La diffusion de la Réforme à Riga

Exposition à la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg, Le Vent de la Réforme, Luther 1517. Partie de l’exposition consacrée à la diffusion de la Réforme à Riga, ville de la Hanse en Livonie :  réformateurs et adversaires. Album de 25 photos.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Riga en Livonie. « La particularité de Riga est d’avoir été mono-ethnique de sa fondation au XIIIe siècle jusqu’au XVIIe siècle. Elle était exclusivement peuplée de germano-baltes qui ont laissé leur empreinte dans tous les monuments historiques de la ville. L’administration municipale et ecclésiastique demeura germanophone jusqu’à la veille de la Première Guerre mondiale ».

Andreas Knöpken (vers 1468-1539) est prêtre. « Il est nommé à l’église Saint-Pierre de Riga. Il prêche selon les idées de Martin Luther. Pas de portrait de lui. Ci-dessous : page de titre de son commentaire sur l’épître aux Romains, écrit à Riga, mais imprimé à Wittenberg ». En savoir plus : Andreas Knöpken, Wikipédia en allemand

Walter ou Gautier de Plettenberg « (vers 1450 au château de Meyerich – 1535 à Wenden), issu d’une famille noble de Westphalie, fut d’abord général de l’ordre Teutonique en Livonie, puis, en 1495, élu grand-maître de l’ordre des Chevaliers porte-glaives. Il battit à plusieurs reprises les Moscovites, qui avaient envahi la Livonie, notamment en 1501 lors de la bataille de la Seritsa, et les força à la paix ».

Albert de Brandebourg, « grand-maître de l’ordre teutonique, s’étant converti au luthéranisme en 1525, Plettenberg racheta de ce prince le droit de souveraineté qu’il avait sur la Livonie, et reconstitua ainsi l’ordre des Porte-Glaives indépendant des chevaliers teutoniques, dont il fut reconnu grand-maître et qu’il gouverna jusqu’en 1535. Bien que fidèle au catholicisme Plettenberg autorisa la célébration de messes luthériennes dans les églises de Livonie, ouvrant ainsi la voie à une introduction pacifique du protestantisme auprès des Allemands, Lettons et Estoniens de la région ».

Melchior Hofman. « Les origines du mouvement anabaptiste dans le nord de l’Europe se trouvent dans l’action de Melchior Hofman (né à Schwäbisch Hall, probablement. en 1498-1543). Celui-ci apparaît pour la première fois en 1523 en Livonie comme négociant en fourrures. À partir de 1527, ses sermons dans la ville de Wittenberg sur le chap. XII du livre de Daniel prennent un tour apocalyptique. Invité au Danemark par Christian Ier, il commence à attaquer la doctrine luthérienne de la présence réelle. Ses idées sont condamnées lors de la disputation de Flensburg en 1529, ce qui le force à fuir ».

Lire également. Première partie de l’exposition de la BNU Le Vent de la réforme. Album de 65 photos.

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, D. Europe (autres), E. Mobilité internationale, E. Sciences humaines et sociales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s