élections ;
    – pour le CNRS et l’Inserm, il s’agirait des directeurs des délégations dont dépend notre université, conformément à leur fiche de poste. Toutefois les deux organismes ne l’aurait notifié à l’université qu’en fin de semaine dernière / début de cette semaine.
    Il resterait donc à procéder aux deux tirages au sort.
    Mais … ces informations dont nous disposons, il semblerait que l’université, elle, n’en dispose pas ; ou pas sous la forme attendue ; et assurément, pas à notre connaissance !

  2. Olivier

    C’est tout le problème de volontés ministérielles d’imposer tout un tas de membres extérieurs dans des conseils discutant de micro-points de la vie locale. Clairement, la participation à ces conseils n’a quasiment aucun intérêt pour un extérieur. Il y a la plupart du temps très peu de discussions sur la politique générale. Tout est discuté et préparé en dehors du conseil, qui sera le plus souvent de chambre d’enregistrement.

    Cela étant, la pratique consiste la plupart du temps à avoir des extérieurs qui ne viennent jamais. C’est un échange de bons procédés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s