Aix. Le cloître de la cathédrale

Suite des chroniques et des photos sur Aix-en-Provence : après les églises, les fontaines, les hôtels particuliers, voici une chronique sur le cloître de la cathédrale Saint-Sauveur.

Source principale : citations de Wikipédia. Trois autres sources (dont une vidéo) en note finale. Diaporama de 26 photos.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« Construit vers 1190 par les chanoines de la cathédrale, le cloître occupe une partie du forum de l’ancien castellum qui a été fondé par Gaius Sextius Calvinus en 122 av. J.-C.

Il est constitué par quatre galeries de huit travées formées d’arcades de plein cintre reposant sur des colonnes géminées.

Contrairement aux autres cloîtres provençaux (cloître Saint-Trophime à Arles ou celui de Montmajour), les galeries ne sont pas voûtées mais recouvertes d’une charpente ; la légèreté de la structure explique la finesse des colonnes, l’absence de contreforts et de gros piliers massifs.

Seuls les angles des galeries ont reçu quatre piliers importants ornés de panneaux ou de colonnettes droites ou torses. Sur chacun de ces piliers est figuré un des quatre vivants de l’apocalypse : l’homme, le lion, l’aigle et le taureau. Ce sont les symboles des quatre évangélistes.

Pilier A. Ange, symbole de Saint Mathieu. Le premier pilier A (sud-ouest) est constitué de quatre colonnes surmontées d’un chapiteau magnifiquement orné de feuillages. Au-dessus de celui-ci un ange, souriant légèrement, accueille le visiteur qui entre par la porte primitive et vient à sa rencontre en traversant l’eau représentée par trois ondulations. Il lui indique de sa main gauche le sens de la visite.

Pilier B. Lion, symbole de saint Marc. Le second pilier B est constitué de quatre colonnes torses avec un chapiteau au-dessus duquel est sculpté un lion tenant un livre par une de ses pattes.

Pilier C. Saint Pierre et l’Aigle, symbole de saint Jean l’Évangéliste. Le troisième pilier est un fût à section carrée. Sur la face nord est figuré saint Pierre, premier pape de l’Église chrétienne. Il tient dans sa main droite une grande clef très ouvragée : c’est celle du livre saint, la bible, qu’il tient dans sa main gauche. Au-dessus est sculpté un aigle, symbole de l’évangéliste saint Jean.

Pilier D. Le taureau, symbole de saint Luc. Le quatrième pilier est un fût à section carrée, décoré de feuillages plus ou moins stylisé. Le chapiteau est fort abimé (pas de photo).

Les chapiteaux relatent des épisodes:

  • de l’Ancien Testament (David et Goliath…),
  • du Nouveau Testament (les rois mages, le lavement des pieds, la crucifixion…),

  • de l’histoire de l’église primitive (la Nouvelle Église, l’empereur Constantin sur un cheval).

Vidéo de 2011 : 6’58

Blog de Guy Liégeois : photos des piliers d’angle et de chapiteaux

Recherches archéologiques dans le cloître de Saint-Sauveur d’Aix-en-Provence. Bilan de quatre campagnes de fouilles (1976-1979).

Commentaires fermés sur Aix. Le cloître de la cathédrale

Classé dans A. Art médiéval, B. Photos, C. PACA Corse, E. Ingénierie

Les commentaires sont fermés.