Patrimoine universitaire lillois

Les lieux du savoir : le patrimoine universitaire de la métropole lilloise, ouvrage sous la direction de Thierry Baert, aux Éditions Le Passage, 2014, 192 pages, 600 photos et documents.

Compte-rendu dans Insula par Christophe Hugot, Publication d’un inventaire illustré des lieux du savoir (photo de l’ancienne Faculté des Lettres).

P1070114Le passé universitaire de Lille est récent. Ce n’est en effet qu’au milieu du XIXe siècle, grâce à la prise de conscience des élites républicaines1, qu’y sont fondées la faculté des sciences, l’École préparatoire de médecine et de pharmacie et l’École des arts industriels et des mines. Il faut attendre le décret du 22 octobre 1887 pour que les facultés douaisiennes de lettres et de droit rejoignent Lille, qui peut alors revendiquer de posséder une université publique complète. Pour les Républicains du Nord, il était temps : depuis la bulle pontificale du 15 janvier 1877, l’Institut catholique de Lille avait en effet été créé, comprenant quatre facultés (droit, lettres, sciences et médecine).

Cette double histoire de l’enseignement supérieur à Lille − public, privé − se retrouve dans la maillage urbain. Lire la suite…

Pour aller plus loin. Une centaine de photos du patrimoine immobilier de l’université de Lille 3 Sciences Humaines et Sociales.

1 commentaire

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), E. Ingénierie, F. 19ème et 20ème siècles