Caen. Les primes qui font jaser

A l’Université de Caen, les importantes primes de la direction font jaser (Liberté, le bonhomme libre, 12 février 2017).

« 5 personnels administratifs de l’Université de Caen ont touché 157.000 € en plus de leur salaire. La CGT dénonce l’attribution de ces sommes ».

FERC-CGT. A qui profite la prime ?

« 5 personnels administratifs perçoivent une prime équivalente à celle de 368 BIATSS : 157.000 € !

La mise en œuvre du Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions, Sujétions, Expertises et Engagement Professionnel (RIFSEEP) pour le calcul des primes des personnels BIATSS s’est traduit à l’université de Caen par un renforcement des inégalités avec une dérèglementation généralisée du calcul des primes.

L’université doit rester un service public au service de l’enseignement et de la recherche avec des rémunérations basées sur les qualifications professionnelles ! »

1 commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie

Une réponse à “Caen. Les primes qui font jaser

  1. Henni Ouerdane

    Je connais très bien cette université. Quand il s’agit de pognon, les jaloux sont là pour dénoncer les inégalités; quand il existe de graves problèmes de personnes (pression, harcèlement, etc.) ils se mobilisent moins pour leurs problèmes. C’est tellement plus simple de parler pognon que de carrières flinguées et personnes en difficulté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s