Licence, CPU, capacités d’accueil

Suite de la chronique Tirs à vue sur la pauvre licence. Avec raison, la CPU s’énerve : non à l’augmentation des capacités d’accueil en licence.

Communiqué du 17 juin 2016. « La CPU a pris connaissance des demandes récentes du ministère relatives à l’augmentation des capacités d’accueil en licence pour la rentrée prochaine, au-delà des contingents fixés par chaque université.

L’augmentation croissante du nombre de bacheliers chaque année (+ 40 000 cette année à l’Université) est une réalité indéniable. Consciente de l’impact de ce contexte particulier sur les universités et sur la réussite étudiante, la CPU a alerté le ministère à maintes reprises en demandant des mesures et des moyens en adéquation.

En tant qu’universités autonomes et responsables, et au regard de la dégradation de la soutenabilité financière de notre offre de formation qu’une telle augmentation, sans contrepartie, entrainerait, la CPU considère que la demande du ministère n’est pas acceptable en l’état. En effet, sa mise en œuvre entrainerait une dégradation immédiate et considérable des conditions d’accueil et donc de réussite des néo-bacheliers ».

16 juin 2016. Synthèse des positions de la CPU sur Admission Post-Bac.

Pour aller plus loin : 102 chroniques du blog sur Admission Post-Bac.

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s